Fil Bleu N°4 du 23 mars 2022

Adieu les tabous sur le Dépistage du Cancer Colorectal !

« Aujourd’hui, j’ai reçu un courrier, le courrier me regarde, je regarde le courrier, je lis « dépistage du cancer colorectal « , heu !, je pose le courrier, je verrai plus tard… »

Voir la vidéo

 

Un message sans détour
Pôle Artois Ramsay Santé (59-62)

Une fois franchi le seuil des trois cliniques – HP Arras-les-Bonnettes, HP Bois-Bernard et Clinique Saint-Amé -, il suffit de suivre les autocollants en forme de pas, qui mènent… à un WC flambant neuf, posé nonchalamment contre un mur de l’accueil. Nimbé de lumière bleue, il côtoie une affiche expliquant que le dépistage, ça prend 5 minutes, c’est très facile et qu’un cancer colorectal détecté tôt se guérit dans 9 cas sur 10. L’information est également relayée sur un « emoji excrément » placé à bonne hauteur dans les toilettes collectives.

En cherchant à attirer l’attention, le service communication a réussi son pari. « Même s’ils ne posent pas de questions, les patients et les visiteurs lisent les informations affichées », indique Manon Kazubek, chargée de communication. Des journées de sensibilisation sont également au programme. La première s’est tenue en partenariat avec l’Espace ressources cancers du Douaisis à la Clinique Saint-Amé le 14 mars. « Une cinquantaine de personnes, dont une bonne trentaine de l’extérieur, ont vraiment pris le temps de s’informer sur le dépistage. » Deux autres journées sont prévues : le 22 à Bois-Bernard et le 28 à Arras-les-Bonnettes où une marche est aussi organisée le 26 mars au départ de Décathlon.

 

Des réponses individualisées
Centre Médico-Chirurgical les Cèdres, Brive-La-Gaillarde (19)

Un grand succès pour le stand de prévention et d’information dressé dans le hall de l’accueil le 17 mars. Il était animé par la Ligue contre le cancer et les diététiciennes du Centre Médico-Chirurgical les Cèdres. Les bénévoles de la Ligue ont pu répondre à toutes les questions relatives au dépistage du cancer colorectal et les diététiciennes ont pris leur temps pour bien expliquer le rôle des aliments dans la prévention des cancers. Toute la journée, le film informatif sur le cancer colorectal tournait en boucle dans le hall. La cafétéria a été décorée avec les teintes de la campagne pour l’occasion, tout en bleu : set de table avec des informations de prévention, plats, desserts et nappes de couleur bleue… « Cette année, nous avons réussi à transformer cette action de sensibilisation en une journée durant laquelle les visiteurs, en confiance, ont pu nous interroger librement et sont partis avec des flyers détaillant le fonctionnement du dépistage, des cartes de menus sains proposées par nos diététiciennes et des bracelets bleus », se réjouit la diététicienne de la clinique.

 

Une arche de ballons (#lacabanedufêtard)
Polyclinique Notre-Dame, Draguignan (83)

« Cette année, on a mis les petits plats dans les grands et c’était très réussi », se félicite Catherine Jaubert, responsable communication. Sitôt franchi le seuil de la Polyclinique, impossible de rater la spectaculaire arche de ballons bleus accrochée dans le hall d’accueil et les affiches Mars Bleu qui l’accompagnent. Le 15 Mars, un stand était installé sur place pour une journée d’information sur le dépistage, animée par Pierre-Henri Hugonenq, chargé de mission au CRCD. « Une centaine de personnes sont reparties avec un flyer, dont une quarantaine ont vraiment pris le temps de s’informer et de poser des questions », explique Catherine Jaubert. Durant tout le mois de Mars, chaque patient ou visiteur est également sensibilisé au cancer colorectal et à son dépistage grâce aux sets de table qui habillent les plateaux repas pour les personnes hospitalisées et aux flyers à disposition à l’entrée. Des grilles de 16 mots cachés répondent à des questions du type : « Quels sont les différents symptômes du cancer colorectal ? » Les animations sont relayées sur Facebook, Instagram et Linkedin.

 

Pleins feux sur l’alimentation
Hôpital Privé de la Loire, Saint-Étienne (42)

Une soupe d’ananas au gingembre, il fallait y penser. Après les desserts bleus servis les 8 et 15 mars aux patients et personnels pour interpeller les esprits sur Mars bleu, un atelier diététique se tiendra le 25 mars dans le service d’hospitalisation à temps partiel (HTP). La diététicienne de l’établissement et une consœur de la Ligue contre le cancer vont réaliser cette succulente soupe d’ananas, qui permettra d’ouvrir la discussion sur la prévention de la dénutrition, devant un public de patients, qui pourront ensuite la déguster. Et dans le but de promouvoir une alimentation saine, les 22 et 29 mars, un commerçant proposera au self ses produits locaux et de saison : fruits et légumes, jus de fruits, miel… Le 16 mars dernier, les infirmières coordinatrices organisaient dans le hall d’accueil un stand de sensibilisation, avec notamment la présentation du test de dépistage. Prochaine édition prévue le 23 mars.

 

Pr Norbert IFRAH
Président de l’Institut national du cancer (INCa)

Quelles sont les recommandations de l’Inca pour Mars Bleu ?

