Fil rose 07 octobre 2020

Octobre rose : toutes et tous unis contre le cancer du sein !

Alors que les médias et l’attention du public sont tournés vers la seule épidémie du Covid, les acteurs de soin redoublent d’efforts pour poursuivre leur mission de soin globale et entière auprès de la population.

En attendant des chiffres consolidés, la Ligue contre le cancer avance le chiffre de 30 000 cancers du sein non dépistés pendant le confinement. L’INCa, quant à lui, estime à un peu plus de 3 000 interventions pour ablation de tumeur du sein reportées. Même si l’offre de soin en cancérologie dans les établissements de santé privés ne s’est jamais totalement arrêtée, la crainte de consulter, de se traiter, dans un contexte épidémique a probablement dissuadé de nombreuses femmes à prendre soin d’elles. Pourtant, chaque consultation, chaque acte diagnostic ou interventionnel s’est fait à la faveur exclusive d’une décision médicale collégiale, au regard de la perte de chance de la patiente.

Notre engagement dans l’édition 2020 de la campagne Octobre rose n’en est que plus fort. Dans le respect des recommandations sanitaires, vous faites preuve d’une grande inventivité et répondez présents aux quatre coins de la France avec nombre d’initiatives pour promouvoir le dépistage du cancer du sein.

Bonne campagne à tous !

Défilé de masques
Clinique François 1er, Saint-Dizier (52)

Les personnels administratifs et d’accueil de la Clinique François 1er sont arrivés masqués le 1er  octobre, coup de sifflet du mois de sensibilisation au cancer du sein. Rien de bien surprenant finalement en ces temps de pandémie, si ce n’est le tissu choisi, définitivement très Octobre Rose. Les personnels de blocs portaient quant à eux des calots avec les mêmes motifs, de la fantaisie à tous les étages ! La Clinique François 1er soutient l’association d’aide aux opéré.e.s du sein, fondée par le Dr Tryhoen, chirurgien à la clinique, et qui propose des soins de support. La vente de masques et de calottes fabriqués par les bonnes mains de l’association permet de pérenniser cette offre précieuse pour les patientes opérées à la clinique.

Toute une mise en scène
Polyclinique de Navarre, Pau (64)

Malgré l’épidémie en cours, la Polyclinique de Navarre, comme chaque année, se mobilise pour Octobre Rose et fait appel à des artistes pour mettre des touches de rose à cette campagne de sensibilisation au cancer du sein. Le ton est donné dès le hall d’entrée où les portes automatiques arborent un très beau nœud rose, peint par deux tatoueurs bénévoles de Pau. Dans les couloirs, des tableaux sur le thème de la féminité, réalisés par des artistes peintres de la Ligue du 64, sont exposés et à la vente pendant tout le mois d’octobre, afin de collecter des fonds pour la recherche contre le cancer. La nuit venue, la polyclinique se voile de rose avec des éclairages roses de campagne. « Nous avons dû nous réinventer pour continuer de faire passer les messages de prévention et de dépistage cette année », confie Charlotte Recoquillon, chargée de communication, « notamment en tablant sur le visuel et le virtuel, en en privilégiant aussi le format vidéo. » Malgré tout, un stand d’information animé par la CPAM et la Ligue 64  a été tenu le 5 octobre et des soins de support individuels seront dispensés au fil du mois.

Un autre fil rose
Pôle Santé Sud, Le Mans (72)

En octobre 2019, Florence et Marine, prenaient la route direction le Maroc à bord de leur 4X4 pour participer au trophée « Roses des sables », un rallye solidaire, 100 % féminin de plus de 5 000 km, sans GPS ni assistance. Des milliers de kilomètres réalisés en faveur de 4 associations dont « Le cancer du sein parlons-en ! », devenue aujourd’hui « Ruban Rose » et soutenue par les 2 participantes.

Le Pôle Santé Sud s’est associé à leur démarche en sponsorisant une partie de leur aventure et en offrant 800 bouteilles de solution hydro-alcoolique et 50 attelles orthopédiques, remis aux habitants du désert. Un an plus tard, à l’occasion d’Octobre rose 2020, le Pôle Santé Sud revient sur cette aventure hors du commun à travers une exposition virtuelle. Au fil des semaines de ce mois d’octobre rose, des clichés de ce rallye solidaire et le récit des aventures des deux Sarthoises seront publiés sur Facebook et Linkedin.

Événement – Le Pôle Santé Sud inaugurait le 5 octobre 2020 son Centre d’Imagerie du Sein en adaptant l’évènement au contexte sanitaire. Le Centre se dévoile sur la toile à travers une visite virtuelle.

Une course 100 % virtuelle
Hôpital Privé d’Eure-et-Loir, Mainvilliers (28)

Ce sera certainement la course la plus longue que la campagne Octobre Rose ait connue, un mois d’efforts et de sueur pour soutenir La Ligue contre le Cancer, et la plus mobilisatrice, puisque La Chartraine édition 2020 est ouverte à tous les concurrent.e.s de France et du monde entier, pour soutenir les malades Euréliens. Comme chaque année, l’Hôpital Privé d’Eure-et-Loir prend en charge les frais de dossard pour l’ensemble de ses personnels et les encourage à envoyer leurs parcours GPS – bien réels – jusqu’au 31 octobre aux organisateurs de la Chartraine.

Crédits photos : Hôpital Privé d’Eure-et-Loir, Pôle Santé Sud, Polyclinique de Navarre, Clinique François 1er.