Penser nos métiers de demain

La Journée des métiers FHP-MCO, qui s’est tenue mercredi dernier, a été l’occasion de réfléchir à l’avenir de nos différents métiers.

Le sujet majeur de la réforme des autorisations a ouvert la journée, avec la participation des représentants de la DGOS. Je salue l’engagement des directeurs et des médecins qui, au sein des groupes de travail syndicaux mis en place à cet effet, préparent les argumentaires que nos représentants défendent avec tact et fermeté, au fil des réunions au Ministère. Cette bataille se gagnera avec les médecins. Le Pr Olivier Goëau-Brissonnière, Président de la Fédération des Spécialités Médicales, a rappelé sa volonté de trouver ensemble des solutions réalistes. Si les travaux des sociétés savantes servent de point de départ aux discussions, les projets de textes devront être élaborés dans un esprit de pragmatisme, car le « toujours plus » peut être le premier ennemi de l’accessibilité aux soins et d’une prise en charge efficiente des patients.

C’est avec les patients que nous gagnerons la reconnaissance de l’offre que nos centres proposent aux patients insuffisants rénaux. En signant lors de cette journée un partenariat fort, les présidents, le Dr Gilles Schutz de la FHP Dialyse, et Roger Charlier de France Rein, se sont engagés à œuvrer ensemble en toute intelligence dans le respect de leurs engagements respectifs.

C’est grâce à l’instauration d’un dialogue empreint de respect entre l’INCa et l’AFC-UNHPC, que l’offre en cancérologie des établissements de santé privés gagnera progressivement en reconnaissance. Le Dr Jérôme Viguier, Directeur du Pôle santé publique et soins à l’INCa a rappelé que l’objectif premier demeure le service rendu au patient, quel que soit le statut juridique de l’effecteur de soins.

C’est grâce à une collaboration forte avec les professionnels de la naissance que nos maternités, en proie à de graves difficultés, sont aujourd’hui en capacité d’innover. Ces voix plurielles se sont élevées au cours de l’atelier naissance pour en attester.

C’est en bonne intelligence avec les industriels que nous mènerons les changements importants à venir dans la gestion des médicaments : sérialisation, évolution de la facturation de la liste en sus, rupture de stocks. Ils ont renouvelé leur présence à nos côtés.

Enfin, cette Journée des métiers a été l’occasion de présenter la troisième édition de l’évaluation des relations entre établissements de santé privés et ARS. Si on note une tendance à l’amélioration, la situation demeure insatisfaisante globalement avec une appréciation de 6/10. A souligner une nouveauté sur l’appréciation des conséquences d’un environnement tarifaire dégradé : 86 % des répondants déclarent avoir eu une politique sociale moins engageante et 68 % ont réduit les investissements.

Merci à tous les participants, qui ont été force de proposition et ont fait de cette Journée un succès.

Ségolène Benhamou

Elue Présidente de la FHP MCO en décembre 2014, Ségolène Benhamou est PDG de l’hôpital Privé Nord Parisien à Sarcelles qu’elle dirige depuis 2005. Elle est membre du Comex de la FHP. Passionnée par les questions santé, elle est impliquée dans la vie de plusieurs organisations, notamment Santé Cité. Elle défend l’équité de traitement et la transparence des décisions des tutelles.

Voir tous les articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.