En marche vers la coopétition

Nouvelle année, nouveau mot. La coopétition, mix de coopération et de compétition, est le nouveau paradigme plébiscité dans le rapport de la STSS sur l’organisation territoriale des soins. Elle consiste en une collaboration d’émulation entre les différents acteurs qui sont par ailleurs concurrents dans chaque territoire.

Le clivage public/privé est une impasse politique, et l’organisation en silo est une ineptie sanitaire face à la nécessaire efficience des parcours des patients. À la volonté de coopération qui se brise parfois sur les récifs de la réalité, nous lui préférons celui de la coopétition. Au sein même de l’hospitalisation privée, les cliniques d’un même territoire savent se challenger et s’allier. De même, des projets hospitaliers publics/privés/privés à but non lucratif émergent. Plus généralement, la territorialisation des soins nous enjoint à la collaboration avec l’ensemble des acteurs de santé, établissements sanitaires, médecine de ville, et secteur médico-social.

L’objectif affiché de la stratégie de transformation du système de santé est d’organiser la coopétition entre les acteurs de l’offre de soins publics et privés à la maille des territoires. Cette coopération-compétition devient le nouveau modèle d’un parcours de soins efficient et pertinent au service des patients. De cette saine émulation entre les acteurs et de collaborations intelligentes, tout le monde a à y gagner.

Les administrateurs de la FHP-MCO, l’équipe des permanents et moi-même vous présentons nos meilleurs vœux pour l’année 2019.

Cliquez ici pour lancer l’animation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.