Pour l’INCa, le mois de mobilisation contre le cancer colorectal est extrêmement important. Avec 43 300 nouveaux cas détectés par an, le cancer colorectal est, chaque année, le deuxième cancer le plus fréquent en nombre de cas… Voir la suite de l’interview

 

Patchwork pour sensibiliser
Hôpital Privé de Provence, Aix-en-Provence (13)

Avec l’appui du Centre régional de coordination des dépistages de Marseille, l’Hôpital Privé de Provence sort le grand jeu de communication pour sensibiliser ses patients à la nécessité du dépistage du cancer colorectal : plaquettes d’information, exposition d’affiches, goodies…

Pauline Duponchel, responsable des actions Mars Bleu, a d’ailleurs prévu des animations tous les mercredis de 12 à 14 h, à une heure d’affluence dans le hall, en présence de chirurgiens et gastroentérologues de l’établissement. « C’est beaucoup plus efficace lorsque des praticiens répondent directement aux questions », explique-t-elle. Pauline Duponchel a également réalisé un patchwork de slogans et d’informations sur le cancer colorectal, une fresque déployée sur le mur de l’accueil, et qui interpelle tout de suite. Enfin, pendant ce mois de campagne, le personnel porte un ruban bleu et tous les bouquets de l’établissement ont adopté la couleur du mois !

 

Partir à la rencontre des citoyens et les informer
Institut de Cancérologie Paris Nord, Sarcelles (95)

Depuis le 15 mars, l’Institut de Cancérologie Paris Nord (ICPN) mène des actions à l’occasion de Mars Bleu. Dans l’établissement, trois écrans diffusent des vidéos fournies par la Ligue contre le cancer du Val d’Oise, consacrées au cancer colorectal. De plus, patients et personnel arborent un ruban bleu en guise de soutien.

Le 18 mars, avec l’appui de la ville de Sarcelles, l’Institut de Cancérologie Paris Nord (ICPN), le Centre de soins de support Paris Nord (CSSPN), la Ligue contre le cancer du Val d’Oise et le Comité des dépistages des cancers du Val d’Oise ont conjointement animé des ateliers consacrés à Mars bleu dans un centre destiné aux associations du territoire.

Au programme : visite virtuelle du côlon, jeux interactifs avec casques 3D, présentation du test immunologique, atelier nutrition ou comment remplacer les protéines animales par les protéines végétales et quizz sur le cancer colorectal.

« Au total plus de 40 personnes ont assisté à cet événement ce qui a permis de répondre à de nombreuses questions et susciter des échanges », conclut Marina Réchou responsable de la communication.

 

Gaston le côlon
Hôpitaux privés du Hainaut / Centre de Cancérologie Les Dentellières, Valenciennes (59)

Des animations sportives, ateliers créatifs, stands d’information… Le 15 mars dernier, les deux établissements nordiques ont organisé un si large panel d’activités que tous les visiteurs étaient concernés. La palme du stand le plus original revient à l’atelier quilling, ou l’art de confectionner des petits nœuds bleus à épingler sur la poitrine, réunissant de nombreux participants autour d’une grande table.

En passant dans le hall des Dentellières, on pouvait entrer dans « Gaston le côlon » et, guidé par un responsable de la Ligue contre le cancer, comprendre le développement des polypes à l’intérieur de l’intestin. Un peu plus loin, l’association Emera expliquait le fonctionnement d’un kit de dépistage. « La plupart des visiteurs ne connaissaient pas le processus et ceux dont l’âge correspondait ont pu commander un kit » précise Mathilde Théret, chargée de communication.

À l’extérieur, les sportifs en herbe se sont initiés à la marche nordique tandis que dans le hall Vauban, ceux qui pédalaient sur le vélo smoothie ont vu leurs efforts récompensés par un jus… fraîchement pressé. Les diététiciennes qui encadraient l’animation ont rappelé l’intérêt d’une alimentation saine et d’une activité physique régulière pour prévenir les cancers. Sur le stand, une tombola a été organisée pour gagner une corbeille de fruits. « Et c’est une ancienne patiente des Dentellières ainsi qu’un patient suivi à la Polyclinique Vauban qui ont remporté les lots. »

 

Informer et sensibiliser pour protéger
Clinique Belledonne, Saint Martin d’Hères (38)

À la Clinique Belledonne le 15 mars, deux intervenants de la Ligue contre le cancer et du Centre régional de coordination des dépistages des cancers sont intervenus auprès des patients et professionnels qui le souhaitaient. « Ils ont fait de l’information et de la sensibilisation sur le cancer colorectal. Ils proposaient aussi des kits de dépistage. La participation et l’intérêt sont encourageants », explique Lucile Cimadomo, chargée de la communication.

Le 18 mars, une vente de brioches au profit de l’association Espoir Isère contre le cancer, s’est déroulée dans l’entrée de l’établissement. Une nouvelle occasion de distribuer des flyers informatifs. Derrière le stand, des panneaux rappelaient l’importance du dépistage.

 

 

Crédits photos : Pôle Artois Ramsay Santé, Centre Médico-Chirurgical les Cèdres, Polyclinique Notre-Dame, Hôpital Privé de la Loire, Hôpital Privé de Provence, Institut de Cancérologie Paris Nord Hôpitaux privés du Hainaut / Centre de Cancérologie Les Dentellières, Clinique Belledonne,INCa.