La prévention doit rassembler tous les acteurs

Après le virage ambulatoire, c’est le « virage préventif » que doit prendre le système de soins français. Comme l’affirme le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) dans son rapport de juillet 2018, la prévention est l’affaire de tous les offreurs de soins, qui doivent coopérer entre eux et avec les autres acteurs de leur territoire pour améliorer l’état de santé de la population.

Il dresse le constat qu’il n’y a pas de moyens à la hauteur des enjeux et que les initiatives en la matière sont « personnes dépendantes ». Elles sont également « ARS dépendantes » en ce que les cliniques dépendent de la liberté qui leur est offerte ou non de les développer.

Pour réussir cette évolution, le système de soins devra convaincre les différents acteurs de la pertinence de cette démarche, démontrer l’intérêt de la coopération de tous les acteurs, former ceux-ci à la prévention et à la promotion de la santé et trouver un modèle de financement permettant de répondre à ces nouveaux enjeux.

Les efforts déployés par les cliniques et hôpitaux privés pour accroître le dépistage du cancer du sein durant ce mois d’octobre, ou encore les programmes d’éducation thérapeutique menés quotidiennement auprès de patients accueillis dans les services de dialyse, de cardiologie, de cancérologie, d’obésité, sont des illustrations parmi d’autres de l’implication de nos établissements dans les actions de prévention et de promotion de la santé.

L’hospitalisation privée est ainsi volontaire pour poursuivre son engagement et répondre aux huit missions de la prévention édictées par le HCSP, qui devront figurer dans les projets d’établissement : prévention systématisée et personnalisée, orientation/adressage, relais des campagnes nationales, promotion de la santé en interne, production d’indicateurs, recherche interventionnelle, repérage/signalement, politique partenariale et intersectorielle.

Le Haut Conseil recommande de débuter la démarche avec le recensement par les ARS des acteurs et des structures impliqués dans la promotion de la santé et la prévention sur les territoires. La FHP-MCO vous invite donc à tracer vos initiatives en la matière et à les faire connaître auprès de votre tutelle, des Conseils Territoriaux, des usagers … et de votre syndicat qui est là pour les relayer !

A télécharger : Place des offreurs de soins dans la prévention – rapport du Haut Conseil de la Santé Publique qui émet 6 recommandations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.