Fil Bleu du 1er mars 2018

Edito

Dépister pour mieux soigner

La prévention est l’un des quatre axes stratégiques de la Stratégie Nationale de Santé, et le dépistage constitue le levier fondamental d’une approche préventive. Si le côlon est un organe peu médiatique, le cancer du côlon reste un cancer. Mars bleu, la campagne nationale de lutte contre le cancer du côlon nous le rappelle.

Vous êtes nombreux à poursuivre ou à entreprendre cette année des actions d’information et de dépistage dans vos établissements. Promouvoir vos initiatives est l’objectif de cette série 2018 de « Fil bleu » que la FHP-MCO et l’AFC-UNHPC publient conjointement. Vos projets sont sources d’inspiration pour d’autres et participent à construire une image collective plus juste de l’engagement de notre secteur auprès du public.

L’hospitalisation privée est présente à toutes les étapes : dépistage, prise en charge de 47 % de la chirurgie du cancer du côlon, soins de support et enfin recherche.

Un très grand merci pour les retours de terrain que vous nous faites parvenir et que nous pouvons ainsi partager avec tous. Oui, le cancer du côlon, parlons-en !

Les initiatives

Côlon : sur les pas de Christophe

Polyclinique de Gentilly, Nancy (54)

La Polyclinique n’est pas qu’un endroit où l’on soigne, c’est aussi un lieu de prévention. Cette belle idée, l’établissement l’a incarnée en demandant à Isabelle Houy, responsable d’unité de soins et des missions transversales, d’organiser très régulièrement des évènements pour promouvoir la santé publique. Pour Mars Bleu, celle-ci a donc réalisé avec l’aide des professionnels de la polyclinique une exposition intitulée « Christophe part à la découverte du côlon ». Installés tout le mois dans le hall, 16 panneaux expliquent aux visiteurs l’anatomie, les facteurs de risques du cancer colorectal, les traitements, les suivis, etc. Autre dispositif pédagogique ingénieux, mis à disposition par un partenaire, un jeu de réalité virtuelle dont le but est de traquer les polypes.
Au fil du mois s’enchaîneront conférences et démonstrations de matériel (coloscope), séances de massages bien-être de de sophrologie, et conférences animées par les professionnels de santé de l’établissement. Le traitement du cancer colorectal par chirurgie robotique sera notamment présenté, la polyclinique étant équipée d’un robot Da Vinci.

Mougins, ville-étape du « Côlon Tour »

Hôpital Privé Arnault Tzanck, Mougins Sophia-Antipolis (06)

Créer un électrochoc dans l’opinion pour lever les doutes, les craintes, les préjugés, c’est l’objectif de ce nouveau Mars Bleu.
Cette année encore l’établissement s’engage fortement pour susciter l’adhésion de la population au dépistage du cancer colorectal. Le temps fort de ce Mars Bleu sera la « Journée portes ouvertes » du 23 mars, animée par de nombreux professionnels qui proposeront des ateliers et des stands. Service d’exploration thérapeutique et endoscopique, gastroentérologues, pharmacie, soins de supports, diététiciennes de l’hôpital seront présents, ainsi que les associations partenaires (Apremas, Société française d’endoscopie digestive, Ligue contre le cancer, Rebond cancer, etc.). Le « Côlon Tour » – structure gonflable pédagogique – permettra aux visiteurs de « voyager à l’intérieur de l’intestin ». Démystifier cet organe, découvrir son anatomie et les différents stades des lésions, c’est l’indispensable premier pas pour comprendre l’intérêt du dépistage et celui du traitement des petites tumeurs par endoscopie.

Le bleu dans l’âme

Polyclinique de Navarre, Pau (64)

Pour alerter sur l’importance du dépistage, les façades de la polyclinique se pareront de bleu dès le 1er mars. Une belle manière de mettre en lumière l’engagement renouvelé de l’établissement. Outre la mise à disposition de brochures et rubans bleus, ainsi que la diffusion sur les écrans d’accueil d’une vidéo préventive, 3 temps forts jalonneront cette nouvelle édition de Mars Bleu. le 21, les visiteurs pourront s’informer grâce au stand installé dans le hall et animé par la Ligue contre le cancer et la CPAM. Patients et personnels dégusteront ce jour-là quelques touches de bleu dans leur menu. Le 23, les stands seront cette fois tenus par les professionnel de la polyclinique, qui présenteront leur travail sur la prévention, la nutrition, la stomathérapie ou encore le dispositif d’annonce. Enfin, en témoignage de sa mobilisation, le personnel s’habillera en bleu le 29 mars.

Vidéo

La clinique Victor Hugo (Le Mans) est le seul établissement privé de prise en charge de la cancérologie dans le département de la Sarthe. Avec deux tiers des parts de marché de la cancérologie médicale du secteur, son activité est comparable à celle d’un centre de lutte contre le cancer. La clinique assure un suivi complet du patient. Les médecins effectuent également de la recherche clinique dans un soucis constant d’innovation.