Fil Bleu du 1er avril 2019


« Stronger Than That »

La Mayo Clinic – 60 000 employés, classée meilleur hôpital des États-Unis en 2018-2019 – a participé en 2015 à la campagne digitale #StrongArmSelfie lancée par l’organisation Fight CRC qui finance la recherche. Une vidéo musicale et désopilante !

 

Les 7 marsenaires
Hôpital Privé Océane, Vannes (56)

Une équipe de gastro-entérologues qui se met en scène, une journée de sensibilisation… Pour son 1er Mars Bleu, l’établissement a fait simple… et efficace !

Pour illustrer les étapes d’un dépistage, jusqu’à la colonoscopie, les mieux placés sont encore les praticiens… Ils se sont donc prêtés au jeu, en posant pour annoncer la journée du 26 mars et son stand dédié à la prévention animé par le Dr Josiane Brousse-Potocki et l’Association pour le dépistage des cancers en Morbihan. L’occasion pour les 80 visiteurs de faire le point en 6 questions et 1 minute sur leur situation par rapport au dépistage. À leur disposition, des flyers et livrets sur la nutrition – mis à disposition par la Ligue contre le cancer – ainsi que des brochettes de bonbons bleus et des mini-lampes de poches. Pour que le dépistage sorte de l’ombre ?

« Il est beau mon Mars Bleu ! »
Polyclinique de Kério, Noyal-Pontivy (56)

Pontivy, 14 000 habitants. Son château des Rohan, sa basilique Notre-Dame-de-Joie, et son marché ! Le lieu idéal pour rencontrer, un lundi matin, les personnes les plus concernées par le dépistage.

Il faisait beau, lundi dernier, avec un petit vent froid qui pourtant n’a pas découragé les passants. Ni les commerçants derrière leurs étals, et encore moins Laurence Liglet, infirmière du dispositif d’annonce et Mathieu Verger, directeur délégué, venus promouvoir le dépistage sur le marché.
À leurs côtés, les bénévoles de la Ligue contre le Cancer, dont le Dr Gérard Derrien, et de l’Association des stomisés de Haute-Bretagne représentée par M. Demichel, également représentant des usagers au sein de la CDU de l’établissement. Ils n’ont cessé d’échanger avec la population sur leurs expériences.
Pour attirer le chaland, Laurence distribuait le prospectus « fait maison » avec informations et chiffres clés sur les facteurs de risques et la prévention du cancer colorectal. À la polyclinique, ce même document en version « mots fléchés » était distribué au self et aux patients. Le but : retrouver dans la grille 5 facteurs de risques et 5 facteurs protecteurs. Toujours au self, repas de circonstance avec non pas un repas bleu mais un menu « spécial prévention » à base de viande blanche, poisson, légumes et fruits.

Bouche à oreilles
Hôpital Privé de Bois Bernard, Rouvroy (62)

Journée de sensibilisation le 19 mars, avec la CPAM de l’Artois, la MSA et deux soignantes de l’établissement. Au programme, le dépistage, bien sûr, mais aussi la prévention.

La sensibilisation passe aussi par la prévention. C’est pourquoi Marianne Bednarek, responsable du pôle uro-viscéral et Édith Brunelle, coordinatrice des soins, ont expliqué encore et encore qu’il est possible de réduire fortement la probabilité d’être atteint d’un cancer colorectal en minimisant les facteurs de risques. Pour dire haut et fort que ce cancer n’est pas affaire de fatalité, mais d’habitudes à modifier : activité physique régulière, consommation de fruits et légumes, limitation de la viande rouge, etc. Autant de messages confiés aux 80 personnes venues sur leur stand. À elles désormais de les relayer…

Tous à la manœuvre !  
Polyclinique de Gentilly, Nancy (54)

L’expo « Christophe part à la découverte du côlon » et une impressionnante armada d’intervenants pour ce Mars Bleu dense et varié. Puisque le cancer est l’affaire de tous… Ils étaient tous là.

