Fil Bleu du 17 mars 2016

Source : AFC-UNHPC

Les initiatives

Prendre une longueur d’avance sur le cancer colorectal

Hôpital Privé de la Seine Saint Denis, Le Blanc Mesnil (93)

« Tous ensemble, prenons une longueur d’avance sur le cancer colorectal, qui, détecté, se guérit 9 fois sur 10 », c’est le slogan de l‘Hôpital Privé de la Seine Saint Denis pour Mars Bleu cette année. Une journée d’information le 15 mars dans le hall de l’établissement avec les partenaires associatifs de l’établissement a donné le coup d’envoi. Le port de tenues bleues était de mise ce jour-là, de même celui du ruban bleu, couleur dominante partout dans l’enceinte de l’hôpital privé. Les patients, personnels et visiteurs ont pour l’occasion participé à une séance photo avec chapeaux et boas pour marquer l’événement. Aujourd’hui, 17 mars, l’accent sera mis sur le sujet de l’alimentation avec un atelier proposé par la diététicienne de l’établissement. Un quizz sur les facteurs de risque du cancer colorectal liés à l’alimentation est proposé ainsi qu‘une dégustation de fruits, histoire de faire passer les bons messages. La série d’événements se terminera le 22 mars par une soirée réservée aux praticiens correspondants sur la filière de cancérologie digestive de la clinique ; l’occasion également pour les praticiens de l’établissement de présenter le Centre de cancérologie digestive du 93.

 

Mars attaque … et traque les polypes

La Clinique Victor Hugo, Le Mans (72)

Cette année, pour Mars Bleu, la Clinique Victor Hugo redouble d’efforts et d’actions. Le 14 mars dernier, le Centre Jean Bernard a ouvert ses portes à l’association GEMS72 pour sensibiliser le personnel aux enjeux du dépistage et aujourd’hui, 17 mars, la clinique organise une journée spéciale Mars Bleu à la cafétéria, avec des mets bleus et au dessert des choux à la crème de la même couleur. Mais pour gagner la bataille du dépistage, il ne faut pas être seul. La Clinique Victor Hugo s’est fait des alliés pour traquer les polypes et fait partie d‘un collectif associatif, qui, fort des campagnes précédentes, a tablé sur des événements très populaires pour faire participer le plus grand nombre à Mars Bleu, sous le slogan « Mars attaque … et traque les polypes !!! » Le Tunnel Wilbur Wright, moyen le plus direct pour se rendre sur les hauteurs de la Cité Plantagenêt, est paré de lumières bleues jusqu’à la fin du mois et le collectif sera présent lors du match de basket MSB contre Châlons Reims à Antarès le 19 mars prochain, où les équipes s’affronteront pour la bonne cause. Les maillots passeront-ils de l’orange au bleu ? La clinique remettra neuf places gratuites aux gagnants de son concours photo Mars Bleu en direction de ses personnels, où seront récompensés les clichés les plus originaux et porteurs de l’esprit Mars Bleu. Que les meilleurs gagnent !

Les parapluies d’Auxerre

Polyclinique Sainte Marguerite, Auxerre (89)

Prendre son parapluie quand l’averse menace, faire le dépistage du cancer colorectal régulièrement, la Polyclinique Sainte Marguerite souhaite au travers de ses échanges avec les patients, personnels et visiteurs banaliser l’acte du dépistage du cancer colorectal. Le 10 mars, se tenait la journée d’information de la polyclinique pour Mars Bleu, très attendue de tous et surtout très printanière, puisque chaque visiteur s’est vu remettre un iris bleu. « Tout le monde ne sait pas que l’on peut se procurer le nouveau test de dépistage à la pharmacie, alors, au regard du manque de médecins dans certains secteurs, nos actions sont utiles », précise Josiane Frottier, assistante de direction. Afin de bien marquer les esprits, la polyclinique a accroché des parapluies bleus et blancs entre les arbres à l’extérieur et dans le hall, un ciel bleu tacheté de nuages, et la façade de l‘établissement s’illumine de bleu la nuit tombée.


Journée régionale de prévention du cancer colorectal en Normandie

Clinique du Cèdre, Bois-Guillaume (76)

Pour la 1ère fois, la Clinique du Cèdre participe à Mars Bleu, dans le cadre d’une journée régionale de prévention du cancer colorectal proposée par le Réseau Onco-Normand, et qui a lieu aujourd’hui, 17 mars. « Nous avons tout ce qu’il faut pour la journée, les tenues bleues, les bracelets, les ballons, etc. mais aussi et surtout des affiches, flyers d’information dont certains ont été réalisés par nos professionnels de soins et médecins », explique Stéphanie Mullier, qualiticienne à la Clinique du Cèdre. Un gastro-entérologue, gastroscope en main, viendra expliquer les aspects techniques de la coloscopie, une stomathérapeute en charge des soins de support répondra aux questions sur l’après chirurgie du cancer et une infirmière en gastro-entérologie sera disponible pour toutes questions relatives aux soins. « Notre action sera centrée sur la prévention, mais nous avons souhaité également informer nos patients sur tout le parcours.»


