FIL ROSE DU 29 OCTOBRE 2015

Le mot des présidents

Vous avez été nombreux à nous faire parvenir vos initiatives à l’occasion d’Octobre Rose. Cela montre bien le dynamisme, l’inventivité et l’enthousiasme de nos Cliniques et Hôpitaux Privés pour participer à la lutte contre le cancer du sein. Cela met également en exergue les valeurs de l’hospitalisation privée. Bien sûr l’efficience, la qualité et la sécurité des soins. Mais aussi et surtout l’humanité de nos prises en charge : la patiente en tant que personne est au centre de nos organisations parce qu’au centre de nos préoccupations.

Tous les événements qui ont été organisés constituent, s’il en était besoin, la preuve de notre volonté de travailler chaque jour davantage sur l’amélioration de la prise en charge humaine des patientes souffrant d’une pathologie qui fait peur, avec un taux de survie relative après 5 ans de 20% à 100% en fonction du stade d’avancée de la maladie. Au-delà de ce rendez-vous annuel, c’est par un travail quotidien, auprès de chaque patiente, que nous participons à la lutte contre le cancer du sein en développant des actions de prévention.

Parce qu’il est important que nous parlions de ce que nous faisons à « cœur ouvert » auprès de nos élus, des représentants de la société civile, des Françaises et des Français, de façon positive et constructive, ce Fil Rose est celui de toute une profession, fière de participer aux politiques de santé publique qui constituent des enjeux majeurs pour notre société.

Nous vous solliciterons dans quelques mois pour préparer le Fil Bleu et porterons en mars 2016 vos actions contre le cancer du côlon.

Un grand bravo à tous.

Ségolène Benhamou
Présidente de la FHP-MCO

Dr Denis Franck
Président de l’AFC-UNHPC

Pour Octobre Rose, vous ne manquez pas d’idées !

Un Octobre Rose très tendance – Polyclinique du Bois, Lille

Pour la quatrième année consécutive, le groupe de cliniques privées de la Métropole lilloise HPM et en particulier la Clinique La Victoire et la Polyclinique du Bois, organisait le 1er octobre dernier, son désormais traditionnel défilé de mode Octobre Rose. Tenues de ville, robes de cocktail, robes de mariée tout y était pour faire de cet événement un vrai défilé de mode.  « Comme c’est la tradition, six marraines, les patientes de l’édition 2014, ont ouvert le défilé, comme un symbole et une victoire sur la maladie », explique Emmanuelle Dulac, directrice de la communication. Elles ont alors passé le flambeau aux nouvelles patientes qui décidaient d’affirmer elles-aussi, que malgré la maladie, elles restent féminines, élégantes, sûres d’elles-mêmes et de leur beauté. Un projet qui permet également de créer du lien avec de nombreux partenaires locaux.

Un engagement d’équipe – Clinique du Parc, Saint Saulve (59)

Le 15 octobre était le grand jour de mobilisation à la Clinique du Parc. L’équipe d’annonce du cancer organisait plusieurs ateliers, l’association Aire cancer et le personnel de la clinique tenaient un stand dans le hall de l’établissement. Décalé, des shooting photos étaient même proposés avec des accessoires, chapeau, boa, etc. . Autant de photos qui seront naturellement exposées. « La clinique du Parc opère un grand nombre de cancers du sein et nous voulions avec l’ensemble du personnel de soins et la direction sensibiliser les patients, leurs familles mais aussi les personnes qui travaillent dans notre établissement. Nous souhaitions susciter le questionnement » précise Michel Leclercq, directeur des soins. Une tenue rose notamment était de rigueur tant pour les personnels d’accueil que de soins pour souligner cet engagement. Tous ont joué le jeu en achetant également pins et porte-clés, plus de 300 pins achetés par les salariés tout de même ! Une vente à succès dont les bénéfices iront au profit de l’association EMERA. On achète mais on fabrique aussi ! Personnel et patients de l’établissement SSR animaient un atelier de confection de rubans roses. Le 18 octobre, une trentaine de personnes travaillant à la clinique participaient avec d’autres établissements de soins à une grande marche. Un mois d’Octobre Rose clôturé par un repas « rose » en partenariat avec Sodexo.

