Espérance de vie : où en est-on en 2018 ?

espérance de vie, population, seniors, senior

Le 2 octobre 2018, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publiait une étude sur l’espérance de vie en bonne santé en France (2017). Elle se caractérise par l’âge moyen où une personne peut vivre sans incapacités ni limitations d’activités dans son quotidien. Depuis 2004, l’étude avance que cet indicateur a progressé d’un an pour les hommes et de 0,6 an pour les femmes. Mais qu’en est-il en 2017 par rapport à 2016 ? Il sera intéressant de voir comment évolue cette espérance de vie en bonne santé et si elle a un réel impact sur l’espérance de vie totale.

Hausse notable de l’espérance de vie en bonne santé chez les femmes

Au cours des dix années précédentes, l’espérance de vie en bonne santé est restée stable chez les hommes et concernant les femmes, la tendance est en hausse, notamment depuis 2012. Mieux encore, en 2017 elles vivent en moyenne neuf mois de plus en bonne santé selon l’étude de la DREES, pour atteindre 64,9 ans. Cet indicateur a progressé de 0,8 an entre 2016 et 2017 tandis que l’espérance de vie en bonne santé chez les hommes a reculé de 0,1 an pour représenter 62,6 ans sur cette même période.

La moyenne européenne de l’espérance de vie en bonne santé s’élève à 64,2 ans pour les femmes et 63,5 ans pour les hommes

Espérance de vie : les écarts hommes-femmes voués à disparaître ?

D’après l’INSEE 606 000 personnes sont décédées en France soit 12 000 de plus qu’en 2016. Cette hausse de la mortalité l’an passé peut s’expliquer notamment par l’épidémie de grippe hivernale qui a commencé en 2016 et s’est intensifiée en 2017, le mois de janvier étant particulièrement dramatique avec 67 000 décès enregistrés.

espérance de vie, population, seniors, senior

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/les-femmes-vivent-neuf-mois-de-plus-en-bonne-sante-en-2017

Pour autant, l’âge moyen au décès a progressé de quatre ans lors des deux dernières décennies. L’espérance de vie est en hausse sur le territoire français en 2017 : 79,5 ans chez les hommes contre 79,3 ans en 2016 et 85,3 ans chez les femmes, donnée stable depuis quelques années.

Parmi les décès enregistrés en 2017, 25 % avaient plus de 90 ans, la moitié plus de 83 ans, moins de 8 % des femmes avaient moins de 60 ans contre 14 % des hommes.

espérance de vie, population, seniors, senior

Il existe donc encore un écart entre l’espérance de vie des femmes et des hommes en 2017. Néanmoins, pour Gilles Pison, démographe et chercheur à l’Ined, « l’écart tend à se réduire depuis une trentaine d’années. Il était de huit ans dans les années 1980 contre six aujourd’hui. Cette tendance résulte de plusieurs facteurs. La surmortalité des hommes tient en grande partie au tabagisme, à l’alcoolisme […] Or les comportements se sont rapprochés […] les hommes ont eu tendance à moins fumer alors que les femmes s’y mettent de plus en plus.»  

Et si l’espérance de vie atteignait un âge plafond à terme ? Alors que dans les années 1970, les démographes pensaient de la sorte, rien n’est moins sûr de nos jours. En effet l’Insee avait annoncé une espérance de vie plafond de 74 ans contre 82 ans en 2018. Avec les progrès sanitaires et médicaux, l’espérance de vie pourrait enregistrer une hausse de deux mois par an selon Gilles Pison qui estime que les progrès en la matière ont trop longtemps été sous-estimés.

Sources :

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/10/02/en-recul-chez-les-hommes-lesperance-de-vie-en-bonne-sante-des-francaises-progresse_861379

https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Sante/On-trop-longtemps-sous-estime-progres-lesperance-vie-2018-10-02-1200973218

https://www.liberation.fr/direct/element/lesperance-de-vie-en-bonne-sante-a-encore-progresse-pour-les-femmes-en-2017_88084/

https://www.insee.fr/fr/statistiques/3629105

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/esperance-vie-bonne-sante-64-9-ans-pour-femmes-62-6-pour-hommes.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.