Fil Bleu N°6 du 31 mars 2022

Une grande vague bleue

Les actions de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal est une mission commune, partagée par tous les établissements de santé en France, et les cliniques et hôpitaux privés y prennent toute leur part, cette année plus que jamais. Ce sont quelque 60 initiatives que nous avons relayées dans nos 6 éditions du Fil Bleu 2022, chacune pleine d’idées et d’énergie, pour faire bouger les statistiques : plus de dépistage, moins de malades du cancer. Cette année 2022, comme 2021, revêt un caractère particulier car nous avons la responsabilité de rattraper tout retard de dépistage et de prises en charge qui a pu avoir lieu pendant cette pandémie.

Ce travail au long cours nous rappelle les valeurs des métiers du soin et nos missions de santé publique : soigner et guérir puisque notre secteur prend en charge 36 % des cancers digestifs en France, mais aussi prévenir, puisque nous sommes des acteurs légitimes pour porter haut et fort un message clair en faveur du dépistage. Cette année encore, vous vous êtes entourés de vos partenaires locaux, associations, parties prenantes régionales, médecins… Ensemble, nous sommes plus forts.

Nous vous remercions pour le travail accompli et pour vos belles actions qui honorent vos établissements et le secteur de l’hospitalisation privée tout entier.

Bravo à vous tous ! Rendez-vous en mars 2023.

 

En selle sur la Smoocyclette
Hôpital Privé Arnault Tzanck,
Mougins Sophia Antipolis (06)

 

La journée de mobilisation Mars Bleu qui s’est déroulée ce jeudi 24 mars sur le site de l’Hôpital Privé Arnault Tzanck avait pour action phare la diffusion d’un film informatif sur la prise en charge en secteur endoscopie.

L’évènement prévu en extérieur sous une température printanière a permis à chacun de participer aux différentes animations. Les patients ont bénéficié d’un moment de détente avec la relaxation guidée par la voix et la luminothérapie (PSIO), confortablement installés dans les fauteuils sous la bulle de bien-être. Sur les stands, les partenaires et les gastroentérologues de l’établissement, les docteurs Vibert, Gross et Wacrenier, répondaient aux multiples questions.

Le Centre régional de dépistage des cancers a formé une vingtaine d’étudiants infirmiers avant de les adresser dans les services. Ils avaient pour mission de sensibiliser personnels et patients à l’importance du dépistage, aidés par des chariots bleus chargés de flyers informatifs, de jeux, et de tickets de tombola pour gagner des lots santé.

« La smoocyclette, une minute de pédalage pour un smoothie, a remporté un franc succès », confie Julie Adrey, responsable de la communication. « Les diététiciennes avaient préparé des recettes de smoothies pour lier promotion d’une alimentation équilibrée et pratique sportive. »

 

 

Objectif relaxation
Clinique de l’Europe, Amiens (80)

 

Musique relaxante et tables de massage ! Pour la journée Mars Bleu prévue le 28 mars, Anaïs Bertin, psychologue clinicienne et praticienne en relaxation et en réflexologie, a organisé avec son équipe des ateliers bien-être et détente dans une salle attenante au hall. Au programme : massage des mains, du visage et des pieds d’une durée de 5 à 20 min. « En relaxation, mon objectif est d’accompagner la personne à un lâcher-prise. Une détente à la fois corporelle et psychique favorise un apaisement des tensions externes et internes. J’aide le patient à écouter son corps, à mettre des mots sur ses sensations, à découvrir au fond de lui des espaces de bien-être. En réflexologie, mon rôle est d’accompagner la personne, via des techniques de toucher, de pression spécifique, à l’apaisement des maux du quotidien », explique la psychologue. « En service d’oncologie pour les personnes atteintes de pathologies(s) cancéreuses(s), lorsque verbaliser est trop douloureux et qu’il est ainsi difficile d’accompagner les éprouvés, passer par le soin corporel prend tout son sens. »

Dans le hall, décoré avec des bulles aux messages incisifs comme « 1 personne sur 30 est touchée par le cancer colorectal au cours de sa vie », des bénévoles de la Ligue contre le cancer et d’associations locales ont animé un stand de prévention. Les visiteurs ont pu commander un kit de dépistage et profiter d’un buffet bleu, avec au menu limonade gingembre citron bleu, cupcakes et sablés azur. De quoi assurément se relaxer !