Une dynamique de groupe – Cliniques Keraudren, Pasteur-Lanroze, Grand Large et Elorn (29)

Quand des cliniques d’un même territoire coopèrent, cela créé une vraie dynamique : un résultat obtenu par les cliniques Keraudren, Pasteur-Lanroze, Grand Large et Elorn de Brest et Landerneau. Dans la continuité de leur partenariat avec Odysséa (course à laquelle elles ont concouru côte à côte le 13 septembre), elles se sont mobilisées quatre jours en octobre pour des opérations orchestrées par les membres du dispositif d’annonce en cancérologie regroupant assistante sociale, psychologue, diététiciennes et infirmières. Cette année, les actions ont été ajustées par rapport à l’année dernière et le groupe a décidé d’offrir une tribune itinérante à l’ADEC (Association de dépistage du cancer), qui le temps d’un après-midi, a pu informer patients, visiteurs et personnels dans chacun des établissements. Revêtus de tenues roses, bracelets et rubans, les personnels ont pleinement rempli leur mission d’information. Ensemble, ils se sont tous régalés d’un menu rose. En attendant le débriefing en début de semaine prochaine, une chose est sûre, cette année encore l’évènement aura marqué les esprits et espérons-le, motivé le plus grand nombre de femmes à se faire dépister.  

Une belle histoire pour Octobre Rose – Clinique du Val de Sambre et Clinique du Parc, Maubeuge et la Polyclinique de la Thiérache, Wignehie

Combiner le sérieux et le convivial, dédramatiser des sujets anxiogènes, susciter la discussion, c’est ce qu’a réussi le comité d’organisation avec en tête la Clinique Val de Sambre, la Clinique du Parc à  Maubeuge et la Polyclinique Thiérache et Wignehie avec une soirée débat-spectacle pas comme les autres sur le thème du dépistage du cancer du sein. Les comédiens de la compagnie théâtrale d’Intervention « La Belle Histoire » ont présenté des saynètes sur ces thématiques médicales. « C’est une troupe qui rayonne sur tout le nord de la France et qui a créé une pièce humoristique sur une femme de 70 ans confrontée au dépistage du cancer du sein `La ronde des femmes’ », explique Brigitte Laitem, infirmière de coordination. Parallèlement, radiologue, chirurgien sénologue, chirurgien gynécologique et oncologique, oncologue radiothérapeute, intervenaient sur le thème « Dépistage du cancer du sein, utopie ou nécessité ? ». Les cliniques ont enfin fait déplacer les foules pour la Marche Rose de Maubeuge le samedi 24 octobre avec près de 290 participants pour les cliniques, des salariés pour la plupart.

Un Octobre Rose haut en couleur – Clinique Victor Hugo, Le Mans

La Clinique  Victor Hugo du groupe ILC, a choisi de voir la vie en rose tout au long du mois d’octobre pour afficher son implication dans la sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Présence de ballons roses dans les couloirs, personnel de rose vêtu des gants jusqu’au pantalon, avec le port du nœud rose en rappel, silhouettes roses de taille humaine à l’entrée, repas coloré proposé à la cafétéria et affiches de sensibilisation au dépistage. Deux manifestations le temps d’une journée au programme cette année. La première en partenariat avec l’association de la maison du patient et le collectif associatif GEMS, La ligue contre le cancer et la CPAM, consistait à communiquer de façon ludique, décomplexée et festive auprès de la population mancelle en leur proposant de découvrir différentes activités physiques : la marche nordique, le qi gong, la zumba. La deuxième en collaboration avec les commerçants du Mans, proposait un défilé de mode avec « le rose » comme fil rouge. Un deuxième événement particulièrement participatif était proposé aux patients de la clinique : la confection d’un tableau de roses qui sera accroché dans la nouvelle salle d’attente de l’hôpital de jour. « La confection de ce tableau a fait naître de nombreux sourires, pas mal de rires et quelques larmes aussi. Toutes ces roses ont été peintes avec application mais surtout avec beaucoup d’émotion », explique C. Herin, IDE animatrice de l’atelier. Enfin, le tunnel des jacobins s’est illuminé tout le mois d’octobre.

