L’obésité infantile, un réel problème de santé publique

Même si ce chiffre semble se stabiliser, l’obésité et le surpoids concernent respectivement 3,5 % et 4,5 % des enfants, soit le double qu’il y a une dizaine d’année. L’obésité est multifactorielle : son développement repose sur des facteurs biologiques, comportementaux et environnementaux (offres alimentaire, activité physique, marketing alimentaire, etc.). On considère aujourd’hui que c’est l’interaction entre ces facteurs et non un seul d’entre eux qui va entraîner l’apparition de l’obésité.

L’amélioration de l’état nutritionnel de la population constitue donc en ce début de 21e siècle un enjeu majeur pour la politique de sante publique menée en France, via le Programme national nutrition santé 2011-2015.

Changement global de style de vie

Réduire le temps passé devant la télévision, augmenter les heures de sommeil et encourager les familles à prendre le temps de dîner ensemble sont des pistes de modifications de style de vie, qui aideraient à réduire le surpoids infantile.

En effet, plutôt que de se concentrer sur un changement spécifique d’alimentation ou de rythme sportif, un foyer plus sain pourrait être une meilleure manière pour éviter le surpoids mais aussi améliorer la santé physique et mentale des enfants.

 

Dépistage

Les recommandations de bonnes pratiques de la HAS rappellent ainsi aux professionnels l’importance d’un suivi de l’IMC et de la courbe de poids chez l’enfant et l’adolescent.

En conformité et complémentarité avec ces recommandations de la HAS, l’Inpes a publié un nouveau numéro de sa collection « Repères pour votre pratique » destinée aux médecins généralistes : Surpoids de l’enfant : le dépister et en parler précocement.

Pédiatres, médecins généralistes et parents ont une mission de dépistage et de suivi, via les courbes de corpulence du carnet de santé et avec les outils de prévention mis à leur disposition.

 

Tour d’horizon

Même si la prévalence du surpoids et de l’obésité est en baisse en France pour les 5-6 ans, 14,4% en 2000 pour 12,1 % en 2006, (source DREES, ministère de la Santé) le phénomène continue de croître à l’échelle mondiale : aux Etats-Unis plus de 30% des 10-17 ans sont en surpoids.

Dans les pays émergeants, l’obésité et le surpoids menace même l’équilibre des systèmes de santé : en moins de trente ans – entre 1980 et 2008 – le nombre de ces personnes a presque quadruplé dans les pays en développement, passant de 250 millions à 904 millions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.