Fil rose 22 octobre 2020

Un autre Octobre rose
Clinique de l’Europe, Rouen (76)

Ne rien faire pour Octobre rose n’était clairement pas une option pour la Clinique de l’Europe qui dispose des autorisations de traitement du cancer du sein, ce qui en fait un acteur majeur pour cette pathologie sur son territoire. Les personnels, toujours très impliqués, ont pleinement rempli leur mission d’information malgré l’absence d’une journée dédiée avec un stand, chacun en tenue rose se faisant l’ambassadeur de la campagne. « Nous avons imaginé notre propre fil rose, un test de connaissances en 5 questions à l’attention de nos patients. Il est toujours utile de rafraîchir les mémoires sur les questions du dépistage du cancer du sein. À la fin du mois, un tirage au sort désignera le ou la gagnante à qui sera envoyé un magnifique bouquet de fleurs aux tons …roses », explique Chloé Dehodencq, attachée de direction. Un manière très pragmatique de toucher le plus grand nombre et de faire d’Octobre rose un événement convivial. D’ailleurs, ensemble, patients et personnels se sont tous régalés d’un menu rose le 16 octobre.

Souriez pour Octobre rose
Clinique d’Occitanie, Muret (31)

La mosaïque de visages sera gigantesque à la Clinique de l’Occitanie. En effet, tous les personnels se prêtent à l’exercice de sourire – sous le masque – devant l’objectif de Karine Corbin, gestionnaire qualité. « J’ai déjà plus de 150 clichés dans la boîte, il me reste encore 10 jours pour en collecter autant. C’est assez paradoxal car je photographie chaque collaborateur individuellement, mais le résultat final est une œuvre collective ! » Nous ne manquerons pas d’aller jeter un petit coup d’œil sur la page Facebook de la clinique dans les prochaines semaines pour découvrir cette mosaïque à thème Octobre rose où chacun y aura définitivement mis de sa personne.

Pour sensibiliser patients et professionnels, la clinique proposait le 6 octobre son traditionnel repas rose, en collaboration avec son prestataire en restauration.

À défaut de pouvoir inviter le grand public à une manifestation en son sein, la clinique le convie pendant tout le mois à mettre le fil dans le chas pour la confection de masques en tissu qui seront remis à La ligue contre le cancer pour lever des fonds pour la recherche. « Cette année nous avons souhaité donner un coup de pouce aux associations qui nous soutiennent tout au long de l’année. Nous collectons des tissus et vêtements en bon état pour l’association « Les bonnes étoiles », qui les transforme en bonnets, turbans, offerts aux patientes en oncologie. Nous présentons par ailleurs nos partenaires sur nos réseaux sociaux, ils sont nombreux et leur travail est inestimable », conclut Mme Corbin.

Innover pour Octobre rose
Clinique Rive Gauche, Toulouse (31)

Les deux jours de visio-conférences sur Octobre rose ont remporté la palme de participation avec un plus grand nombre d’auditeurs que lors des événements des éditions passées en présentiel. Et pour cause, l’information largement diffusée autour de ces journées en amont et la qualité du programme ont suffi à en faire un format qui marche.

« Les médecins se sont mobilisés. Le Dr Vierasu, radiologue, a parlé dépistage et surveillance post-thérapeutique. Le Dr Périneau, chirurgien gynécologue, a abordé le sujet de la sécheresse vaginale après cancer du sein. Nous avions d’autres thèmes et spécialités très variés : l’auriculothérapie, la nutrition et santé, la kinésithérapie, l’ostéopathie et le cancer du sein, ainsi que l’activité physique en oncologie », expliquent Emmanuelle Barreau, infirmière coordinatrice, et Nicole Alabert, en charge de la communication. Des ateliers de conseil en image et de méditation, eux aussi proposés en visio, n’ont pas rencontré le succès attendu, démontrant que la présence physique au côté du patient est primordiale.

Événement – Les inscriptions aux randonnées Octobre rose autour de Toulouse, organisées par une patiente de la clinique en fin de traitement, elle-même coach sportif, ont été prises d’assaut. Besoin de grand air, de nature, de se retrouver (avec les gestes barrière), plus de 60 participants, répartis en petits groupes, arpentaient les sentiers pittoresques de l’ouest toulousain les 11 et 17 octobre.

J’enlève le haut…
Cliniques Elsan du Grand Nancy (54)

Elles n’ont pas froid aux yeux, elles osent, et elles « enlèvent le haut… pour une mammo ».

Des clichés très beaux à retrouver dans le calendrier Octobre rose 2021 des personnels femmes de la Polyclinique Majorelle, qui fait un véritable tabac, avec déjà plus de 400 exemplaires vendus au profit de l’association Symphonie.

Les cliniques Elsan du Grand Nancy ont par ailleurs des alliées précieuses pour cette campagne 2020 avec les volleyeuses du club Vandœuvre Nancy Volley-Ball (VNVB). Ces jeunes sportives engagées ont souhaité à travers une vidéo porter un message qui leur tient à cœur. Ce film, tourné à la Polyclinique de Gentilly, était diffusé le 16 octobre en ouverture du match contre Istres, avec un coup d’envoi donné par les directeurs des établissements Gentilly, Majorelle et Saint-André.

Les 4 établissements Elsan du Grand Nancy sont également partenaires de la ville de Nancy et ont imaginé et financé la décoration de la façade arrière de l’hôtel de ville. Une installation éphémère d’une envolée de papillons, associés au renouveau, une invitation symbolique au mouvement vers d’autres étapes, à la transformation, est visible durant tout le mois d’octobre.

Et à retrouver sur le site Facebook de la Polyclinique Majorelle, les suspensions de soutiens-gorge tout autour de la façade, qui rappellent l’importance du dépistage du cancer du sein. Pour Octobre rose, osons surprendre pour faire réagir!

Octobre rose pêle-mêle
Clinique Saint Joseph, Trélazé (49)

Les masques ont changé de couleur à la Clinique Saint Joseph à l’occasion d’Octobre rose. « Le port du masque étant devenu une réalité pour tout le monde nous avons décidé, pour soutenir la cause Octobre rose, de porter des masques roses et de prendre en photo le personnel de l’ensemble des services de notre établissement afin de réaliser un pêle-mêle diffusé sur les réseaux sociaux et affiché dans la clinique », explique Lauréna Desmars, responsable communication et des relations avec les usagers. Les équipes se sont donc prêtées au jeu avec plaisir et se présentent avec des affiches de campagne sous forme de mosaïque sur la page Facebook de la clinique.

Zoom sur le dispositif d’annonce
Clinique Pasteur, Royan (17)

Pour Octobre rose, Cathy et Édith, infirmières du dispositif d’annonce sont présentes une matinée par semaine dans le hall de la clinique pour parler de leur rôle dans l’annonce du cancer. « Le dispositif d’annonce mis en place et l’ensemble de la réflexion autour sont souvent méconnus des patients. Nous avons souhaité cette année expliquer l’importance de ce travail remarquable et difficile, maillon essentiel pour démarrer un traitement dans les meilleures conditions », relate Freddy Forgeard, responsable qualité et gestion des risques. Une vente de nœuds roses au profit de l’Institut Bergonié permet également de soutenir un partenaire précieux pour la prise en charge des patientes de la Clinique Pasteur.

Le 15 octobre dernier, les collaborateurs ont pu partager le symbolique repas rose dans le self, lui aussi paré de rose pour ce bel événement.

Crédits photo : Clinique de l’Europe, Clinique d’Occitanie, Clinique Rive Gauche, Cliniques Elsan du Grand Nancy, Clinique Saint Joseph, Clinique Pasteur.