1,2, 3 Questions – Guillaume Desnoës

Guillaume Desnoës, cofondateur de l’entreprise sociale Alenvi et trésorier de la Communauté des Entreprises à Mission

Qu’est-ce qu’une « entreprise à mission » ?

L’entreprise privée est aujourd’hui à la croisée de beaucoup d’attentes et elle se doit d’y répondre. La loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises, promulguée le 22 mai 2019) favorise les ajustements. Elle aide les entrepreneurs à répondre aux attentes de leurs parties prenantes que sont les salariés, les patients, les bénéficiaires et aussi la planète. Dans la loi PACTE, les objectifs sont sociaux et environnementaux.

Le monde de la politique et les entrepreneurs ont fait émerger deux idées : la raison d’être d’une entreprise et le concept de société à mission. La raison d’être explique pourquoi l’entreprise existe au-delà de sa seule fonction financière. La qualité de société à mission complète la raison d’être par des objectifs environnementaux et sociaux. Ces objectifs sont contrôlés par un comité de mission qui représente les parties prenantes. Il vérifie que l’entreprise met les moyens nécessaires au service de ses engagements. Par définition, dans les établissements de santé, la mission est native. Cependant, même pour les établissements sanitaires et médico-sociaux, avoir une gouvernance pour veiller aux exigences d’une entreprise à mission est utile.

Qu’est-ce qu’une entreprise à mission dans le secteur de la santé ?

Pour les établissements de santé, devenir entreprise à mission peut présenter différents avantages. J’observe par exemple dans les établissements de santé qui ont rendu publics leurs engagements, des actions en faveur de la valorisation des professions de santé, ce qui est un enjeu majeur. Une meilleure qualité de vie au travail crée de la performance sur le long terme, pas forcément visible sur le court terme. La société à mission aide à s’engager sur ces actions long terme créatrices de valeur sociale et de performance économique. Il s’agit d’un outil de pilotage qui permet aux dirigeants d’aligner les intérêts de tous sur la durée et de gérer leur entreprise au service de l’ensemble des parties prenantes.

Comment mesure-t-on la rentabilité d’une entreprise à mission ?

Pour une entreprise à mission, la rentabilité peut se mesurer différemment, via des indicateurs extra financiers, voire de nouvelles normes comptables… La société à mission permet de définir des objectifs clairs et indépendants de la seule rentabilité financière. C’est un outil de liberté et non pas de contrainte.

Devenir une société à mission permet aussi de prendre le problème du développement durable à bras le corps en se fixant des objectifs concrets. Le champ des possibles est infini, il permet d’aligner la vision des dirigeants qui cherchent à innover au service du collectif et les intérêts des investisseurs parfois plus focalisés sur le court terme.