IFAQ 2018 : fin d’un cycle

L’Incitation Financière à l’Amélioration de la Qualité fait partie des dossiers que la FHP-MCO a portés dès 2012, alors qu’elle n’était qu’en phase expérimentale. Généralisée depuis 2016, étendue aux activités de dialyse, HAD et SSR, elle est non seulement une reconnaissance tarifaire de la qualité, mais également un des rares dispositifs à être construit dans un temps long, de manière transparente et équitable quel que soit le statut des établissements de santé. Ce modèle dynamique et évolutif de financement hisse le système de santé vers le haut.

Le bilan complet et définitif 2018 n’est pas encore connu, mais la liste des établissements de santé rémunérés au titre de IFAQ 2018 est diffusée. 248 cliniques et hôpitaux privés exerçant une activité MCO, dont 75 centres de dialyse, seront récompensés, soit au titre du niveau de qualité « atteint », soit au titre de l’ « évolution » positive de leur niveau de qualité, soit à ces deux titres. Pour mémoire en 2017, 80 % des établissements de santé étaient éligibles au dispositif IFAQ et près de 40 % de ceux du secteur MCO avaient bénéficié d’une rémunération.

Le modèle 2019 s’annonce très différent dans sa méthodologie, son application et son montant. Il met fin à un cycle où IFAQ est un complément de rémunération. IFAQ 2019 deviendrait un compartiment du financement des établissements, à côté de la T2A. Les grandes orientations définitives qui marqueront le début du nouveau dispositif doivent faire l’objet d’une publication par décret en ce début d’année. Cependant, le contexte tendu des établissements de santé, après 6 années de baisses tarifaires, doit être pris en compte : il ne faut pas obérer les tarifs des GHS pour financer ce nouveau compartiment « qualité ».

La représentativité de l’hospitalisation privée dans le processus IFAQ souligne la forte implication des acteurs pour garantir aux patients des prises en charge de qualité. Alors continuons !

Ségolène Benhamou

Elue Présidente de la FHP MCO en décembre 2014, Ségolène Benhamou est PDG de l’hôpital Privé Nord Parisien à Sarcelles qu’elle dirige depuis 2005. Elle est membre du Comex de la FHP. Passionnée par les questions santé, elle est impliquée dans la vie de plusieurs organisations, notamment Santé Cité. Elle défend l’équité de traitement et la transparence des décisions des tutelles.

Voir tous les articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.