Fil Bleu du 7 mars 2019

Luttons Ensemble

Lancé en mars 2016, le Fil Bleu avait alors présenté les initiatives Mars Bleu de 23 établissements. Puis de 30 en 2017, et 34 en 2018…Comme pour Octobre Rose, la mobilisation s’accroît, et l’enthousiasme ne faiblit pas. Sur le terrain, toutes et tous proposent des actions toujours plus créatives, plus étoffées, plus engagées.

Cette année encore, la FHP-MCO souhaite mettre en lumière, grâce au Fil Bleu, ce formidable élan de solidarité qui d’établissement en établissement, de métropole en outre-mer se propage sur tout le territoire.

Le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent, le 2nd en termes de mortalité, et il a tué, en France, en 2017, près de 18 000 personnes. Malheureusement la participation de la population au dépistage reste trop faible, alors que dépisté à un stade précoce ce cancer guérit 9 fois sur 10.

Les actions que nous menons ont donc un sens très fort pour toutes les personnes qui se rendront dans nos établissements à l’occasion de Mars Bleu, rencontreront nos équipes, et correctement informées, feront très probablement le test.

Un grand merci pour tout cela.

FAQ
Polyclinique Marzet, Pau (64)

Mars Bleu, c’est reparti. Partout sur le territoire la flamme bleue est ravivée pour cette édition 2019. La polyclinique nous montre la voie en éclairant sa façade. Un prélude lumineux à un mois d’action bien rempli.

Pour donner le ton, un café bleu attendait les patients à l’accueil dès le 4 mars. Des brochures et plus de 150 bracelets bleus seront à disposition du public pendant tout le mois. Le 12, c’est un repas bleu qui enchantera les papilles, entre fromages et myrtilles. La diététicienne et l’infirmière d’annonce seront mobilisées le 19 mars, pour animer un stand d’information sur le dépistage du cancer colorectal, la prévention et la nutrition. L’idée très originale cette année, c’est la « boîte bleue » mise à disposition du grand public dans laquelle chacun pourra déposer sa question sur le cancer colorectal. Parce qu’il n’est pas facile de poser certaines questions, et parce qu’il est, pourtant, primordial d’obtenir des réponses. À la fin du mois, c’est sur le site internet de la polyclinique que les médecins répondront à ces questions, sous la forme d’une Foire aux questions (FAQ). Des réponses qui profiteront à tous, et seront relayées sur les réseaux sociaux.

En bleu, ensemble
Clinique Belledonne, Saint-Martin-d‘Hères (38)

Ce lundi 4 mars, la clinique organisait une journée de sensibilisation. Parmi les personnes mobilisées, les bénévoles d’une association, le personnel d’accueil et 2 médecins de l’établissement.

Exposition de photographies, dispositifs pédagogiques ludiques, quizz, goodies, et bien sûr des kits de dépistage à remettre aux personnes concernées… Les bénévoles du Centre régional de dépistage des cancers (Site de l’Isère) ont amené tout leur arsenal pour sensibiliser les visiteurs au dépistage organisé. Le côlon gonflable mis à disposition par un laboratoire partenaire permettait de visualiser l’intérieur de l’organe et la présence de polypes. Un outil précieux pour les 2 médecins de l’établissement – les Drs Benoît Bohn, gastroentérologue et Philipe Granger, chirurgien viscéral – présents sur le stand pour répondre aux questions des visiteurs. Difficile de passer à côté, le stand étant placé dans le hall central et tous les intervenants portant des tee-shirts bleus pour l’occasion.

Au plus près
Clinique l’Amandier, Châtenay-Malabry (92)

L’Institut de cancérologie Paris-Sud propose cette année une multitude d’actions sur ses 3 sites, dont 2 établissements MCO. Il a choisi de mobiliser aussi les équipes de la clinique l’Amandier, un établissement SSR.

L’âge moyen d’un patient hospitalisé à temps complet en établissement privé SSR était en 2016 de 72 ans (Source : Drees). Aller au-devant de ces patients et leurs visiteurs, c’est donc une manière optimale de se rapprocher des personnes ciblées par le dépistage organisé. Au programme, un stand d’information jusqu’à la fin du mois dans le hall. Des ateliers de dessin seront aussi proposés aux patients, soignants, et à leurs enfants : les œuvres seront ensuite exposées à partir du 11 mars dans ce même hall. Les 15 et 26 mars, la diététicienne animera deux ateliers smoothies afin de rappeler l’importance de l’alimentation dans la prévention du cancer colorectal. Des repas diététiques sont également prévus, une fois par semaine, au fil de ce Mars Bleu. Le 21 mars, c’est un médecin oncogériatre de l’établissement qui donnera une conférence sur ce cancer qui touche particulièrement les personnes âgées.

Belles balades en perspective
Clinique du Parc Saint Lazare, Beauvais (60)

S’engager pour Mars Bleu ? Une évidence pour cette clinique dotée d’une autorisation pour la chirurgie carcinologique des pathologies digestives. D’autant plus que des membres du personnel sont bénévoles de l’association Perspectives contre le cancer.

Le lac artificiel dit « Du Canada », c’est ce lieu où chaque semaine l’animatrice d’activité physique adaptée de l’association locale Perspectives contre le cancer accompagne les patients atteints de cancer. Un endroit symbolique donc, où se sont retrouvés samedi 2 mars les participants à la marche bleue co-organisée par la clinique. Un endroit très accessible, aussi, idéal pour proposer un parcours de 3 km à la portée de tous. Car l’ambition de cette marche, c’est avant tout d’accueillir tout le monde, sans restriction. Le 14 mars, Mars Bleu se poursuivra à la clinique, selon la météo. Si le temps le permet, un côlon gonflable géant – rebaptisé « Christophe » par le personnel – sera installé devant l’établissement pour permettre aux visiteurs de se balader au cœur de cet organe mystérieux. L’association tiendra aussi un stand dans le hall de la clinique, et poursuivra l’opération « 1 bijou = 1 don » lancée pour Octobre Rose. L’argent récolté par la vente de ces bijoux, fabriqués par les bénévoles de l’association, permet d’ores et déjà de financer l’intervention d’une socio-esthéticienne auprès des patients. Un beau succès, puisqu’en octobre les bénévoles ont récolté autant sur le stand de la clinique que sur celui du CH voisin, de taille supérieure.

 

Crédits photos : Polyclinique Marzet, Clinique Belledonne, Clinique l’Amandier, Clinique du Parc Saint Lazare