Fil rose du 15 octobre 2019

Clinique Pasteur, Toulouse (31)
Proposer une parenthèse

Du 7 au 18 octobre, la Clinique Pasteur renouvelle son opération Octobre Rose, avec une quinzaine d’ateliers découverte proposés lors de sa 6e édition. De l’atelier discussion autour de problématiques sociales, juridiques et sexo, à l’atelier de Yoga thérapie, en passant par le pilates, la sophrologie, le shiatsu et l’activité physique adaptée, les patientes découvrent le temps d’une séance les bienfaits de certaines pratiques pendant les traitements. La cuisine & diététique est également au programme avec un repas partagé pour déguster les savoureuses recettes concoctées sur place.
Chaque année, l’atelier bien-être et beauté rencontre un franc succès. Du temps pour soi, sous le regard bienveillant de l’onco-esthéticienne qui fait découvrir les couleurs de tissus sur la peau, qui apprend à se maquiller et à corriger et effacer les désagréments des traitements. Cette année, un petit marché de créateurs organisé par l’association « À la Rescousse » est proposé, afin de permettre aux patientes de découvrir des produits adaptés, fabriqués en France de façon responsable et éthique : chapeaux et turbans, prothèses et lingerie, bijoux, vêtements, chaussures, tatouages, photo-thérapie… Une bulle de bien-être pour prendre du temps pour soi, entre femmes, et découvrir des créateurs locaux qui ont imaginé des produits adaptés.
La clinique accueille par ailleurs une exposition de la photo-thérapeute Sabine Desprats Bologna, qui nous livre un regard sur la féminité à toute épreuve : adolescence et puberté, maternité, ménopause, maladie… des portraits de femmes qui ont trouvé un accompagnement par la photo pour accepter leur corps après les transformations et pour s’affirmer en femmes, combatives.

Polyclinique du Parc, Caen (14)
Chapeau !

Octobre Rose c’est un peu toute l’année à la Polyclinique du Parc, qui accueille la Ligue contre le cancer tous les jeudis après-midi, « Nous sommes extrêmement impliqués pour cette cause », déclare Aurélia Rouque, assistante de direction et responsable communication. « Nous avons créé en 2016 La maison du sein, où nous nous engageons à proposer aux patientes un rendez-vous sous 48h avec l’un des gynécologues coordinateurs. S’ils n’ont pas été réalisés auparavant, les examens complémentaires sont alors programmés dans les meilleurs délais. Nos médecins gynécologues sont très actifs. Nous proposons par ailleurs aux patientes des séances de sophrologie, de réflexologie et une socio-esthéticienne intervient également. Nous menons une réflexion de fond sur la prise en charge du cancer du sein et Octobre Rose est pour nous un moment fort de l’année. »
Poussées par cette énergie positive, les équipes ont redoublé d’efforts pour la journée Octobre Rose le 10 octobre. Nouveauté cette année, un buste pour s’exercer à l’auto-palpation. Les associations partenaires, comme on pouvait s’y attendre, ont été présentes. L’association Les chapeaux de Martine a offert à 11 patientes atteintes d’un cancer du sein un magnifique chapeau en tissus recyclé.
Côté festivités, le rose dominait le menu pour les patients jeudi avec à la carte : radis, saumon sauce aurore/riz, bavarois aux framboises. Tout au long du mois, l’équipe restauration propose des pâtisseries et friandises roses à la vente au profit de la Ligue contre le cancer. Merci les équipes, merci les bénévoles, et chapeau !

Polyclinique Marzet, Pau (64)
Encore un Vespresso ?

L’envie d’une pause café était quasi irrésistible jeudi 10 octobre, où le célèbre Palois Thierry Leray avait installé son célèbre « tuk tuk » Vespresso Café devant la Polyclinique Marzet. Offert par la polyclinique, salariés, patients et accompagnateurs ont pu déguster un merveilleux café rose, ou s’offrir un thé, une crêpe, voire les deux, pour une bonne cause – une partie des gains étant reversée pour la recherche contre le cancer du sein. Une belle mobilisation, utile, mais aussi très agréable, qui a démarré au début du mois et se prolongera jusqu’au 25, avec plusieurs manifestations.
Et tout le long du mois d’octobre, c’est désormais une tradition, Marzet se pare de rose. La façade de l’établissement, les gobelets des distributeurs, le site internet changent de couleur, sans oublier le nœud rose géant peint sur la porte d’entrée automatique, qui invite les femmes à entrer dans le circuit vertueux du dépistage du cancer du sein.

