Sous-exécution de l’ONDAM 2013 : la FHP-MCO demande 2,75% de hausse des tarifs pour 2014

Voici le communiqué de presse envoyé ce jour aux médias :

La FHP-MCO demande au gouvernement de mettre en place un rattrapage tarifaire conséquent en 2014, d’au moins 2,75 %, au vu de la parfaite maîtrise, par le secteur privé MCO de ses objectifs de dépenses depuis deux ans. Il s’agirait d’une mesure d’équité salutaire pour un secteur aujourd’hui asphyxié sur le plan économique.

Le syndicat des cliniques et hôpitaux privés spécialisés en médecine, chirurgie et obstétrique (MCO) de la Fédération de l’hospitalisation privée se félicite de l’annonce par le ministre du Budget de la sous-exécution de l’Objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM) pour 2013, laquelle devrait ainsi être supérieure à un milliard d’euros.

« Le secteur MCO n’a pas utilisé toute l’enveloppe budgétaire qui lui était alloué, avec une sous-exécution de 234 millions d’euros en deux ans (137 M€ en 2013, 97 M€ 2012), soit l’équivalent de 2,75 % de nos tarifs », souligne Lamine Gharbi, président de la FHP-MCO. « Nous avons donc pris de façon responsable notre part des efforts. C’est pourquoi nous ne comprendrions pas que le secteur privé soit pénalisé une nouvelle fois cette année, alors qu’il est le bon élève en matière de dépenses d’assurances maladie ».

La FHP-MCO rappelle que les tarifs des cliniques et hôpitaux privés MCO sont pratiquement gelés depuis huit ans. La progression des tarifs MCO depuis 2005 s’est élevée à 1,17 % pour une inflation sur la même période de… 11,82 % !

« Nous en appelons donc à la ministre de la Santé Marisol Touraine pour qu’elle donne son feu vert à une hausse conséquente de tarifs, c’est-à-dire d’au moins 2,75 % », déclare Lamine Gharbi. « C’est une décision politique mais aussi une décision de justice économique. Il en va de la survie de nombreux établissements, et donc de milliers d’emplois, à l’heure où le Président de la République place les entreprises au cœur de la relance de l’économie », ajoute Lamine Gharbi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.