Vrai ou faux ? Défi quizz – Hôpital Privé Cannes Oxford

L’Hôpital Privé Cannes Oxford, en partenariat avec REBOND 06, une association d’écoute, de soutien et de visites auprès des malades atteints de cancer dans les établissements de soins du bassin cannois, organisait une journée de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Au programme, distribution de quizz à destination des patients et visiteurs pour déminer les idées reçues sur le dépistage. L’allaitement protège-t-il du cancer du sein ? Le test génétique IxGk20 permet-il de prédire pour une femme son taux de risque de développer un cancer du sein ? Autant de réponses que de questions apportées aux personnels et visiteurs, ainsi que des discussions autour du dépistage avec l’infirmière d’annonce de l’établissement. « Les visiteurs apparaissent de plus en plus réceptifs aux messages de prévention délivrés. Ceci nous conforte dans la pérennisation des actions de sensibilisation que nous menons tous les ans, et qui s’inscrivent dans un effort national de lutte contre le cancer », constate Virginie Di Maggio, responsable qualité et gestionnaire des risques.

Quizz à destination des soignants
Quizz à destination des visiteurs

Des images et des mots pour le dire – Polyclinique du Kerio, Noyal-Pontivy (59)

Le Pôle de Santé Public-Privé qui regroupe la Polyclinique du Kerio du groupe Vivalto Santé et le Centre Hospitalier Centre Bretagne a choisi d’exposer les souffrances des malades d’un cancer au travers d’une exposition photo en noir et blanc du photographe David Bignolet. Le vernissage de cette exposition le 15 octobre dernier a donné le ton à une grande soirée d’information tous publics sur le dépistage et la prise en charge du cancer du sein avec des stands d’information de l’ADECAM, Dragon Boat, La Ligue contre le cancer, Onc’Oriant, Oncovannes et Sanofi, ainsi que des animations. Financée par l’ARS, cette action de santé publique de grande envergure à destination du grand public, en coopération avec le Pôle de Santé Public-Privé est une première.

Hors les murs pour Octobre Rose – Nouvelle Clinique Les Dentellières, Valenciennes

« Notre journée de manifestation le 7 octobre à la mairie de Valenciennes a eu une résonance particulière cette année », souligne Natacha Flajolet, secrétaire coordinatrice en soins de support à la Nouvelle Clinique Les Dentellières. « Nos actions étant le prolongement de celles de 2014, la population s’est rendue spontanément sur notre stand d’information cette année. » Et l’on peut comprendre pourquoi. Pendant un an, l’ensemble des salariés et patients ont récupéré du matériel de customisation pour la création de soutiens-gorge personnalisés et l’atelier de réinsertion « A quatre épingles », aidé de plusieurs patients, ont réalisé des créations. Durant cette journée à deux temps, les visiteurs ont pu s’informer auprès des professionnels de santé de la clinique de l’importance du dépistage du cancer du sein et la journée s’est clôturée par la vente des créations 2014-2015 au profit de l’association Pink Bra bazaar, une collection exposée comme de véritables tableaux d’art. « Plus d’une vingtaine de tableaux ont été vendus », se réjouit Natacha Flajolet. « Nous avons touché la maison de quartier de Valenciennes, les étudiants en journalisme des écoles de Lille et de Valenciennes venus faire un reportage sur le sujet, le tout public mais également les sportifs grâce à un partenariat avec l’équipe de Volleyball de Valenciennes », explique-t-elle. Rayonner un peu plus longtemps qu’un mois, telle est l’ambition de La Nouvelle Clinique Les Dentellières et l’association Pink Bra Bazaar, en libérant la parole autour du dépistage du cancer du sein, et influençant de manière durable les structures environnantes.

Lâcher de ballons – Clinique du Fief de Grimoire, Poitiers

Octobre Rose 2015 restera dans les mémoires de tous ceux qui ont participé au lâcher de ballons sur fond de ciel bleu le 8 octobre à la Clinique du Fief de Grimoire à Poitiers. La Clinique avait prévu deux journées d’informations pratiques sur le dépistage avec l’association Docvie, avec le soutien des équipes de chirurgie gynécologique de la clinique qui ont pleinement joué le jeu en envoyant leurs patientes faire une halte aux stands d’information dans le hall de l’établissement. La clinique qui propose un programme de reprise rapide de l’exercice après la chirurgie du sein, a souhaité mettre l’accent cette année sur un sport particulier, l’escrime, avec une présentation faite par des patientes qui la pratiquent. « Pour beaucoup de patientes pouvoir pratiquer ce sport a été une découverte majeure », souligne Isabelle Mémeteau, attachée de direction et responsable qualité. L’événement s’est achevé par un goûter rose.

