Fil rose 09 octobre 2020

Un nouveau message …

« Ils sont trop gros ou trop petits, un peu trop ronds, un peu trop plats, en cloche, en poire ou en banane. Qu’importe, ce sont vos seins, prenez-en soin ! » C’est le message de sensibilisation porté par l’ensemble des services impliqués dans la prise en charge des patient(e)s en cancérologie de l’Institut du Sein Nantes Loire du groupe Confluent de Nantes.

Top départ pour Octobre rose
Clinique Chirurgicale de Martigues, Martigues (13)

Octobre Rose sera sportif à la Clinique Chirurgicale de Martigues où 30 professionnels se sont déjà inscrits à la course Octobre rose, connectée et organisée sur la région par le centre de coordination dépistage sud-PACA. L’équipe hypermotivée est sponsorisée par la clinique qui affiche les dossards dans son hall d’entrée. Le principe est simple, chaque participant télécharge une application qui va comptabiliser par méthode de géolocalisation les kilomètres parcourus sur un mois, 5, 10, 21 et même 42 km, un vrai marathon pour les plus courageux. Le classement sera dévoilé à la fin du mois. Nous souhaitons beaucoup de succès à l’équipe de la Clinique Chirurgicale de Martigues et les remercions de leur implication dans ce mois de sensibilisation !

« La petite boule »
CHP Brest, Brest (29)

Savez-vous quoi dire à quelqu’un qui a un cancer ? « Vous rayonnez aujourd’hui ! » dit un radiothérapeute avec humour à sa patiente atteinte d’un cancer du sein, car face à un sujet aussi sérieux, un peu de dérision ne fait pas de mal. Le CHP de Brest qui réunit trois établissements (Keraudren, Grand Large et Pasteur), présente en octobre une exposition graphique itinérante avec 25 vignettes de Lénaïg Jestin, intitulée « La petite boule ». Brestoise d’origine, Lénaïg Jestin a colligé toutes les petites anecdotes et mots pinçants entendus et les a rapportés sous forme de recueil graphique humoristique. À retrouver sur son compte Instagram.

Afin de continuer à informer tout en respectant les règles sanitaires, Le CHP de Brest organisait le 8 octobre un webinaire intitulé « Cancer du sein & accompagnement », un événement 100 % en ligne à revoir en replay prochainement ! Sept intervenants ont fait un tour d’horizon des différents acteurs de santé et associations qui interviennent dans le parcours de soin. Parmi les différentes thématiques abordées : le couple, l’alimentation, des astuces bien-être et des conseils en activité physique adaptée.

La féminité avant tout
Hôpital Privé Natecia, Lyon (69)

À Natecia, la femme est mise en valeur et chouchoutée tout au long du mois d’octobre. Une exposition de la photographe Christelle Guenard ouvre la campagne Octobre rose avec 16 portraits de femmes qui ont subi un mastectomie et qui ont accepté de se dévoiler devant l’objectif. « L’artiste a su mettre en valeur la féminité et la force et la beauté de ces seize femmes, toutes très belles et très fortes », explique Perrine Viallon, en charge du projet. Cette exposition est accompagnée de la présentation de différentes marques de lingerie post-mastectomie, adaptée pour les prothèses mammaires. Natecia a d’ailleurs sa propre boutique Les Méliades, qui propose du matériel médical mais aussi un accompagnement par des professionnels de santé, pour les patientes atteintes d’un cancer du sein, avant ou après leur intervention. Elles peuvent choisir de la lingerie conçue pour les prothèses mammaires externes, dans le respect de l’intimité et de la féminité.

Événement – le 15 octobre sera jour de Rose Pilates, une méthode de renforcement musculaire progressive basée sur la respiration fluide. Rose Pilates accompagne les femmes dans leur parcours de combattante pour faire face aux désagréments de la chirurgie et des traitements, en travaillant les régions entourant le sein. Elles retrouvent ainsi grâce à ces exercices mobilité et confiance.

Mobilisation des Cèdres pour Octobre rose
CMC Les Cèdres, Brive-la-Gaillarde (19)

Timing parfait pour Octobre Rose 2020, le CMC Les Cèdres détient depuis septembre l’autorisation d’exercer l’activité de soins de traitement des cancers mammaires par la chirurgie. Aussi, en ouverture de campagne, le 1er octobre, des membres du personnel soignant des Cèdres, accompagnés de deux bénévoles de la Ligue contre le Cancer de Corrèze et d’une assistante de santé publique ont tenu un stand à l’entrée de la clinique. Un atelier d’autopalpation sur buste a permis une sensibilisation des patientes à l’importance de ce rituel et surtout d’acquérir les bons gestes et de déterminer les signes d’alerte.

Action « Mon bonnet rose »
Groupe Ramsay Santé

À l’occasion d’Octobre Rose, Ramsay Santé, s’associe à l’association Mon bonnet rose dont l’objectif est de collecter des bonnets de chimiothérapie et des perruques pour les redistribuer à des patientes en oncologie.

Dans le cadre d’un challenge solidaire organisé durant tout le mois d’octobre, les instituts de cancérologie du groupe invitent le grand public à confectionner des bonnets de chimiothérapie à partir de tee-shirts recyclés, en suivant un tutoriel proposé par l’association Mon Bonnet Rose. Créée en 2018, cette association a pour objectif de proposer aux femmes qui démarrent leur parcours de chimiothérapie, bonnets, foulards et accessoires, leur permettant ainsi de mieux supporter les effets secondaires du traitement.

À terme, l’association espère collecter quelque 60 000 bonnets ; un nombre symbolique qui correspond au nombre de femmes atteintes chaque année par un cancer du sein. En 2019, lors d’un premier challenge de 24h sur la Métropole lilloise, l’association avait récolté 2 626 bonnets. Ramsay Santé entend ainsi l’aider à atteindre cet objectif grâce à l’engagement des équipes de ses instituts de cancérologie.

Reconstruction mammaire pour toutes les femmes
Clinique de l’Alma, Paris (75)

À l’occasion d’Octobre rose, l’Institut Français du Sein et la Clinique de l’Alma proposent une consultation multidisciplinaire dédiée à la reconstruction mammaire. L’ablation du sein reste nécessaire dans 20 % des cas de cancers du sein et la reconstruction après ablation est majoritairement proposée de façon différée, laissant la patiente amputée pendant une durée de 6 à 18 mois.

Les docteurs Deloménie, Benjoar et Bollet, respectivement chirurgien cancérologue, chirurgien plasticien et radiothérapeute de Institut Français du Sein/Clinique de l’Alma proposent une consultation multidisciplinaire hebdomadaire de second avis dédiée à la reconstruction mammaire, à destination des femmes pour lesquelles une ablation sans reconstruction a été indiquée, ou qui s’interrogent sur les techniques envisagées. Cette consultation est accompagnée d’une analyse approfondie du dossier médical lors d’une réunion pluridisciplinaire, où sont notamment présents des anatomo-pathologistes, des radiologues, des oncologues médicaux, des psychologues.

Si les difficultés ultérieures d’accès aux soins expliquent un taux de renoncement important, avec moins de 50 % des patientes mastectomisées finalement reconstruites, cette situation pourrait évoluer si les femmes sont mieux informées.

Crédits photo : Institut du Sein Nantes Loire, Clinique Chirurgicale de Martigues, CHP Brest, Hôpital Privé Natecia, CMC Les Cèdres, Groupe Ramsay Santé, Clinique de l’Alma