Fil rose 06 novembre 2019

 

Clinique du Fief Grimoire, Poitiers (86)
Triptyque

Octobre Rose à la Clinique du Fief de Grimoire, c’était 3 journées d’action prévues au fil du mois. Premier acte le 11 octobre avec une soirée lecture. Des patientes qui participent chaque mois au Café de Grimoire – un moment placé « entre parenthèse » qui permet d’échanger, de se soutenir, et de trouver des réponses d’un expert pour améliorer sa qualité de vie -, l’ont organisée. Elles ont choisi de faire découvrir des nouvelles, tirées de l’ouvrage « Ne respirez pas », du Dr Adriana Langer, médecin cancérologue et radiologue, présente à la soirée. « Les lectrices empruntent les mots d’une autre pour nous faire percevoir avec douceur et même parfois humour la singularité du face à face avec la malignité » expliquent les membres de l’équipe de prévention et promotion de la santé.

Second acte le 16 octobre avec le grand concours de pâtisserie « Top Fief », sur le même principe que l’émission de télévision. C’est tout en rose que des équipes de la clinique et de la société Aquitel ont mis leur tablier pour élaborer et revisiter LE plat le plus goûteux et… le plus rose ! Un jury composé des directions des Cliniques Elsan de Poitiers et de la société Aquitel, de la Ligue contre le cancer, et d’un chef cuisinier, ont remis des prix aux équipes ayant réalisé le meilleur dessert.

Julie Sabot, infirmière et Charlotte Thiollet, sage-femme à la clinique et formées à la santé environnementale ont animé une conférence pour apprendre à se prémunir des perturbateurs endocriniens. « La santé environnementale dans la prévention du cancer, reste une préoccupation forte de nos professionnels de santé », explique-t-elles.

Enfin, dernier volet, avec une Marche rose à Mignaloux, animée par un coach et qui s’est tenue le 20 octobre. Bravo à la clinique pour cet Octobre Rose placé sous le signe de la réflexion, gastronomie, santé environnementale et prévention primaire, aussi synonyme de plaisir de vivre…

Polyclinique de l’Adour, Aire-sur-l’Adour (40)
Un lien supplémentaire

« Nous avons organisé Octobre Rose sur deux journées, le 8 et le 15 octobre » explique Bénédicte Chourré, responsable qualité à la Polyclinique de l’Adour. « Le personnel était invité à venir travailler en rose et pour les soignants, à porter des tenues jetables roses. » Des petits badges préparés par une secrétaire médicale ont été distribués à tout le personnel. Et le 15 octobre était aussi l’occasion d’égayer ses papilles avec un menu 100 % rose : Araignée de porc marinée au paprika, saumon et riz rose, et en dessert, tiramisu aux fruits rouges.

« La sage-femme de la Polyclinique a tenu un stand à l’accueil principal, en proposant un petit thé rose. » Quelle meilleure occasion pour discuter dépistage et traitement précoce du cancer ! « Les patientes et le personnel ont été touchés, les gens connaissent maintenant bien l’action. Ce qu’il y a de bien avec Octobre Rose, c’est que cela crée un lien supplémentaire. » Bravo à la Polyclinique de l’Adour !

CHP Saint-Grégoire, Saint Grégoire (35)
Des ateliers bien-être au CHP

« Octobre Rose s’est très bien passé ! » raconte Sylvie Aubrée, assistante de direction et chargée de communication au CHP Saint-Grégoire. Il faut dire que l’établissement a de la pratique : « Nous ‘faisons’ Octobre Rose depuis 2006 ! Nous étions parmi les premiers. » Le 8 octobre dernier, un stand d’information avec des professionnels de santé de l’établissement était organisé, un smoothie rose offert et bien apprécié. Des ateliers bien-être étaient au programme avec d’une part, une socio-esthéticienne qui a dispensé des conseils de beauté et offert des trousses de produits et d’autre part, une socio-coiffeuse, experte en prothèses capillaires et autres accessoires.

Ces ateliers étaient ouverts, sans rendez-vous, pour pouvoir accueillir le plus grand nombre. Une réflexologue a présenté son travail. L’association Les petits cadeaux bonheur, présente elle aussi, a offert des bonnets. Au self, notre prestataire avait préparé un déjeuner rose pour l’occasion. Bravo au Centre Hospitalier Privé Saint-Grégoire !

Clinique Claude Bernard, Ermont (95)

Concours de beauté pour service

« Nous nous sommes habillés en rose pendant tout un mois, c’est déjà assez fou ! » s’écrie Julia Cagnon, assistante de direction et chargée de communication à la clinique. « Mais cette année, nous sommes allés encore plus loin : nous avons organisé un concours de décoration des services de soins. Les soignants ont relooké leur service, et l’élection a eu lieu sur Facebook ! » Le concours s’est soldé par la victoire du service ambulatoire, malgré d’excellents concurrents.

« Tout est parti de deux infirmières qui se sont lancées le défi, elles ont eu carte blanche, et nous avons suivi. » À l’accueil, une banderole était accrochée, dans les couloirs, des affiches placardées… « Plus les années passent, plus les personnels sont impliqués. Au départ, nous organisions juste une journée d’information, avec des flyers, puis nous avons commencé à porter des nœuds roses et des tenues roses… »

Pour cette troisième édition Octobre Rose, la Clinique Claude Bernard a souhaité se démarquer par une participation plus active. « Quand on circulait dans la clinique, on ne voyait que du rose ! Médecins, soignants, administratifs… Les patients étaient assez étonnés, et ce fut l’occasion d’échanger avec eux et de les sensibiliser, autrement que par la tenue d’un stand. » Bravo pour la motivation !

