Séminaire stratégique de rentrée

Parler franc

Vos administrateurs étaient au rendez-vous annuel de votre syndicat MCO pour des échanges sans langue de bois. Sont venus éclairer les débats : Maître Maxence Cormier sur la réforme des autorisations, les Drs Paul Garassus (UEHP) et Annie Fouard (CNAMTS) sur l’évolution des modèles de financement au parcours de soins et les Drs Christophe Richard et Vincent Leroux (Centrale-Supélec) sur la digitalisation des données de santé.

Les 4 grandes priorités de la ministre Agnès Buzyn

Ce matin, en conférence de presse, la ministre a annoncé une stratégie quinquennale 2017-2022 articulée selon 4 axes : la prévention et la promotion de la santé ; la lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé (avec un « plan d’accès aux soins » présenté la première semaine d’octobre) ; la nécessité d’accroître la pertinence et la qualité des soins (la ministre a confirmé « progressivement substituer à la tarification à l’activité une tarification au parcours ») ; l’innovation.

La ministre a précisé son calendrier : certaines mesures seront présentées dès le PLFSS 2018, et un projet s’appuyant sur un rapport de Haut conseil de la santé publique (HCSP) sera soumis à concertation cet automne pour une adoption en fin d’année avec mise en œuvre dès début 2018.

Les infirmières libérales attendent une revalorisation

Les 87 400 infirmières libérales attendent une amélioration de leur rémunération et sont en négociation avec l’Assurance maladie depuis juillet sur un avenant à leur convention qui vient d’être cet été tacitement reconduite pour cinq ans. Leur démographie est dynamique avec une croissance moyenne des effectifs de 4,7 % par an sur dix ans. Les infirmières ont accepté la règle du conventionnement sélectif et n’ont pas le droit de s’installer en zone surdotée, à moins qu’une place ne se libère. À l’inverse, elles sont aidées à s’installer dans les territoires sous-médicalisés.

L’OCDE formule une douzaine de recommandations

Dans son étude publiée la semaine dernière, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) se penche sur le système de santé français et propose une douzaine de pistes d’amélioration de son efficience : augmenter la rémunération des professionnels de santé liée à la prévention et au traitement des maladies chroniques, facilter la contractualisation des relations entre les régimes d’assurance et les groupements de prestataires, développer les dossiers médicaux électroniques, ajuster le système de T2A dans les hôpitaux afin de mieux rémunérer la qualité et l’efficience, renforcer l’autonomie des gestionnaires des hôpitaux publics, augmenter l’usage des génériques, etc.

L’UFML se transforme en syndicat

Spontanément créée en 2012 par des praticiens libéraux pour s’opposer à l’avenant 8, l’Union française pour une médecine libre réunissait jusqu’alors sous forme associative des praticiens libéraux, des PH et des para-médicaux. Pour peser dans les négociations conventionnelles, l’UFML se réorganise : une UFML pluri-professionnelle conserve son statut associatif et les praticiens se regroupent désormais sous une UFML syndicale. Le Dr Jérôme Marty (généraliste) prend la présidence pour cinq ans de ce nouveau syndicat, entouré de trois vice-présidents, les Drs David Schapiro (chirurgien ophtalmologiste), Jacqueline Goltman (psychiatre) et Franck Chaumeil (généraliste). L’UFML a sollicité la ministre Agnès Buzyn au travers d’une lettre programmatique.

Un mastodonte mutualiste voit le jour

Il s’appelle VYV. Cette union mutualiste de groupe prudentielle réunit la MGEN, Harmonie Mutuelle, la MNT, la MGEFI, Harmonie Fonction Publique et la Mutuelle Mare-Gaillard, avec des liens de solidarité financière entre elles. 450 salariés vont piloter la stratégie globale du groupe, concevoir et mettre en commun de nouveaux outils ou services, mutualiser des ressources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.