 

 

Sous le signe de la bienveillance
Polyclinique de Kerio, Noyal-Pontivy (56)

 

La salade de tomates avec ses œufs durs turquoise et le riz au lait bleu layette avaient fière allure dans les présentoirs du self, le 23 mars dernier. « Le service de restauration a joué le jeu pour notre journée Mars Bleu, c’était vraiment très sympa de leur part », commente Lise Le Port, responsable qualité et gestion de risques au sein de l’établissement. Des gens sympathiques, il y en a d’ailleurs eu tout au long de cette journée placée sous le signe de la sensibilisation et de la convivialité. Dans le hall d’accueil, autour de boissons et de gâteaux, les bénévoles de la Ligue contre le cancer et une représentante des usagers ont échangé avec les patients, les accompagnants et le personnel de la polyclinique. Ils ont également présenté le kit de dépistage.

Sur les murs, Zeus, Athéna et Apollon veillaient… « Nous avons utilisé le modèle du groupe mais nous avons choisi notre propre thème, en l’occurrence les dieux grecs », ajoute Lise Le Port. Parions que Philophrosyne, déesse de la bienveillance et de la gentillesse, faisait partie des divinités sélectionnées.

 

 

Prévention, dégustation et bien-être
Clinique de l’Estrée, Stains 93)

 

Prévention, dépistage, soins… le parcours est complet. Le 30 mars, lors de la journée Mars Bleu, les visiteurs ont commencé par une visite virtuelle d’un côlon contenant des polypes et des tumeurs cancéreuses, présentée par la Ligue contre le cancer du 93. Ils ont pu ensuite, grâce à la chargée de prévention du CRCDC 93, découvrir le test de dépistage et comprendre, grâce aux professionnels de la clinique, ce qu’est une coloscopie et comment s’y préparer.

Sur le stand des diététiciennes, un atelier a permis d’apprendre à remplacer la viande rouge dans les menus. À l’aide d’aliments factices, on compose des repas équilibrés faisant la part belle aux protéines végétales. Des verrines avec une préparation sans viande ont été offertes à la dégustation.

Plus loin, un stand a présenté de la lingerie et autres vêtements de bain adaptés aux patients stomisés. « Nous avons la chance d’avoir une stomathérapeute au sein de l’établissement », indique Frédérique Moreau, l’organisatrice de la journée et par ailleurs coordinatrice ville/hôpital. « Notre objectif n’est pas de faire peur aux visiteurs, mais d’informer les patients concernés que ce type de produit existe. »

L’association Marhaba, basée à Saint-Denis, œuvre auprès des patients en situation de précarité. Elle a animé un atelier pour fabriquer une lotion fraîcheur pour le visage. Enfin, dans une salle dédiée, les professionnels de soins de support ont offert des séances de yoga et de sophrologie. « Le stress étant un gros facteur de risque pour le cancer, nous avons voulu axer cette journée sur le thème du bien-être », poursuit Frédérique Moreau. Le pari semble gagné d’avance.

 

 

Information fruitée
Polyclinique Montréal, Carcassonne (11)

 

Pomme, kiwi, orange, ananas… Pour la journée Mars Bleu, organisée le 9, la diététicienne de l’établissement avait préparé avec les cuisiniers des coupelles de fruits frais à destination des visiteurs. Une façon conviviale d’aborder avec eux le lien entre une nutrition saine et la prévention du cancer colorectal. Un stand du CRCDC 11 était également proposé le matin. En fin de journée, les docteurs Rouillon, gastro-entérologue, et Vignon, médecin du CRCDC, ont présenté deux diaporamas sur les différentes techniques de dépistage aux professionnels de santé de la polyclinique. La formation était dispensée en présentiel et en ligne – une vingtaine de personnes y ont assisté – puis mise à disposition sur le site internet, l’intranet et Facebook.

