Une conférence pour décrypter l’avenir de la santé et du numérique

Le 11 avril 2016 s’est tenue la 3ème conférence « Innovation et Santé » organisée par Centrale Santé & Essec Santé (1). Progressivement, la Santé évolue vers un nouveau modèle où le numérique prendra une part plus importante dans la prise en charge des maladies. Des intervenants de renom ont participé et animé l’événement pour décrypter le virage de la santé connectée.

L’émergence d’un nouveau modèle de santé

Les quatre intervenants de cette conférence ont apporté leur vision globale sur la santé de demain en mettant  la force d’innovation au cœur du débat. La santé rentre progressivement dans une nouvelle ère. Les progrès médicaux et autres objets connectés doivent communiquer avec les progrès dans d’autres secteurs pour trouver un équilibre dynamique pour que chaque acteur économique se valorise le mieux possible. Une meilleure transparence et partage de connaissances dans les différentes forces d’innovation permettra de consolider la nouvelle chaîne de valeur portée par la santé connectée.  Il s’agit de rendre le patient plus autonome en favorisant l’innovation des entreprises dans le but de régénérer les solutions médicales.

Les maladies orphelines à l’étude.

La conférence intitulée « Du patient passif à l’impatient actif » (2)  a permis de mettre en lumière certains aspects des maladies orphelines et de trouver dans la recherche et le développement des solutions de santé adaptées. Il existe plus de 7000 maladies rares qui affectent 350 millions de personnes dans le monde. 80% de ces maladies ont une origine génétique. Le constat concernant l’accès aux différents traitements est sans appel : seulement 5 % des maladies orphelines disposent d’un traitement. La recherche de solutions thérapeutiques plus nombreuses est reconnue comme un impératif majeur dans le monde 2.0. Il existe des dizaines de milliers d’associations qui se battent pour reconnaître davantage les maladies rares et faciliter l’accès aux traitements. Les schémas de financement de ces maladies est initié par le milieu associatif qui apporte des fonds aux start-ups innovantes et laboratoires médicaux pour faire avancer toujours plus la science.

Le changement structurel dans le monde médical est en marche. Cette évidence a été soulevée par les intervenants de la conférence « Innovation et Santé » qui souhaitent créer une « Maîtrise Entrepreneuriale en Santé » pour accroître la visibilité des entrepreneurs de soin pour crédibiliser leur offre dans le monde médical.

(1) http://www.theconnectedmag.fr/events/11-avril-paris-centrale-sante-essec-sante-innovation-sante
(2) http://fr.slideshare.net/christiangirard/confrence-centrale-essec-sant-11042016

(1) commentaire

  1. Une très belle initiative en tout cas pour les organisateurs. Je pense que cette réforme au niveau du secteur de la santé est un long processus à mettre en place et suscite autant d’engouement mais également de méfiance du coté des patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.