1,2, 3 Questions – Nicolas Bobet

Nicolas Bobet, directeur du pôle Aquitaine de Ramsay Santé

Pourquoi vous êtes-vous lancés dans la création d’une pépinière d’entreprises ?
Nous souhaitons être acteurs de l’écosystème de l’innovation ! Trois établissements Ramsay Santé du Sud Aquitaine, les cliniques Aguilera à Biarritz (64), Belharra à Bayonne (64), Jean le Bon à Dax (40) se sont lancés dans l’aventure. Nous avons créé l’association Ginkgo Biloba – Pépinière Santé Pays Basque et sommes associés à trois partenaires du territoire : l’Estia, l’école d’ingénieurs du Pays Basque, Basque Invest (agence de développement économique), la CCI transfrontalière, car nous travaillons avec les régions de Navarre et le pays Basque espagnol, très avancées en matière d’innovation médicale.

Nous voulons accueillir des start-ups et leur offrir l’accès à un laboratoire « live médical » dans nos établissements. Leurs équipes ont accès aux professionnels de santé pour confronter leurs prototypes à la réalité d’un marché et aussi pour écouter le besoin des équipes médicales de terrain.

Quels sont les projets actuellement développés ?
Aujourd’hui, nous avons trois entreprises hébergées et nous visons d’en héberger une dizaine. Nous les accueillons au stade de leur développement, une fois qu’elles sont incubées, et nous n’avons pas vocation à rentrer dans le capital. Elles testent leur produit chez nous.

Une d’entre elles travaille dans le champ digital pour fluidifier le parcours médical et créer des liens entre les acteurs. Une autre a développé un mini laboratoire d’analyse médicale « de poche ». C’est un cube qui fait 7 cm sur 7, et réalise 27 analyses médicales standards. La troisième a développé un procédé pour nettoyer les salles de bloc avec des rayons X. Elle a rencontré un certain succès en Espagne et ambitionne de se développer de l’autre côté de la frontière. Elle a besoin d’un laboratoire ici pour démontrer que c’est possible et passer les différents stades de validation en France.

Comment réagit le corps médical ?
Nos professionnels de santé sont très contents. Certains ont déjà contacté les entreprises, notamment celle qui développe le laboratoire de poche. Des chirurgiens sont intéressés par la création de dispositifs médicaux. Cette pépinière offre de nombreuses pistes de réflexion.

Des liens sont également à construire avec le GCS Recherche et la fondation Ramsay Santé, qui œuvre pour la prévention et dispose d’un incubateur « Prevent to care ». Une forte ambition de participer à l’innovation est inscrite dans le plan stratégique « Yes we care 2025 » de Ramsay Santé.