Actus Santé du 13h N°628

La dotation RIHN augmente

L’enveloppe RIHN croît de 81,2 millions d’euros en 2022 afin de répondre aux objectifs du Plan innovation santé 2030, soit un montant total de 493,3 millions d’euros.

201,7 millions d’euros sont délégués sur le fondement des déclarations 2019 et à titre d’avance. Comme chaque année, le complément sera délégué en deuxième circulaire budgétaire sur la base des remontées d’activité 2021 qui seront réalisées en M4 2022.

Autorisations : état des publications des textes

Les textes pour la médecine nucléaire, neuroradiologie interventionnelle et cardiologie interventionnelle, soins critiques et cancérologie sont publiés. Ceux des urgences, médecine, imagerie diagnostique et interventionnelle et chirurgie sont passés en CNOSS et sont attente de publication.

Consulter les dépêches FHP-MCO : 678, 676, 675, 663, 657, 651, 648

Covid, les cas augmentent dans plus de 50 pays

« La pandémie n’est terminée nulle part tant qu’elle ne l’est pas partout (…) Les taux de dépistage dans le monde chutent, ce qui nous rend aveugles à l’évolution du virus » alerte le DG de l’OMS. Lire son discours.

Extraits :

« En ce qui concerne la Covid-19, l’augmentation des cas dans plus de 50 pays témoigne de la volatilité de ce virus.

Les sous-variants sont responsables d’une forte augmentation des cas. Les hospitalisations et les décès ne progressent pas, du moins pour le moment, aussi rapidement que lors des vagues précédentes.

Omicron, plus précisément BA.4 et BA.5, est responsable de la hausse du nombre de cas en Afrique du Sud, tandis que BA.2 est dominant dans le monde entier.

L’immunité relativement élevée de la population résultant de la vaccination et des vagues précédentes maintient les taux d’hospitalisation et de décès imputables à la Covid-19 à un niveau relativement bas par rapport aux vagues précédentes.

Mais rien ne garantit que ce soit le cas dans les endroits où la couverture vaccinale est faible.

Notre mission est de nous préparer au pire afin que les pays soient dans la meilleure position possible pour faire face aux événements à venir. »

L’OMS demande à Pfizer de contribuer à l’amélioration de l’accès avec quatre mesures clés : élargir la portée géographique de l’accord de licence que Pfizer a signé avec le Medicines Patent Pool ; les prix des médicaments doivent être abordables pour les pays et transparents ; pas d’exigences contractuelles supplémentaires qui entravent/retardent l’accès au niveau national ; continuer à soutenir l’augmentation de la fabrication de médicaments génériques dans le monde entier afin d’accroître rapidement l’offre.

France Assos Santé a lancé Vivre-Covid19

Cette étude a mesuré de mai 2020 à 2022 le ressenti de la population pendant la crise sanitaire. 5 400 personnes atteintes de 23 pathologies chroniques, en situation de handicap et un échantillon témoin de personnes ont entré 3,5 millions de données.

France Assos Santé a signé une convention avec Santé publique France sur le volet scientifique.  L’étude vient d’obtenir une autorisation pour poursuivre un an encore la collecte de données. Elle permet de croiser les données selon les pathologies et de dresser un panorama qui permet de guider l’action publique.

Ralentir la maladie de Parkinson

Ce trouble progressif du système nerveux affecte les fonctions motrices chez l’individu. En 2021, cette maladie touche environ 6,3 millions de personnes dans le monde dont environ 200 000 cas en France.

Pour lire la suite de l’article. 

Crédits photos : Adobe stock; Istock