Voyage au centre de lui-même pour Christophe qui part à la découverte du côlon… L’exposition conçue par l’établissement pour Mars Bleu est restée accrochée du 18 au 22 mars dans le hall « hospitalisation ». 24 affiches pour tout voir, tout savoir. Le 22 mars, 18 partenaires ont répondu présents pour la journée de sensibilisation. Des laboratoires, la CPAM 54, l’association pour le dépistage organisé des cancers du sein et colorectal en Meurthe-et-Moselle, l’association Ulrico 54 qui soutient les personnes stomisées, mais aussi l’association Oracle créée par des médecins du Centre d’oncologie de Gentilly en avril 2005 pour soutenir la recherche clinique. Les professionnels de la polyclinique sont eux aussi venus en force : infirmière RAAC, équipe du service d’endoscopie munie de supports pédagogiques – vidéos de côlon sain, de polypes, de tumeurs – ainsi que d’un coloscope, diététiciennes, etc. Au fil de leur parcours, les visiteurs pouvaient s’offrir un smoothie fabriqué à la force de leurs mollets, une partie de chasse aux polypes en 3D ou une pause « Bien-être » grâce aux prestataires qui interviennent régulièrement dans l’établissement. Ils ont animé ce jour-là des séances de massage bien-être, de réflexothérapie, de yoga, de sophrologie, etc. Un programme très complet à retrouver sur la page Facebook de la polyclinique.

Syndrome de la page bleue
Clinique Vignoli, Salon-de-Provence (13)

Dans les murs, sur les murs et sur le mur. Mars Bleu s’est invité cette année dans le hall de l’établissement, sur ses murs, et sur son mur Facebook.

Journée de sensibilisation jeudi dernier, avec un stand tenu par 3 bénévoles de la Ligue contre le cancer. Tout au long de ce Mars Bleu, la clinique a affiché dans le hall des affiches de prévention et laissé de la documentation à l’attention des patients, membres du personnel et visiteurs. Mélanie Feyus, responsable assurance qualité, a pour sa part animé la campagne sur la page Facebook de l’établissement en relayant régulièrement les supports pédagogiques d’ameli.fr et de l’INCa. Pourquoi le dépistage au cancer colorectal c’est important ? Qu’est-ce qu’un polype colorectal ? Le diagnostic et le traitement des polypes. Comprendre le cancer colorectal en vidéo, etc. Autant de thèmes développés au fil du mois.

Tous azimuths  
Clinique du Pré, Le Mans (72)

Tous secteurs confondus, les établissements de soins de la ville se sont engagés dans une même démarche de prévention. Un Mars Bleu qui, à la clinique, aura duré tout le mois avec en point d’orgue une expo photo et la journée de sensibilisation du 26 mars.

La ville du Mans, en partenariat avec la CPAM, la MSA, le CRCDC (Centre régional de coordination des dépistages des cancers) et la Ligue contre le cancer a proposé cette année une action d’envergure, relayée sur l’ensemble de son territoire par les établissements de soins. La clinique s’est pour sa part parée de bleu dès le début du mois, avec banderole, bouquets de fleurs, affiches et dépliants, films pédagogiques ainsi que des boîtes bleues pour recueillir les questions des visiteurs sur le dépistage. L’exposition « Cancer, de l’ombre à la lumière » installée le 19 mars est à l’initiative d’une patiente qui a participé à un shooting photo, puis a su amener d’autres patients à faire de même. Un atelier de photo-thérapie a ainsi vu le jour, grâce au regard bienveillant d’une photographe professionnelle.
Le 26, mobilisation générale à la clinique, qui avait concocté un parcours en 5 étapes : dépistage expliqué par les infirmières du CRCDC et de la clinique, test des connaissances avec la « Roue du dépistage », animée de manière collective par le CRCDC et la CPAM, évaluation de la forme physique par un coach sportif, conseils et dégustations de smoothies et légumes avec l’équipe de diététiciennes et le médecin nutritionniste, et enfin « questions-réponses » avec la Ligue contre le cancer et les gastro-entérologues de l’établissement. Les participants – dont certains venus spécialement à la clinique pour cet événement – validaient chaque étape du parcours pour ensuite gagner un panier « Bien-être » composé d’un livre, d’un bon cadeau pour s’initier à une activité physique et un panel d’aliments particulièrement sains : quinoa, céréales complètes, fruits, etc. Invité spécial de cette journée, le producteur de légumes bio qui livrera désormais des paniers aux membres du personnel. Une belle manière de soutenir l’agriculture locale, et d’inviter le personnel à adopter une alimentation saine.


Crédits photos : 
Mayo Clinic, Hôpital Privé de Bois Bernard, Polyclinique de Gentilly, Polyclinique de Kério, Clinique Vignoli, Clinique du Pré, Hôpital Privé Océane