Fil vert du 16 décembre 2016

VM-Noël-très-récup.jpg

 

fil-vert-15-decembre-ronds_0000_clinique-pasteur-clinique-durable

Une Clinique Durable

Clinique Pasteur, Toulouse

La Clinique Pasteur de Toulouse a reçu le prix « Clinique Durable » lors des Trophées 2016 de la FHP pour son projet d’entreprise RSE « Une clinique citoyenne responsable ». Ce prix couronne la maturité des projets engagés depuis des années par la direction et des équipes de l’établissement, un travail de pionnier dans les domaines environnemental, sociétal, social et économique. Simultanément certifiée ISO 14001 et enregistrée EMAS, la Clinique Pasteur travaille sur tous les registres et a su développer au fil des ans une culture d’entreprise ‘liante’ tournée vers l’humain, son bien-être et sa santé. De multiples projets ont été réalisés, le trophée en couronne quelques uns : parcours pédagogique école, potager sur le toit et club de jardinage, démarche bleu blanc cœur et accompagnement diététique, menus bas carbone, sport gratuit pour les salariés et les patients, accompagnement au sevrage tabagique, insertion professionnelle, conciergerie, événements solidaires, ateliers informatiques, réseau social interne, bourse aux jouets, expositions.

Voir la vidéo 
fil-vert-15-decembre-ronds_0003_shutterstock_137659256-clementville

Plus que du nettoyage

Clinique Clémentville, Montpellier

A la Clinique Clémentville, le bio-nettoyage des blocs opératoires et du bloc obstétrical se fait à la vapeur. « Les produits les plus toxiques sont les désinfectants. Les centrales vapeur n’en n’utilisent pas et répondent aux exigences requises en termes d’activité détergente et désinfectante », souligne Cécile Cauz, adjointe de direction en charge du développement durable. « L’accent a été mis sur la formation et la sensibilisation des agents à la technique et chaque service est équipé d’un appareil. Par ailleurs, une autolaveuse qui convertit électriquement l’eau en une solution de nettoyage est utilisée pour l’entretien des circulations. » Au final, le volume des produits nettoyants utilisés a baissé de 25 % entre 2010 et 2015 alors que la surface globale de la clinique a augmenté sur la même période et la proportion des produits écolabellisés est passée de 6 à 22 %. La Clinique Clémentville fête en cette fin d’année le succès de son engagement initial de trois ans dans la démarche EMAS, qui sera renouvelé en 2017. Un grand bravo aux équipes !

fil-vert-15-decembre-ronds_0001_blois-sujet-dialyse

Pédalez pendant la séance de dialyse 

Polyclinique de Blois, La Chaussée-Saint Victor

À la Polyclinique de Blois, c’est dans la bonne humeur que les patients de dialyse sont invités, s’ils le souhaitent, à profiter des pédaliers mis à leur disposition. Un nouveau concept qui remporte une grande adhésion. Les séances de quatre heures de dialyse trois fois par semaine sont longues, alors quoi de mieux que de pratiquer un peu d’exercice ! La clinique propose à ses 160 patients en dialyse de pédaler, certes pour faire passer le temps, mais aussi pour apporter du confort au séjour et enfin pour travailler sa musculature et son cœur. Le patient adapte en fonction de ses besoins la vitesse adéquate. Trois pédaliers sont aujourd’hui financés par l’ARS, mais compte tenu du succès, d’autres arriveront bientôt.

Voir la vidéo

Se benchmarker pour s’améliorer !

fil-vert-15-decembre-ronds_0002_shutterstock_232796272-dossierDepuis la loi Grenelle, la France a multiplié les réglementations relatives à la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) afin d’harmoniser les objectifs et les pratiques sur le territoire, quel que soit le secteur d’activité.

Le Plan d’adaptation au changement climatique (PNACC), le Plan national santé environnement (PNSE3) qui sera décliné dans toutes les régions en 2017 (PRSE3), le plan micro polluants, sont autant de nouvelles réglementations qui pèseront sur l’économie de la santé à court terme, pour en réduire la facture et les impacts négatifs à plus long terme.

La transition énergétique de l’hospitalisation privée constitue un véritable défi, celui de transformer les organisations pour en réduire les impacts économiques, environnementaux et sanitaires.

Ces démarches visent à réduire les impacts des cliniques sur l’environnement, anticiper la taxe carbone de 2020, mais constituent aussi des gisements d’économies.

Les données 2015 de 158 cliniques et hôpitaux privées ont été colligées au sein de l’Observatoire de la performance et du développement durable en santé.

Excellent benchmarking !

ÉNERGIE 

Le ratio énergétique en kWh par journée d’hospitalisation moyen MCO est de 108,34. La borne basse est de 16,62 (la Corse est la région au plus faible ratio avec 67,96) et la borne haute de 476,68 (région Lorraine avec 186,26).

Le top 5 des établissements MCO économes en énergie est : la Polyclinique Inkermann (79), la Clinique des Ursulines (10), la Clinique Brétéché (44), la Nouvelle Clinique Villette (59), la Clinique des Hêtres (59).

ÉNERGIES RENOUVELABLES

La moyenne nationale du pourcentage d’énergies renouvelables dans le mix énergétique du fournisseur s’élève à 13,53 % (borne haute : 30 ; borne basse : 09).

Les établissements participants de la région Pays de la Loire achètent 0,096 le kWh/euros/fournisseurs du secteur (comprenant réseau, taxe, abonnement, prix du kWh), alors que ceux de Corse l’achètent 0,122.

GAZ À EFFET DE SERRE

Concernant le nombre de kilogrammes équivalents COpar m2 et par an, la quasi totalité des établissements se situent en A (19), B (28), C (94), D (10).

La moyenne nationale s’élève à 13,66. La borne haute s’élève à 74,10 (la Lorraine est la région qui a en moyenne le ratio le plus élevé). La borne basse s’élève à 1,00 (la Franche-Comté affiche le ratio le plus bas avec 5,98).

L’essentiel des établissements de santé privés affichent un ratio d’émissions de gaz à effet de serre (GES) en kg équivalents CO2 énergie par journée d’hospitalisation en A (24 établissements), B (73), C (41). 17 % des établissements privés ont réalisé le BEGES et autant un bilan carbone.

Les 6 premiers sur les 2 ratios sont l’Hôpital Privé Nord Parisien (95), l’Hôpital Privé Arras les Bonnettes (62), la Clinique Rhône-Durance (80), la Clinique St Vincent (25), la Clinique de l’Estrée (93), la Clinique des Cèdres (31).

EAU

Concernant la consommation d’eau en litres par journée d’hospitalisation, les établissements participants se situent en C pour 34 d’entre eux, en D pour 115 et en E pour 5.

La moyenne nationale s’élève à 470,69 quand la borne haute est à 1591,65 et la borne basse à 120,95.

Les 5 cliniques MCO les plus économes en eau sont : la Clinique Victor Hugo (72), la Polyclinique du Grand Sud (30), la Clinique de la Porte St Cloud (92), l’Hôpital Privé Nord Parisien (95), la Clinique du Sud (94).

DÉCHETS

Les établissements répondants trient en moyenne 11,49 déchets, jusqu’à 30 déchets pour certains. 56,61 % des déchets sont tracés et triés.

Sources : Données 2015 de l’Observatoire de la performance et du développement durable en santé 2016. Travaux réalisés par la FHP avec l’appui de l’agence Primum non nocere. 158 cliniques et hôpitaux privés de France métropolitaine ont participé à cet observatoire.