Rendez-vous Santé – Clinique Saint Paul, Martinique

La Clinique Saint-Paul, en collaboration avec les centres de radiologie de l’île, l’AMREC, les laboratoires d’anapathologie, a organisé des journées de « dépistage rapide ». Jour 1 : consultations radiologie et prélèvements. Jour 2 : résultats des prélèvements réalisés la veille ainsi qu’une consultation médicale gratuite. Jour 3 : conférences et présentation d’ateliers « Après le cancer, que faire ? ». La surveillance et le rôle du médecin traitant et les moyens de liaison, la nutrition et la sexualité après le cancer du sein, les relations sociales et la réhabilitation au travail étaient évoqués. Parallèlement, la clinique proposait une initiation au taï chi, une exposition photo de l’association Sein’gulière sans oublier des cocktails plaisir et des menus dégustation concoctés avec l’aide d’une diététicienne.

L’Hôpital Privé océane, communique pour Octobre Rose – Hôpital Privé océane, Vannes

« Octobre Rose est pour nous l’occasion de rappeler aux médecins de ville notre offre de prise en charge rapide et coordonnée à partir d’un simple appel téléphonique, pour toute suspicion d’un cancer du sein », explique Christine Guillot, responsable d’assurance qualité et gestion des risques. A l’initiative du Dr Guillaume le Porcq, gynécologue obstétricien, un flyer, qui rappelle notamment que consultation et examens radiologiques sont possibles en accéléré, a été envoyé aux médecins de ville parce qu’il est important que les médecins traitants puissent assurer un relais efficace. Une action de communication remarquée et relayée par la presse locale.

On marche, on court – Clinique Pasteur, Evreux

La Clinique Pasteur s’est associée à l’initiative de l’association « les Rubans roses » dans le cadre du mois Octobre Rose. Dimanche 18 octobre, il s’agissait de chausser ses tennis pour participer à une course et marche pour la recherche contre le cancer du sein. L’occasion également pour la clinique de tenir un stand et d’informer le grand public sur le dispositif de prise en charge existant sur le territoire de santé pour accompagner les femmes. Les patients et personnels se sont régalés d’un menu rose le 22 octobre. Enfin, un ruban rose était de rigueur durant tout le mois d’octobre.

Don de sourires – Polyclinique de l’Atlantique, St Herblain

Comme chaque année, la Polyclinique de l’Atlantique, au service des femmes, se fait le porte-voix d’Octobre Rose. A la tombée de la nuit, le bâtiment Océane, s’habille de rose jusqu’au petit matin. Surtout les professionnels de la polyclinique ont offert leur sourire. Les photos de l’exposition « Chaque jour, mon sourire contre le cancer du sein » mise en œuvre par le Dr Fablet, adressent un message d’espoir à « toutes celles trop nombreuses qui doivent lutter » indique l’invitation. « Il y a eu un élan incroyable cette année. L’intérêt a été très important pour cette expo photo initiée sur une idée originale du 3C » souligne Patricia Plantier, chargée de communication. Par ailleurs, d’autres actions ont pris place pour « maintenir éveillées les consciences » : notamment, les professionnels de santé portaient en broche un petit nœud rose, proposé également aux patients et visiteurs. A noter enfin que le Web-tv « Octobre Rose », émission réalisée à la Polyclinique de l’Atlantique en 2014 est toujours visible sur www.pca-cancer.tv

Mobilisation générale – Polyclinique de l’Europe, Saint Nazaire

« Il faut faire quelque chose pour Octobre Rose, donnez-nous des idées », a demandé le nouveau directeur de la Polyclinique Christophe Maltot à Valérie Hélin, chargée de mission vie institutionnelle et responsable communication. Chose dite, chose faite, les idées ont fusé et un programme composé. Le 22 octobre, le chef cuisinier et son équipe élaboraient un repas servi à l’ensemble des personnes présentes à la polyclinique – patients, personnels soignants et administratifs, médecins – où le rose était largement dominant. Au menu : mousseline de betterave, pavé de saumon rôti et son coulis de crevettes, compotée de choux rouges, chèvre frais aux baies roses et sa compote d’oignons rouges, agrumes sultanes. Chaque patiente sortant de la polyclinique et le personnel se sont vus remettre une rose, rose. Des stands d’information dans le hall animés par La Ligue contre le Cancer, Cap Santé Plus 44 étaient largement visités, également par une grande partie du personnel qui souhaitait s’informer sur l’importance du dépistage. « Les retours ont été très positifs, nous avons même eu quelques appels téléphoniques de remerciement de la part de patients et visiteurs le lendemain, nous sommes très satisfaits », conclut Valérie Hélin.