Une innovation récompensée

Prix 2015 de l’Académie de médecine : un lauréat sur 21 issu du secteur privé

Les prix de l’Académie sont destinés à récompenser ou encourager des recherches dans le domaine des sciences médicales, pharmaceutiques ou vétérinaires. Ils représentent un montant global de 205 395 euros. Sur les 21 lauréats, un seul est issu du secteur privé, récompensé dans la section des techniques innovantes : imagerie, chirurgie et numérique.
Bravo donc au Dr Vincent Misraï, chirurgien urologue à la Clinique Pasteur de Toulouse, prix d’urologie (1100 euros) pour son travail sur laser Greenlight et le traitement chirurgical de l’hyperplasie de la prostate.

DGOS : appel à projets de recherche sur l’offre de soins

Les neuf appels à projets ouverts couvrent les champs de la recherche translationnelle, clinique, médico-économique, sur la performance du système de soins ou infirmière et paramédicale. La priorité est encore donnée cette année à la recherche en soins primaires.
Lettre d’intention à envoyer avant le 3 mars 2016.

En savoir + : http://www.aap-recherchesante.fr

Noël à l’hôpital : TJP reconduit pour quatre ans

Les sages du Conseil constitutionnel, saisis par le groupe Les Républicains, ont déclaré conforme à la Constitution l’article 77 du PLFSS relatif aux tarifs journaliers de prestations (TJP) hospitaliers. Ce mode qui calcule la participation financière des assurés aux frais de soins sur la base des TJP, et non sur la base des GHS, est reconduit pour quatre ans, jusqu’au 31 décembre 2019. Le Conseil constitutionnel a considéré en premier lieu que les « établissements de santé publics et les établissements de santé privés participant au SPH sont, compte tenu de leurs statuts, placés dans des situations différentes de celle des autres établissements de santé au regard des règles de tarification des soins ». Ils ont estimé que le législateur «a traité différemment des situations différentes ».

Réveillon à l’hôpital : 20 millions d’euros pour sécuriser les prêts toxiques

La dernière circulaire tarifaire pour l’exercice 2015 alloue 473 millions d’euros supplémentaires au secteur public. 121,1 millions d’euros sont accordés « à titre exceptionnel et non reconductible » pour accompagner les établissements dans leur retour à l’équilibre budgétaire, leurs difficultés de trésorerie et leur dynamique de transformation. Ils devront en contrepartie poursuivre des actions de redressement.

Influer sur les sociétés savantes

Les sociétés savantes sont des organisations puissantes investies très majoritairement par des médecins hospitaliers et au sein desquelles peu de médecins libéraux représentent l’hospitalisation privée. Motivez vos médecins à candidater pour le renouvellement des administrateurs de la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation. Clôture des candidatures le 24 janvier 2016.

En savoir + : sfar.org

A vos bilans carbone

Les sanctions pour non réalisation des bilans d’émissions de gaz à effet de serre sont désormais connues (JO du 26 décembre) : il en coûtera 1500 euros aux contrevenants.
Pour mémoire, les bilans d’émissions de gaz à effet de serre sont rendus obligatoires par la loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement pour les entreprises de plus de 500 salariés en métropole, les entreprises de plus de 250 salariés en outre-mer, les établissements publics de plus de 250 personnes, les collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants et l’Etat.

Au-delà de l’obligation réglementaire, cet outil permet de mesurer son empreinte carbone pour la réduire. L’enjeu du secteur est majeur tant nous sommes « émissifs ». L’objectif de la COP 21 est de réduire notre empreinte carbone de 40 % d’ici 2030, c’est à notre portée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.