Un Mars Bleu XXL

Hôpital Privé Armand Brillard, Nogent-sur-Marne (94)

« J’ai distribué les tenues bleues dans tous les services, du M, du L, du XXL, tout est prêt pour notre journée Mars Bleu, j’ai un peu l’impression de faire de l’événementiel et cela change de mon quotidien », sourit Elvire Kodjo, Cadre de soin. Et en effet le 17 mars 2016 restera dans les esprits, puisque c’est aujourd’hui que l’établissement accueille le Côlon Tour. « Je n’y crois pas encore, cela fait un plus d’un an que nous en avons fait la demande, et il arrive ! » Pour ce Mars Bleu, l’hôpital privé souhaite ouvrir grand ses portes et inviter la ville à l’hôpital. Il a pour ce faire énormément communiqué sur l’événement : « Nous avons communiqué dans toutes les villes autour de Nogent-sur-Marne, publié dans le journal de la mairie, mis des flyers d’information sur les panneaux électriques, fait un communiqué de presse, créé une chaîne TV spéciale pour notre établissement où nous passons les films proposés par les associations et laboratoires, nous communiquons sur notre intranet, etc. » Sont proposées par ailleurs des activités tout au long de la journée : témoignage d’une patiente, paroles de médecins, ateliers esthétique, gym après le cancer avec des tests d’effort, de coordination et de souplesse, et bien d’autres surprises, aussi gourmandes.


Venez vous faire tirer le portrait pour Mars Bleu

Clinique Saint-Pierre, Perpignan (66)

« La journée du 1er mars, organisée en coopération avec Dépistage 66, a été très pragmatique. Les visiteurs ont répondu à un questionnaire d’évaluation et les personnes à risque se sont vu remettre un test de dépistage. Sur 40 personnes sondées, 10 avaient un niveau de risque élevé et 15 tests ont été remis au total. Notre action a par ailleurs été médiatisée, nous avons eu la visite de France 3 et un bel article dans L’Indépendant », explique Béatrice Cordier, responsable assurance qualité. Dans la foulée, la clinique continue ses actions le 22 mars prochain, mais cette fois-ci, ce sera donnant donnant, ou gagnant gagnant. Un photomaton sera installé dans le hall et les visiteurs repartiront avec un cliché … et un test de dépistage qu’ils s’engageront à effectuer. Bien entendu, les professionnels de l’établissement seront sur le pont ce jour-là pour informer et sensibiliser.

L’interview

Marion Selosse,
Responsable de programmes et de communication institutionnelle, Fondation A.R.CA.D – Aide et Recherche en Cancérologie Digestive

La Fondation A.R.CA.D – Aide et Recherche en Cancérologie Digestive – et la Société Française d’Endoscopie Digestive (SFED), sont toutes deux à l’initiative du Côlon Tour® lancé en 2010. Quel chemin a été parcouru en 5 ans, depuis la mise en place d’un contrat tripartite avec la Ligue Nationale contre le Cancer en 2011 ?

À l’origine du projet : une idée, celle du Professeur René Laugier. Après la découverte d’un côlon gonflable géant exposé à l’étranger, la Fondation A.R.CA.D et la SFED ont identifié le potentiel d’une telle structure en tant qu’outil de communication efficace pour sensibiliser et informer la population sur le cancer colorectal.

La notoriété du Côlon Tour® est désormais établie: en 2015, grâce à l’exposition de deux côlons gonflables dans 89 villes, ce sont près de 19 000 personnes qui ont pu être sensibilisées au cancer colorectal. C’est 9 fois plus qu’en 2010 ! En 2016, quatre côlons gonflables sillonneront la France et feront halte dans 95 villes.

Tout au long de la visite du côlon, des professionnels de santé sont présents afin de répondre aux questions des visiteurs. En dehors du côlon gonflable lui-même, plusieurs stands expliquent la pathologie et le fonctionnement du nouveau test de dépistage.
Pour en savoir plus : (http://www.fondationarcad.org/nos-actions/sensibilisation-prevention-et-depistage*)

Quels sont les autres missions et les enjeux poursuivis par la Fondation A.R.CA.D à l’heure actuelle ?

La Fondation A.R.CA.D, reconnue d’utilité publique depuis 2006 a pour missions d’informer et aider les patients atteints de cancers digestifs, de soutenir la recherche clinique, et de sensibiliser la population ainsi que les acteurs de santé à la prévention et au dépistage.

La Fondation est à l’initiative de nombreux projets, tels que :

– la création et l’édition de supports de communication, rédigés par des médecins experts pour informer et accompagner celles et ceux atteints d’un cancer digestif. (http://www.fondationarcad.org/nos-actions/aide-et-information/informations-patients/edition-de-guides-pratiques) ;

– un appel à projets, en cours, sur l’amélioration de la prise en charge des patients atteints d’un cancer colorectal grâce aux nouveaux outils numériques, avec le soutien institutionnel du laboratoire Roche. La date limite de remise des dossiers est le 1er juin 2016.
(http://www.fondationarcad.org/actualite/appel-a-projets-2016);

– des projets de recherche clinique représentant 70% de l’activité de la fondation. Ainsi, toute équipe médicale ayant un projet de recherche clinique correspondant à l’objet social de la fondation peut soumettre une demande de subvention accompagnée d’un descriptif détaillé du projet et son budget.