Fil rose 15 octobre 2020

Coussins-cœur, le tuto !

À quoi servent-ils ? Comment les confectionner ? Les polycliniques de Navarre et Marzet à Pau lancent un atelier couture pour la campagne Octobre rose, ainsi qu’une collecte de coussins-cœur pour les patientes atteintes du cancer du sein. De la théorie à la pratique, c’est parti !

Quel programme !
Institut du Sein de Savoie, Challes Les Eaux (73)

Le Médipôle et l’Institut du Sein de Savoie ont choisi de prendre le taureau par les cornes pour l’organisation de la campagne 2020 afin de ne pas déroger aux habitudes : Octobre rose sera cette année encore XXL. Dix événements se succèdent du 5 au 16 octobre, des ateliers variés sur le dépistage et les soins de support bien entendu, mais aussi sur des sujets médicaux plus techniques, comme la recherche clinique au Médipôle. « Les journées sur la méditation et la douleur où les visiteurs ont pu se plonger dans l’univers de la réalité virtuelle à l’aide de masques 3D a remporté un franc succès. Nous les utilisons habituellement pour l’hypnose et la relaxation » déclare Nadège Cinquin-Pery, assistante qualité.

L’événement le plus attendu de la campagne était le spectacle annuel de patientes, organisé par l’Institut du Sein de Savoie, chanté et récité, cette année intitulé : « Ceinture noire de canapé ». La brillante distribution comprenait 7 patientes, 13 professionnels de soins et 3 médecins, qui ont conté l’histoire d’une patiente qui se découvre un cancer du sein, et qui entame son parcours de soins. Une histoire qui heureusement se termine bien. Nos plus forts applaudissements pour cette organisation, dans le plus grand respect des règles d’hygiène et des gestes barrière.

L’affaire est dans le sac
Clinique Louis Pasteur, Essey-Lès-Nancy (54)

La Clinique Pasteur lance une action de mécénat pour soutenir les associations locales, très impliquées dans les soins de support auprès des malades. Trois magnifiques tote bags dessinés par une illustratrice nancéenne sont à la vente durant octobre, une belle opération solidaire !

La course Octobre rose annuelle aura-t-elle lieu ? L’équipe de la Clinique Pasteur se tient sur les starting-blocks pour représenter leur établissement. Et quoi qu’il arrive, pour clôturer la campagne, le 30 octobre sera définitivement rose, avec le traditionnel menu rose attendu de tous.

Un vendredi rose
Polyclinique Le Languedoc, Narbonne (11)

Le 9 octobre était une journée marathon pour Christelle Wiediez, infirmière coordinatrice en cancérologie de la polyclinique et qui animait un stand sur le dépistage du cancer du sein. Au programme : auto-palpation sur un mannequin et explications permettant de rappeler l’importance de la vérification et du contrôle, pour toutes les femmes. « Cela peut être une boule palpable, une rétractation ou une peau en aspect « peau d’orange », des nodules…, l’occasion également de faire le point sur des détails très importants et souvent ignorés », explique Agnès Saiz, responsable qualité et gestion des risques, en charge de la communication.

Octobre Rose continue jusqu’à la fin du mois à la polyclinique avec une campagne d’affichage et une vidéo sur le dépistage et la prise en charge du cancer du sein, qui passe en boucle sur les écrans. Et pour marquer l’événement, un repas rose est prévu, et qui sera composé uniquement de matières premières dans les tons de la campagne : saumon, betterave rouge… Bon appétit !

Attirer le regard sur le cancer du sein
Centre Médico Chirurgical de Tronquières, Aurillac (15)

Sortis des tiroirs, trop petits, trop grands, trop osés, passés de mode…, une guirlande de soutiens-gorge est exposée dans le hall du CMC de Tronquières ce mois d’octobre, une manière originale pour le personnel de soin et les patientes du CMC de participer à Octobre rose. « Chaque soutien-gorge est marqué d’un nœud rose et identifié par le prénom et l’âge de patientes ayant été atteintes par la maladie. L’objectif est de faire mûrir une réflexion sur le cancer du sein, l’importance du dépistage et les conséquences de la maladie chez la femme et son entourage», explique Ludovic Coste, responsable du service médecine-oncologie, à l’initiative du projet. « Nous souhaitons ainsi rendre hommage au courage de ces femmes qui se battent pour leur guérison » poursuit Alice Roy, attachée de direction. « Dans le contexte sanitaire actuel lié au Covid-19, il est d’autant plus nécessaire de ne pas oublier les autres maladies et celles et ceux qui continuent de lutter. » Octobre rose, une chaîne de solidarité avant tout !

Rétrospective
Clinique du Pont de Chaume, Montauban (82)

Comment organiser un événement Octobre rose intéressant en cette période de pandémie ? Pleine d’inventivité comme les années précédentes, le comité d’organisation de la Clinique du Pont de Chaume propose ce mois-ci une rétrospective des actions menées ces 5 dernières années. Une très bonne idée puisque toutes ces opérations pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein n’ont pas pris une ride. On se souvient avec plaisir des Flash mob endiablés saison 1 et saison 2, qui nous donnent toujours autant l’envie de bouger. On garde également en mémoire la très belle exposition photo sur la féminité en 2016 où des soignants, personnels administratifs et anciens malades de la clinique et de l’hôpital avaient posé devant l’objectif. Octobre Rose 2020 sera un temps pour savourer ces moments de mobilisation vécus en attendant de nouvelles aventures pour 2021 !

Ne pas se dégonfler
Clinique de Vitrolles, Vitrolles (13)

Le message des affiches Octobre Rose du groupe Almaviva à la Clinique de Vitrolles « On ne se dégonfle pas face au dépistage » invite chacune à prendre son courage à deux mains pour se faire dépister. Si Octobre rose sera cette année adapté aux circonstances avec aucun événement intra muros organisé, il ne sera pas inactif pour autant. « Nous participons également à la campagne du centre régional des cancers par le biais du marathon connecté, » déclarait Catherine Boulmier, infirmière à la clinique au quotidien La Provence. En effet, les salariés se sont inscrits en nombre à cette course connectée où les km parcourus par chacun.e des sportifs et sportives de la clinique seront comptabilisés via une application. Un effort individuel pour un objectif commun. « Notre ambition est avant tout de participer, même si remporter le challenge ne nous déplairait pas ! Octobre rose est pour nous à la Clinique de Vitrolles un moment important de l’année et nous souhaitons que les messages de sensibilisation au dépistage passent, que ce soit par l’effort, la communication sur nos murs ou les discussions engagées. »

Crédits photo : Institut du Sein de Savoie, Clinique Louis Pasteur, Polyclinique Le Languedoc, Centre Médico Chirurgical de Tronquières, Clinique du Pont de Chaume, Clinique du Vitrolle, Polyclinique Marzet