Un acte de transparence

Le versement inattendu de 235 millions d’euros aux établissements de santé MCO, dont 29 millions aux cliniques et hôpitaux privés, marque une avancée certaine dans le respect du principe de transparence qui doit prévaloir dans les relations avec notre Tutelle.

En effet, les dernières données disponibles relatives à l’exercice 2018 montrent que les dépenses d’Assurance maladie ont moins progressé que l’objectif voté, du fait principalement d’une évolution de l’activité hospitalière plus faible que prévue. De facto, les ressources budgétaires des structures hospitalières ont été moins importantes que prévues. En conséquence, le ministère de la Santé a décidé de verser cette dotation complémentaire pour soutenir tous les établissements de santé.

Cette décision est le signe d’une relation de confiance, un fondement nécessaire au bon fonctionnement de notre système de santé. Elle s’appuie sur une analyse objective et factuelle de la situation, une approche pragmatique que nous appelons de nos vœux. Si ce geste est de nature politique à Paris, il est bien, sur le terrain, d’ordre économique et offre aux établissements l’oxygène dont ils ont cruellement besoin.

Pour mémoire, suite à la mobilisation de toutes les fédérations hospitalières qui faisaient valoir le respect de l’ONDAM, le ministère avait déjà restitué de manière intégrale les 415 millions d’euros mis en réserve au titre de 2018 notamment par le biais du coefficient prudentiel. En complément de cette enveloppe de 235 millions, 65 millions d’euros seront versés pour accompagner d’une part quelques hôpitaux publics d’ores et déjà ciblés pour leurs difficultés de trésorerie, et pour accélérer d’autre part le financement de mesures prioritaires comme certaines actions de prévention et de dépistage.

Nous sommes des acteurs responsables et engagés. Cette décision participe d’une saine gestion de notre système de santé et augure de relations plus respectueuses. Nous remercions l’État pour cet acte de transparence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.