Seconde phase d’expérimentation du dispositif des infirmiers de coordination en cancérologie

L’instruction du 24 juillet 2014 présente les objectifs et les modalités de déroulement de la phase II
de l’expérimentation du dispositif des infirmiers de coordination en cancérologie (IDEC)

Dans le cadre du plan cancer 3, les infirmiers de coordination en cancérologie (IDEC) avaient été mis en place en 2010 à titre expérimental. L’instruction du 24 juillet 2014 a pour objectif de fixer les modalités de déroulement de la phase II de l’expérimentation du dispositif des IDEC. Elle est accompagnée du cahier des charges définissant les conditions de mise en œuvre de cette nouvelle phase.

Cette seconde phase doit permettre :

  • Un recentrage sur l’objectif d’articulation ville/hôpital et la prise en charge des cas les plus lourds et complexes.
  • Le test d’un modèle de coordination partant de la ville : en effet, l’expérimentation va être élargie à des opérateurs libéraux.
  • L’objectivation de l’apport du dispositif testé : une évaluation approfondie du dispositif et une comparaison des gains obtenus au coût mobilisé vont être intégrés à l’expérimentation.

1. Procédure de sélection des projets

Sélection de 35 équipes hospitalières : 35 équipes hospitalières sont engagées depuis 2010 dans l’expérimentation. Sous réserve de pouvoir répondre au nouveau cadre de déroulement du projet, elles ont vocation à être maintenues dans le dispositif expérimental. Afin de remplacer les équipes non retenues, il reviendra aux ARS de sélectionner de nouveaux opérateurs et de les proposer au niveau national.

Sélection de 10 équipes issues du 1er recours : afin d’élargir le périmètre de l’expérimentation au-delà des structures hospitalières, la seconde phase prévoit la sélection de 10 équipes ou professionnels issus du 1er recours.

2. Le financement des projets

Les projets hospitaliers seront financés par une dotation MIG de 2 450 000 euros et les projets issus de la ville par une dotation FIR fléchée de 700 000 euros.
Chaque équipe expérimentale se verra attribuer pour la durée de l’expérimentation une dotation annuelle de 70 000 euros. Le cahier des charges précise que « ce budget devra prévoir un temps minimum d’infirmier de coordination, du temps d’accompagnement social et du temps dédié au recueil et à la remontée d’indicateurs pour l’évaluation médico-économique ».

3. L’évaluation des résultats obtenus par le dispositif

Les équipes engagées dans ce projet devront satisfaire à une démarche de retour régulier d’informations au niveau national via des indicateurs fixés dans le cahier des charges. Ce retour des données bénéficiera de l’appui d’un prestataire extérieur en cours de désignation.

4. Le calendrier

La phase de sélection des projets par les ARS devra être finalisée au 30 octobre 2014. La phase 2 de l’expérimentation devra débuter d’ici la fin du dernier trimestre 2014. L’expérimentation sera conduite sur une durée de 3 à 4 ans.

Pauline Menchon (pauline.menchon.mco@fhp.fr) est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Restant à votre écoute,

Thierry BECHU                         
Délégué Général du syndicat national FHP-MCO        

À télécharger :

Instruction du 24 juillet 2014 relative à l’engagement d’une seconde phase d’expérimentation du dispositif des infirmiers de coordination en cancérologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.