À la nuit tombée, le site a retrouvé son beau halo bleu mis en place depuis le début du mois. L’arche de ballons disposée à l’entrée et les parapluies bleus accrochés au plafond du hall ont donné le ton de ce mois de la prévention.

 

 

Partager les messages de Mars Bleu
Centre Hospitalier Privé Saint Grégoire, Saint-Grégoire (35)

 

Le jeudi 10 mars le CHP Saint Grégoire, en partenariat avec la Ligue contre le cancer, s’est mobilisé pour diffuser auprès du personnel et des patients venus en consultation, les informations relatives au dépistage du cancer colorectal. « Avec notre prestataire de restauration, nous avons organisé une vente d’accessoires bleus : trousses à maquillage, sac à langer, nounours, sac pour l’école, … La somme récoltée sera reversée à la Ligue », indique Camille Santier, responsable de la communication.

Un stand photos a permis aux salariés qui le désiraient de se faire photographier sur un fond reprenant les messages de Mars Bleu. Il était ensuite proposé de partager ces portraits sur les réseaux sociaux ou dans le service pour diffuser l’information. Et puis, « nous avons mis à disposition du personnel des rubans bleus à personnaliser en inscrivant un message relatif à Mars Bleu et à porter tout le mois ».

De plus, une journée d’information à destination des patients a eu lieu le 21 mars dernier à l’ICRB (Institut de cancérologie radiothérapie bretillien) au sein du CHP Saint-Grégoire. La Ligue contre le cancer, Mici (Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin), Vivalto-sport, l’ASHB (Association de stomatisés de Haute-Bretagne), Petits cadeaux bonheur, Cap Ouest, Collectif activités physiques en cancer, et un laboratoire étaient présents pour accueillir et conseiller les personnes présentes.

 

 

Un casque et des jeux
Polyclinique du Parc, Cholet (49)

 

Le casque virtuel a rencontré un vif succès ! Utilisé pour la première fois dans un établissement du Maine-et-Loire lors de la journée Mars Bleu organisée le 8, il comprenait trois séquences de quelques minutes : la visite très parlante d’un côlon sain envahi par des polypes, un jeu pour repérer les aliments bons pour la santé (et chasser les mauvais à l’aide d’une raquette) et enfin un quizz sur la prévention. « Toutes les personnes qui ont testé le casque ont apprécié lexpérience, à la fois ludique et pédagogique », souligne Caroline Bouvry, responsable de communication.

Dans le hall, les bénévoles de la Ligue contre le cancer et le docteur Florence Soufflet, gastro-entérologue au sein de la polyclinique, ont animé un stand consacré à la prévention du cancer du côlon. Emmanuelle Jaouen, la diététicienne de l’établissement, était également présente pour insister auprès des visiteurs – patients, accompagnants et salariés – sur l’importance d’une nutrition saine. Des propos repris sur les grands panneaux d’une exposition prêtée tout le mois par la Ligue, qui rappellent l’importance de consommer des fibres, de la pratique du sport, de la limitation de sa consommation d’alcool et de viande rouge ou encore la simplicité du test de dépistage. En résumé : « Faites-vous dépister ! » Et c’est d’ailleurs le message qui figure en grand sur la bâche (3 x 8 m) déployée sur la façade extérieure de la polyclinique. À relayer sans modération…

 

 

Une première année de mobilisation
Centre Chirurgical des Princes, Boulogne-Billancourt (92)

 

Pour sa première participation à Mars Bleu, le Centre Chirurgical des Princes avait choisi d’organiser en amont de la campagne un affichage dans la salle d’attente du service de gastroentérologie. Et pour Mars Bleu, l’ensemble du personnel portait une tenue à la couleur de campagne.

