Actus Santé du 13h N° 596

L’Ondam 2022 s’élèverait à 236,3 milliards d’euros

Le sous-objectif « établissements de santé » s’établit à 95,3 Mds€, en hausse de 4,1 % une fois neutralisées les dépenses liées à la crise sanitaire. Ainsi, 3,7 Mds€ de financements nouveaux iront à l’hôpital en 2022, hors provision crise sanitaire.

Ils se répartissent de la manière suivante :

  • + 0,85Md€ pour les engagements du Ségur ;
  • + 0,55Md€ pour les mesures RH complémentaires ;
  • + 0,37Md€ pour les mesures décidées dans le cadre du Conseil stratégique des industries de santé 2021 ;
  • +1,96Md€ au titre de l’évolution tendancielle et des autres mesures.

Hors mesures liées au Ségur de la santé ou à la crise sanitaire, l’Ondam pour les établissements de santé augmente de +2,7 % en 2022, ce qui représente une évolution tendancielle supérieure à celle prévue dans le protocole de pluriannualité du financement des établissements de santé, qui prévoyait une évolution annuelle +2,4 %.

171 millions d’euros pour les soins palliatifs

Le plan 2021-2024 est doté de 171 millions, dont 59 millions de mesures nouvelles. S’ajoutent des crédits issus d’autres actions de santé publique, sur le cancer ou les maladies neurodégénératives.

Objectifs : égalité d’accès aux soins et anticipation, déclinés en 3 axes – la communication, la formation et la recherche, l’offre de soins. Les 26 départements non dotés disposeront d’une USP, et dans chaque région, une équipe ressource en soins palliatifs pédiatriques sera constituée.

La circulaire qui cadre l’offre de soins palliatifs depuis 2008 fera l’objet d’une mise à jour au cours des prochaines années sur la base d’un travail collectif pour atteindre un minimum contraignant d’effectifs dans les différentes structures hospitalières. Il n’y a pas d’annonce sur les IPA en soins palliatifs car une mission de l’IGAS est en cours.

Classement du Point 2021

Cette 25e édition du palmarès des établissements de santé consacre le trio de tête inchangé des cliniques de Reims-Bézannes, Santé Atlantique à Nantes et Saint-Grégoire près de Rennes. Bravo également aux top établissements des 133 spécialités en M et C.

La FHP fête ses 20ans !

Créée en 2001, la Fédération de l’hospitalisation privée soufflait 20 bougies mardi à l’occasion de son congrès annuel. Le « 106 » (rue d’Amsterdam) rassemble en une unité de lieu, et de temps, celui de la maturité, les syndicats de spécialités MCO, SSR et Psy !

Viavoice/FHP : la santé est un bien commun qui fédère

30 % des Français sont inquiets pour leur santé et 54 % estiment que le système de santé s’est dégradé. Près de 8 répondants sur 10 estiment que les professionnels de santé ont bien géré la crise et 79 % estiment que la coopération public/privé a été une bonne chose.

Voir les résultats de l’observatoire

Santé-environnement : une absence de vision

Une mission interministérielle pointe les efforts des PNSE « insuffisants pour faire émerger une vision globale, stratégique et partagée » et une absence de pilotage. Elle propose 30 recommandations pour avancer. Voir le rapport.

Le rapport constate que « la santé-environnement est un sujet complexe et multiforme, qui ne peut être traité efficacement que par une approche globale ». Il identifie « des axes prioritaires d’action en matière d’expertise et de recherche », et propose des « modalités de gouvernance au niveau national et européen pour définir et mettre en œuvre une véritable politique publique de la santé-environnement ».

Il s’accompagne de 8 annexes thématiques, portant sur la gouvernance, les moyens et la stratégie, l’évaluation et la gestion des risques, la déontologie et la transparence, les méthodologies de l’expertise, la prise en compte des enjeux socio-économiques, la recherche, les experts, et la production et l’accès aux données d’environnement et de santé, nécessaires à l’expertise. 30 propositions sont formulées.

Octobre Rose 2021 met les bouchées doubles

La Ligue contre le cancer nationalement, et les corps médicaux localement, alertent sur les retards de dépistage et de diagnostic des cancers, en premier lieu celui du sein, premier cancer chez la femme. Les établissements se mobilisent !

Crédits photos : Istock, FHP, Le Point