Un secteur public hospitalier endetté

Dans son rapport public annuel publié la semaine dernière, la Cour des comptes épingle 319 établissements (un tiers des établissements publics, dont 19 CHR et 300 CH) qui connaissaient en 2015 une situation d’endettement excessif. Les programmes « Hôpital 2007 » et « Hôpital 2012 », selon une « logique de guichet ouvert », ont dopé les dépenses d’investissement des hôpitaux depuis le début des années 2000, qui ralentissent depuis 2014, mais qui devraient repartir à la hausse dans les années qui viennent. La Cour appelle à les « encadrer plus rigoureusement » afin de « renforcer la sélectivité des projets retenus ». Le montant global de la dette des hôpitaux publics, passé de 9,8 milliards d’euros en 2003 à 30,8 milliards en 2014, a reflué à 29,3 milliards en 2016. Par ailleurs, les emprunts « à risques élevés, voire très élevés » représentaient encore 4,6 % de la dette des hôpitaux publics en 2016, contre 9 % en 2012. La FHF tirait déjà le signal d’alarme fin 2017 en annonçant un déficit estimé à 1,5 milliard d’euros pour les hôpitaux publics.

États-Unis : création d’une sécurité sociale privée

Amazon, JPMorgan Chase et Berkshire Hathaway, trois géants de l’économie américaine, s’unissent pour lancer une assurance maladie au bénéfice direct de leurs employés. En réponse à l’explosion des coûts de santé aux États-Unis (18 % du PIB américain), et au démantèlement d’Obamacare programmé, cette assurance santé commune prendrait la forme d’une nouvelle société indépendante « à but non lucratif », nous apprend Le Quotidien du Médecin. Elle intégrera des solutions de e-santé afin de « simplifier » la vie des employés et d’accroître la transparence, le tout à un coût promis comme « raisonnable » indique le journal. Par ailleurs, le poids des trois groupes permettra de négocier des prix « très intéressants » sur des produits pharmaceutiques ou même sur les tarifs des meilleurs hôpitaux.

Le Dialogue Santé n°27 est arrivé dans vos boîtes aux lettres !

La prévention est un des axes prioritaires de la Stratégie nationale de santé. Si tous les acteurs de la santé plébiscitent ce virage de la prévention, les difficultés, tant en termes de changement de culture que de mise en œuvre et de financement, sont nombreuses.

Néanmoins, le temps presse, et c’est bien un compte à rebours (countdown) que le très sérieux journal scientifique The Lancet, a déclenché pour alerter sur les déterminants environnementaux en santé. L’urgence à agir est tout autant nécessaire pour prévenir les pathologies chroniques, les addictions, etc. Le Dialogue Santé n°27 donne la parole à 7 « grandes voix » : le Pr Claude Dreux de l’Académie nationale de médecine, le Dr Jean-Marcel Mourgues du CNOM, le Dr Pierre Souvet, président de l’ASEF, Jean-Baptiste Bonnet, président de l’ISNI, le Dr Nick Watts, directeur du Lancet Countdown, Gérard Raymond, vice-président de France Assos Santé, et Albert Lautman, directeur général de la Mutualité Française. Bonne lecture de ce support édité par la FHP-MCO !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.