« Les affiches dans la salle d’attente ne passent pas inaperçues. Elles suscitent des questions de la part des patients », note Corinne Groslier, assistante de direction. « Avec le docteur Catherine Meskens-Spaulding, gastroentérologue, et le docteur Sautfenne Ayadi, anesthésiste et président de la CME, nous étendrons l’an prochain cette campagne d’affichage aux salles d’attente des autres spécialités de l’établissement, afin de relayer plus largement les messages relatifs au dépistage et à la prévention. »

 

 

Du bleu de Chartres !
Clinique La Boissière, Nogent-le-Phaye (28)

 

Le 23 mars, les patients et l’ensemble du personnel de la Clinique la Boissière ont reçu un flyer pour les informer de l’importance du dépistage du cancer colorectal. À cette occasion, un déjeuner « menu bleu » a été servi : un véritable challenge pour Laurent le cuisinier, relevé avec brio !

Pendant tout le mois de mars, une campagne d’affichage dans l’ensemble de l’établissement essaime informations et recommandations, au-delà de cette journée.

 

 

Des stands pour tout savoir
Clinique du Pré, Le Mans (72)

 

Le 22 mars, la Clinique du Pré a organisé une demi-journée d’information. Les animations se sont déroulées dans le hall de l’établissement avec la collaboration de la CPAM de la Sarthe, la Ligue contre le cancer et du Centre régional de coordination des dépistages des cancers. Les patients ont pu s’informer sur les différents stands et échanger autour d’une affiche créée par les diététiciennes sur l’équilibre alimentaire ou avec la CPAM de la Sarthe sur l’hygiène de vie.

Des activités ludiques, dont un casque de réalité virtuelle, étaient également proposées. Casque sur la tête, l’utilisateur plonge dans le jeu : classer les aliments en fonction de leurs effets sur la santé, réviser les bonnes consignes d’hygiène de vie ou encore visiter le côlon, un voyage insolite ! Un quizz sur le dépistage du cancer colorectal et une découverte du test immunologique permettaient de parfaire ses connaissances. « Et puis pendant tout le mois de mars, le hall de l’établissement était illuminé de bleu », concluent Stéphanie Grandremy, responsable du pôle qualité et Aurore Brard, assistante de direction et coordonnatrice de l’événement.

 

 

Bleu schtroumpf
Clinique de l’Yvette, Longjumeau (91)

 

Pour Mars Bleu, l’ensemble des services de la Clinique Privée de l’Yvette ont été décorés en bleu.

« Lors d’une animation destinée à l’information du personnel soignant, une boisson bleue et des bonbons bleus ont été distribués », rapporte Yosr Grandin, responsable qualité et gestion des risques. Une manière conviviale de se mobiliser.

 

 

Deux interviews à découvrir
Clinique des 2 caps, Coquelles (62)

 

Pour Mars Bleu, la Clinique des 2 Caps a sollicité les docteurs Guy Laffineur, gastro-entérologue, et Jean-Marie Loez, chirurgien digestif et viscéral pour deux interviews sur l’importance du dépistage colorectal. Le docteur Laffineur rappelle : « Le test est simple, indolore, 100 % pris en charge et permet de sauver des vies. » Toutes les raisons sont réunies pour participer au dépistage.

L’intégralité des interviews est à découvrir en ligne : Dr Laffineur et Dr Loez.

 

 

Crédits photos : Hôpital Privé Arnaud Tzanck, Clinique de l’Europe, Polyclinique de Kerio, Clinique de l’Estrée, Polyclinique Montréal, Centre Hospitalier Privé Saint Grégoire, Polyclinique du Parc, Centre Chirurgical des Princes, Clinique La Boissière, Clinique du Pré, Clinique Privée de l’Yvette.