La santé : un facteur de cohésion sociale

Le récent rapport du Conseil économique, social et environnemental, « Réconcilier la France », analyse notre pays à travers la notion de cohésion sociale. Sans doute est-il temps de dépasser le seul PIB et d’observer la France à l’aune de nouveaux indicateurs. Le CESE en pose 10 et place en 4eposition l’espérance de vie en bonne santé, après le taux d’emploi, l’effort et la recherche, et l’endettement. Ainsi, à pas mesurés, nous avançons collectivement dans une lecture critique de nos systèmes de vie modernes.

La santé pour tous est un droit inaliénable, c’est aussi un facteur qui contribue fortement à « réconcilier » la France. En effet, comment améliorer la cohésion sociale dès lors que des inégalités sociales face à la mort demeurent ? À l’âge de 35 ans, un homme cadre dispose encore d’une espérance de vie supérieure de 7 ans à celle d’un ouvrier, et une femme cadre, de 3 ans supplémentaires à celle d’une ouvrière. Ces inégalités persistantes sont aggravées par celles constatées dans l’accès aux soins et à la promotion en santé dans les lieux de vie et de travail. Sociales, régionales, les inégalités se déclinent désormais aussi selon le genre : les femmes vivent en moyenne 6 ans de plus que les hommes, mais seulement 2 ans de plus en bonne santé. Sur ces points, tutelles et professionnels de santé se doivent d’apporter des réponses à la population.

Le CESE propose une nouvelle grille de lecture et invite le système sanitaire non seulement à quitter le champ de la maladie pour entrer dans celui de la santé, mais aussi à répondre à un impératif de cohésion sociale. Nous saluons cette vision du système qui considère la santé non plus comme une cause d’endettement des familles et de l’État, mais bien comme une source de richesse sociale. Notre secteur peut être fier de participer à garantir la cohésion sociale de notre pays.

Ségolène Benhamou

Elue Présidente de la FHP MCO en décembre 2014, Ségolène Benhamou est PDG de l’hôpital Privé Nord Parisien à Sarcelles qu’elle dirige depuis 2005. Elle est membre du Comex de la FHP. Passionnée par les questions santé, elle est impliquée dans la vie de plusieurs organisations, notamment Santé Cité. Elle défend l’équité de traitement et la transparence des décisions des tutelles.

Voir tous les articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.