Lutte contre le tabagisme en maternité

Une circulaire ministérielle du 17 février 2012 rappelle aux établissements de santé la nécessité de former ses personnels à la lutte contre le tabagisme en maternité.

Cette circulaire rappelle que « La prise en charge du tabagisme en périnatalité est encore aujourd’hui insuffisamment assurée en France et que les maternités doivent être des lieux sans tabac, où la prévention du tabagisme doit être une priorité basée sur une information adaptée relative aux risques que le tabac, actif et passif, fait courir au fœtus. »

Elle indique par ailleurs que « La dispensation d’actions de formation sur le sujet est donc nécessaire pour sensibiliser les personnels qui prennent en charge les femmes enceintes afin de les motiver, elles et leurs conjoints, pour arrêter totalement le tabac tout le long de leur grossesse, et si possible, après la naissance de leur enfant ».

Ce document s’inscrit dans un nouvel engagement des pouvoirs publics dans la lutte contre le tabagisme, comme en témoigne la mission confiée en septembre dernier par le ministre de la santé au député Yves Bur, de formuler des « Propositions pour une nouvelle politique de lutte contre le tabac », ou encore du récent avis rendu par le Haut conseil de la santé publique « relatif à l’augmentation des taxes sur le tabac en vue de réduire la prévalence du tabagisme en France ».

Le rapport du député Yves Bur comme l’avis du HCSP préconise d’« aider les fumeurs à arrêter le plus rapidement possible » par des actions d’incitation au sevrage.

Les maternités privées ont un rôle à jouer dans cet engagement. Nous vous encourageons à former les professionnels de santé médicaux et non médicaux exerçant au sein de votre maternité à cette problématique et à valoriser cette action auprès de votre ARS, que ce soit dans le cadre de la certification de votre établissement ou dans le cadre du renouvellement de votre CPOM.

Le BAQIMEHP et la FHP-MCO réfléchissent aux modalités dans lesquelles nous pourrions vous aider à former les professionnels de santé de votre établissement à cette problématique.Nous vous invitons d’ores et déjà à informer les couples de l’existence de consultations en tabacologie et en addictologie sur votre territoire de santé.

Sur ce point, un projet de Guide de contractualisation des dotations finançant les missions d’intérêt général prévoit un renforcement de la place des « équipes hospitalières de liaison » en addictologie auprès des maternités, afin de prévenir les conduites addictives chez les mères.

« Ces équipes auront pour rôle de former et informer les équipes de maternité et de néonatologie, d’œuvrer au rapprochement des équipes hospitalières, de rencontrer le personnel d’accueil de la consultation de maternité, et de coordonner les différents professionnels médico-psycho-sociaux des services de maternité, de néonatologie, de médecine des centres de soins spécialisés, du secteur de la petite enfance, des centres d’hébergement en ville ».

Nous vous tiendrons bien entendu informés de sa publication.

Chloé Teillard, chloe.teillard.mco@fhp.fr, est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Restant à votre écoute

Thierry BECHU
Délégué général du syndicat national FHP-MCO

À télécharger :
Circulaire N° DGOS/RH4/2012/80 du 17 février 2012
Rapport du député Yves Bur
Avis HCSP du 25 janvier 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.