Centre Marie Lannelongue, 1er établissement de santé connectée

Pour poursuivre son engagement en faveur de ses patients, améliorer la qualité de leur parcours de soins, tout en sécurisant ses télétransmissions avec d’autres établissements de santé, le Centre Chirurgical Marie Lannelongue (CCML) spécialisé dans le traitement des pathologies cardio-thoraciques de l’adulte et de l’enfant, s’ouvre à la e-santé grâce au réseau « ROSeS », Réseau Optique Sécurisé.

Qu’est-ce que le réseau « ROSeS » ?

Le réseau sécurisé et dédié à l’e-Santé ROSeS est actuellement déployé par le Groupement de Coopération Sanitaire pour le Développement des Systèmes d’Information partagés en Santé en Ile-de-France (GCS D-SISIF).

Ce réseau a pour vocation de fédérer tout type d’établissements de santé en Ile-de-France autour d’un réseau de télécommunication sécurisé et à haut débit. Il permet le raccordement  aux projets et services régionaux de type Télémédecine, PACS ou Infogérance mais aussi de favoriser les collaborations entre les structures de santé.

ROSeS peut également être utilisé pour le raccordement des sites satellites des établissements de santé (CMP, IFSI …) ainsi que pour fournir une connectivité Internet.

Après s’être déployé, au 2èmesemestre 2014, dans des datacenters de région parisienne, le réseau s’étend à plus grande échelle. En effet, une centaine de points d’accès ROSeS seront déployés sur l’année 2015, l’interconnexion avec le réseau de l’AP-HP est quant à lui en cours de réalisation.

La plateforme de télémédecine ORTIF est d’ores et déjà opérationnelle sur ROSeS. Ce raccordement permet ainsi des transferts à très haut débit pour l’imagerie médicale et des visioconférences en haute définition pour les téléconsultations.

Le CCML, acteur principal d’un dispositif e-santé

En se connectant au réseau ROSeS, le CCML – pionnier dans le développement de thérapeutiques au plus haut niveau de compétence – prend le virage de l’e-santé afin de poursuivre sa mission et son engagement auprès de ses patients, et de participer au renforcement sécurisé des systèmes d’échanges et de partages d’informations entre établissements franciliens. Le parcours des patients du CCML devrait se trouver significativement amélioré grâce à cette ouverture et à cette interconnexion des systèmes d’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.