Clinique Les Jardins de Brunoy, Brunoy (91)
Des ballons voyageurs !

« Cette année, nos ballons sont allés jusqu’en Allemagne ! » explique Adèle Solo, apprentie de direction à la clinique des Jardins de Brunoy. « Nous avons eu trois retours en deux jours, dont l’un à plus de 830 kilomètres. La dame qui nous a contactés a elle-même été atteinte d’un cancer ! »

Le 29 octobre dernier, en partenariat avec la ville de Brunoy, la clinique a organisé une marche au départ de l’établissement, au profit d’Octobre Rose. « Chez nous, Octobre Rose est bien ancré » ajoute Mylène Court, psychologue de l’établissement, « C’est la neuvième fois que nous participons ! Au point de départ de la marche, nous avions des stands de sensibilisation au dépistage. » Tous les soirs, l’établissement est éclairé en rose à partir de 18 h. « Cette année encore, nous avons mis en place des ateliers de cuisine thérapeutique, avec les patients en hôpital de jour » explique Adèle Solo. « Ils ont concocté un menu rose très apprécié ! »

L’ergothérapeute de la clinique a participé à l’élaboration avec les patients de coussins en forme de cœur pour alléger les douleurs post-opératoires du cancer du sein. « Nous avions aussi un atelier pour fabriquer des savons, et toutes les semaines, une fleuriste a livré de magnifiques compositions florales roses. » Des livrets d’information, ainsi que des petits cadeaux – jetons de caddie, tote bags, rubans, bracelets Octobre Rose – ont été distribués. « Plusieurs de nos salariés ainsi que notre directrice ont porté un bracelet ‘Octobre Rose’ pendant tout le mois, et un patient un T-shirt Octobre Rose tous les jours, sur ses vêtements. » La solidarité touche tout le monde, à la Clinique Les Jardins de Brunoy !

Centre de radiothérapie de Bobigny IRHE, Bobigny (93)
Fruits, quizz et bar à ongles

Le 17 octobre dernier, une journée de sensibilisation au dépistage du cancer du sein a eu lieu au Centre de radiothérapie de Bobigny IRHE. Au programme : une conférence intitulée « Alimentation, alliée de prévention » animée par le Dr Lévy, radiothérapeute, qui s’est déroulée autour d’un bar à fruits, dans une atmosphère très positive. « Des salariés ont participé de façon bénévole à la mise à disposition de ce bar à fruits » explique Géraldine Gaillard, directrice de l’établissement.

Un autre radiothérapeute de l’établissement, le Dr Perez, a animé un Bla Bla Café autour d’un quizz. La gagnante du quizz a remporté un coffret cadeau de produits cosmétiques. « Cette année, c’est une ancienne patiente qui a gagné, et le lot lui a remonté le moral ! » Ensuite, une autre ancienne patiente, bénévole de l’association la CAMI Sport & Cancer a témoigné de son expérience des vertus thérapeutiques de l’exercice sportif. Et enfin, tout au long de la journée, un atelier « Bar à ongles » permettait à ceux et celles qui le souhaitaient de bénéficier d’une manucure maison ! Bravo au centre de radiothérapie de Bobigny IRHE !

 

Polyclinique Majorelle, Nancy (54)
Les parapluies de Nancy

Trop petits, trop grands, oubliés, … la Polyclinique Majorelle a fait le plein de soutien-gorges durant le mois d’octobre, une action en partenariat avec l’association Pink Bra Bazaar, qui aide les femmes atteintes d’un cancer du sein et les utilise lors d’ateliers créatifs d’échanges et de prévention. Un engagement affiché aussi dès l’entrée, décorée avec une flopée de parapluies roses.

Centre d’Hémodialyse de Mantes, Mantes la Jolie (78)
Fêtons Octobre Rose

Un ambiance de fête régnait dans le centre le 17 octobre, où les équipes se sont démenées pour afficher leur engagement pour Octobre Rose et sensibiliser tout un chacun : patients, chauffeurs, salariés… Opération réussie et visible, avec un nuage de ballons roses dans les couloirs, des tenues roses et rubans faits maison, des sets de plateaux repas accrocheurs et une distribution de douceurs blanches et roses pour le palais. Un grand bravo !

Polyclinique Saint Côme, Compiègne (60)
Une super équipe !!!!

Fantastique score au contours international Pink Glove, avec 981 likes, 33 commentaires et 564 partages… Un grande victoire pour les équipes qui ont imaginé cette mise en scène photographique, un crabe noir avec des pinces roses et noires et un slogan sans appel « Touche pas à maman, sinon je te pète les pinces ! » Les retours patients : « Une super équipe !!!! Merci pour votre engagement ! »

Clinique Oxford, Cannes (06)
Octobre Rose live !

Anne Sophie, infirmière d’annonce en cancérologie à la clinique, s’est prêtée au jeu des questions-réponses lors d’une interview filmée et postée sur Facebook. Un exercice difficile relevé avec brio. La clinique Oxford a enchaîné les interviews le 24 octobre, avec les Drs Cavrot et D’Angello, gynécologues, qui intervenaient en live respectivement sur le cancer du sein et du col de l’utérus.

 

Crédits photo : Clinique du Fief Grimoire, Polyclinique de l’Adour, CHP Saint-Grégoire, Clinique Les Jardins de Brunoy, Centre de radiothérapie de Bobigny IRHE, Polyclinique Majorelle, Centre d’Hémodialyse de Mantes, Polyclinique Saint Côme, Clinique Oxford.