E-clinic : La Clinique Pasteur à Toulouse vit au 21ème siècle

S’il est un établissement de santé innovant en termes de e-santé, c’est bien la Clinique Pasteur. « C’est super fastoche d’innover car s’il y a un secteur plein d’archaïsmes et plein de conservatisme, c’est bien le secteur de la santé. A l’heure de l’accélération du bouleversement économique, écologique et sociétal, nous avançons à la vitesse de la tectonique des plaques », déclare Dominique Pon, directeur bouillonnant de cet établissement qui caracole dans les palmarès des établissements de santé français publiés dans les médias. Son constat est sans appel : « le secteur de la santé est le seul secteur économique en France qui croit toujours qu’internet n’existe pas ! »  Alors Pasteur innove.
La pré-admission en ligne n’a plus de secret pour les patients ni pour le service administratif, qui bénéficie d’un allègement des tâches ; quand tous y gagnent en termes de fluidité d’accueil à l’heure fatidique des entrées.
A Pasteur, deux infirmières sont dédiées à la télécardiologie qui permet de surveiller à distance aujourd’hui 305 patients. Une initiative lancée sur fonds propres dont Céline Gordon, chargée de communication, rappelle que l’établissement a reçu le trophée FHP dans la catégorie « santé connectée » en 2015.
Par ailleurs, un médecin vasculaire s’occupe du télésuivi des plaies à distance au sein du récent Centre de plaies et cicatrisation de la clinique. Des soignants, notamment d’EHPAD envoient des photos, qui sont immédiatement analysées. Ils reçoivent ensuite les recommandations des soins et la conduite à tenir. 82 patients sont ainsi surveillés pour 105 télésuivis et 20 formations ont été dispensées.

Enfin, expérimentée dès 2011 et développée très vite ensuite, la Box installée au domicile des patients soignés en HAD permet à tous – patients et entourage, soignants et clinique – de se coordonner. La Box intelligente scanne l’ordonnance de l’infirmière et l’envoie par mail à la pharmacie, elle transmet le message d’un proche à un soignant, elle centralise dans un dossier commun les informations des soignants et le coordonne avec le dossier patient de la clinique, et bien d’autres choses encore.

Pasteur en a encore « sous le pied », puisque la direction annonce le lancement d’autres innovations en e-santé d’ici la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.