3 questions à Laetitia Buscoz, directrice du BAQIMEHP

3 questions à Laetitia Buscoz, directrice du BAQIMEHP
Comment présenteriez-vous votre activité ? Le BAQIMEHP existe depuis 20 ans déjà. Notre activité d’accompagnement, de conseil et de formation a été créée à l’origine par et pour le secteur sanitaire privé. En 2013, nous avons modifié nos statuts pour pouvoir élargir notre offre de formation aux établissements médico-sociaux, publics comme privés. Nous avons également été reconnus ODPC, c’est-à-dire organisme de développement professionnel continu. Nous offrons principalement un appui à la certification, au compte qualité, au patient traceur, etc. car notre cœur de métier est la qualité et la gestion des risques. Nous nous devons d’être toujours en veille pour apporter rapidement des prestations en phase avec les nombreuses évolutions, qu’elles soient réglementaires ou pas, qui pèsent sur nos établissements. Ce que nous aimons mettre en avant, c’est notre capacité à ne pas offrir du « prêt-à-porter » en termes de formation, mais du « sur-mesure ». Nous intervenons sur la France entière, en inter-entreprises, avec des échanges entre différents établissements, mais aussi en intra-entreprise, avec des visites au cœur des établissements de soins, pour du conseil encore plus adapté et personnalisé. Notre équipe (7 permanents et une dizaine de vacataires) est capable d’intervenir rapidement sur des sujets aussi variés que l’hôpital numérique, le PMSI, le DPC, la prise charge de la douleur, le circuit du médicament, etc. Ayant moi-même travaillé en établissement de santé, je sais à quel point dans notre secteur, les entreprises évoluent dans un système très contraint et c’est pourquoi je veille à ce que les formations que nous proposons soient à la fois pragmatiques et efficientes. Chez nous, il faut savoir s’adapter vite, c’est une question de compétitivité.

 

Quelle est la fréquentation de vos formations ? Ces trois dernières années, nous pouvons affirmer que deux tiers des établissements privés ont fait appel à nous. Les adhérents de la FHP font preuve d’une très grande fidélité et nous les en remercions. Nous intervenons à la carte, selon leurs besoins de formation. Par exemple, au moment de la préparation des visites de certification, nous sommes très sollicités. Nous menons parfois un accompagnement au long cours, sur plusieurs mois, parfois seulement une ou deux fois tous les ans… Nous touchons beaucoup d’établissements privés. Notre nouveau catalogue de formation 2015 propose un nouveau format de formation : des retours d’expérience sur la base de sessions de deux jours de formation à distance, où les établissements pourront partager les difficultés qu’ils ont rencontrées dans la mise en œuvre des outils et méthodes qu’ils auront acquis avec nous, et mis en place entre les deux sessions, ce qui constituera un enrichissement de tous. Et cela rendra l’exercice encore plus concret !

Vous avez l’habitude d’analyser des statistiques. S’il fallait isoler un chiffre du secteur privé, quel serait-il ? Si je ne dois citer qu’un chiffre du secteur privé en lien avec notre principale activité ce sera celui-ci : 95 % des établissements privés ont été certifiés en V2010… C’est une belle performance qui démontre vraiment la qualité de notre secteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.