Édition spéciale N°2 – 20 Octobre 2021 – Xavier VIALA

Xavier Viala, directeur général, Collecteam

Collecteam est au service des établissements de santé privés depuis plus de 20 ans, présentez-nous votre entreprise.

Collecteam est une société de courtage fondée en l’an 2000, spécialisée dans la prévoyance collective et la complémentaire santé. Nous sommes l’interface entre les établissements et les assureurs et nous gérons les régimes complémentaires. Collecteam est leader dans ce secteur d’activité et assure près d’un établissement sur deux en France pour la prévoyance principalement, et dans une moindre mesure pour la santé.

En quoi consistent vos prestations ?

La prévoyance complémentaire consiste principalement à rembourser les arrêts de travail. La convention collective des établissements FHP a une franchise très courte de 3 jours, aussi, Collecteam intervient à partir du 4e jour et procède au remboursement des salaires. Notre plus-value réside dans notre rapidité de remboursement, mais aussi dans notre capacité d’adaptation à chaque cas. Nous travaillons par exemple actuellement avec plusieurs groupes de cliniques privées sur la question du remboursement direct aux salariés, qui éviterait l’étape de la réintégration dans la paie, source de délais potentiellement importants.

Nous essayons d’être précurseurs sur les solutions que nous apportons à nos clients, de même, nous souhaitons garder une dimension sociale forte pour satisfaire au mieux les intérêts des salariés. C’est d’ailleurs la demande principale de nos clients, qui font face actuellement à des difficultés de recrutement historiques. La protection sociale est un point important dans le processus de recrutement, et le fait de pouvoir dire « nos salariés sont bien protégés et ils sont remboursés dans des délais brefs » est un avantage réel. Nous sommes ravis d’apporter notre pierre à l’édifice, surtout en ce moment.

Collecteam a largement soutenu ses clients pendant la crise Covid, qu’avez-vous mis en place ?

Ce que nous avons mis en place pour soutenir nos clients entre mars et mai 2020 s’est fait dans l’urgence et absolument sans aucune visibilité. La problématique des arrêts de travail liés aux gardes d’enfants de moins de 16 ans, enregistrés sur ameli.fr, sans nécessité de fournir une attestation médicale, s’est posée lors du 1er confinement. Ce type d’arrêt n’est normalement pas couvert par un contrat d’assurance. Collecteam a donc décidé de prendre en charge sur ses fonds propres la totalité de ces arrêts pour tous ses clients pour un total de dépenses approchant les 2 millions d’euros ! Nous avons été les premiers à le faire, au grand dam des concurrents ! Les arrêts pour gardes d’enfants n’ont pas été reconduits lors des deux autres confinements mais un certain nombre d’arrêts de courte durée sans attestation médicale persiste, notamment pour les cas contacts. Nous continuons de les prendre en charge. Nous connaissons les difficultés qu’ont dû affronter nos clients, nous estimons qu’il était de notre devoir de les aider très concrètement. Ce que les établissements ont subi, nous l’avons subi aussi.

Par ailleurs, nous mettons à disposition des établissements de soins depuis un certain nombre d’années une prestation de soutien psychologique pour leurs salariés. Avant 2020, ce service était relativement peu utilisé, mais depuis mars 2020, son recours a littéralement explosé. Nos prestations dépassent le seul cadre de l’assurance, parce que notre rôle est aussi de proposer des outils qui auront un effet bénéfique sur la santé des salariés de façon générale, pour prévenir l’absentéisme. Éviter qu’il ne s’envole est de notre intérêt collectif. Au niveau des établissements FHP, nous étions aux premières loges. Sur les mois de confinement, nous avons constaté une augmentation du montant des prestations versées de l’ordre de 70 %, équivalant à 35 % sur l’année 2020.

Quels sont les retours de vos clients ?

Je crois que nous avons réussi à démontrer durant la crise sanitaire que nous sommes un partenaire sur lequel les établissements peuvent compter. Tous les efforts que nous avons faits ont été particulièrement appréciés. Notre dernière enquête de satisfaction menée au premier trimestre 2021 révèle que 96 % de nos clients nous recommanderaient sans hésiter. C’est le plus beau compliment qu’une entreprise puisse recevoir, mais cela ne nous empêche pas de nous remettre sans cesse en question.