Rentrée 2019 : le numerus clausus relevé de 10 %

FHP-MCO-Numerus-Clausus-Médecine-SantéEn février 2019, le Conseil des Ministres présentait le nouveau projet de loi santé mettant en avant trois principales mesures : recentrer les missions de hôpitaux de proximité, élargir l’accès aux données de santé et réformer le numerus clausus. En effet, pour cette dernière proposition, le nombre d’étudiants admis en deuxième et troisième année des études de santé (médecine, pharmacie, dentaire, maïeutique) sera relevé de 10 % en septembre 2019. Néanmoins la PACES et le numerus clausus devraient être supprimés pour la rentrée 2020.

Numerus clausus : ce qui va changer en septembre 2019

Le 16 avril 2019, un arrêté publié au Journal Officiel annonçait la mise en place de ces nouvelles modalités d’admission. Ainsi, le relèvement temporaire du numerus clausus va ouvrir 14 928 places, soit 1 405 de plus qu’à la rentrée 2018. En termes de répartition, la filière médecine enregistre la hausse la plus marquée du nombre d’admis avec 9 314 places (1 109 de plus qu’en 2018). Au second rang figurent les études en dentaire avec 1 320, soit 117 de plus que sur la période précédente. Viennent ensuite la pharmacie (3261 places, +137) et la maïeutique (1 033 places, +52).

La lutte contre les déserts médicaux comme principale justification

Agnès Buzyn affirmait en février dernier que cette réforme, puis la suppression du numerus clausus avaient notamment pour but d’augmenter d’environ 20 % le nombre de futurs médecins. En effet, l’idée est de mieux former les étudiants en changeant les critères de sélection. Un oral de fin de PACES devrait porter sur les capacités d’empathie, d’écoute et des passerelles permettront une bifurcation plus facile vers d’autres cursus médicaux.

En revanche, « aucune mesure ne permet d’augmenter dès demain le nombre de médecins formés », a reconnu la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal, tandis que plusieurs sénateurs soulignaient que les effectifs d’étudiants continueraient d’être limités par la capacité des universités. Ainsi les effets de ce projet ne se feront sentir que dans une décennie. 

Sources :

https://www.20minutes.fr/sante/2503275-20190424-numerus-clausus-nombre-etudiants-admis-releve-10-2019

https://www.lci.fr/population/etudes-de-sante-le-numerus-clausus-releve-de-10-en-2019-avant-sa-suppression-l-annee-suivante-2119266.html

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/28948-Medecine-numerus-clausus-releve-10-2019

https://www.francetvinfo.fr/sante/professions-medicales/etudiants-en-sante-le-numerus-clausus-releve-de-10-des-septembre-2019_3412555.html

https://www.bfmtv.com/societe/etudes-de-medecine-le-numerus-clausus-releve-de-10percent-en-2019-1679060.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.