Clinique du Parc Saint Lazare, Beauvais (60)
Octobre Rose très attendu

« Il y a une réelle attente de la part des salariés et des patients, chaque année, depuis 6 ans que nous nous mobilisons pour Octobre Rose », explique Élodie Ducrocq, responsable qualité et bénévole de l’association Perspectives contre le cancer, grand partenaire des manifestations.
De nuit comme de jour, les équipes ont participé aux deux marches Octobre Rose : nocturne et aux lampions le 4 octobre, et sous une météo variable le 5 octobre, ce qui n’a en rien repoussé les 800 marcheurs, au plan d’eau du Canada. « ‘Sein-boliquement’, la marche est passée devant la clinique, qui est le seul établissement, avec l’hôpital, à accueillir des patientes atteintes de cancer du sein sur Beauvais (consultation gynécologique, radiologie, chirurgie réparatrice). » Le 9 octobre avait lieu la journée se sensibilisation à la clinique, une journée teintée de rose, où plus de 150 roses ont été distribuées, accompagnées du message de prévention « mammographie tous les 2 ans entre 50 et 74 ans, une palpation annuelle par le médecin traitant ou le gynécologue ou une sage-femme. »
Facebook

Clinique Sainte-Clotilde, Sainte-Clotilde (97)
La radiothérapie en film

La Clinique Sainte-Clotilde, à la Réunion, a projeté un film à l’intention des patients : le film présente le personnel, les médecins, et toute la technologie impliquée dans la prise en charge médicale d’un cancer. Il permet de dédramatiser l’entrée dans le parcours de soins et de dédiaboliser la radiothérapie. « Cette année, pour Octobre Rose, nous avons mis en place deux journées de présentation, où nous avons tenu des stands d’information, avec des horaires différents pour toucher le plus grand nombre de personnes possible » déclare le Dr Mickael Begue, oncologue radiothérapeute. Le 7 octobre était dédié aux patients, aux ambulanciers et personnels qui traversaient le hall de la clinique. « Mardi 15, dans l’après-midi, nous toucherons aussi les visiteurs de la clinique. » Les stands sont organisés en trois thématiques : la prévention du cancer et le dépistage, avec un stand dédié à l’apprentissage de l’auto-palpation, la présentation des soins de support, et la diffusion du film.

Hôpital Privé Arnault Tzanck,
Mougins-Sophia Antipolis (06)
Nouveau look pour Octobre Rose !

Des rubans roses ont été tagués au sol à l’entrée des bâtiments, la décoration est venue colorer les services, des arcs de ballons décorer les accueils et même dans la grande fontaine des jardins, l’eau coule en rose !
« Chez nous, trois jours ont été dédiés à Octobre Rose », explique Caroline Carles, coordinatrice de l’évènement, « Les 8, 9 et 10 octobre. Le premier jour a été consacré au public et aux salariés, le second aux usagers, et lors du troisième, nous sommes allés à la rencontre des soignants. »
Le mardi 8, un buste d’auto-palpation a été présenté par un laboratoire et animé par le Dr Lanvin, chirurgien gynécologue, et le mercredi 9, différents stands ont été tenus par les associations partenaires. Le jeudi 10, ce sont les quizz et les fiches d’information qui ont sensibilisé les équipes, alors que les associations et les participants se sont retrouvés autour d’un menu rose.
Cette année encore, Octobre Rose a été un grand succès sur Mougins et a rayonné sur la Technopole sophipolitaine !

Polyclinique Montréal, Carcassonne (11)
Avec le cœur !

« Nous avons tenu un stand de sensibilisation le 7 octobre dernier, en partenariat avec le Centre régional de coordination du dépistage des cancers Occitanie (CRCDC) », explique la responsable qualité à la Polyclinique Montréal. « Une vingtaine de personnes ont été sensibilisées, et 3 nous ont fait remonter que leur cancer avait pu être pris en charge à temps grâce au dépistage ! » Une façon très concrète de comprendre l’utilité du dépistage précoce.

Le 17 octobre prochain, la clinique renouvellera l’opération avec une journée d’information et de présentation en lien avec la Ligue contre le Cancer, de 10h à 13h, où les visiteurs pourront se familiariser avec les soins de support proposés dans l’établissement (casques de réalité, socio esthétique, musicothérapeute, réflexologie plantaire,…) et recevoir toute une série de petits conseils pour mieux vivre la maladie. « Les soins de support contribuent à l’amélioration de la vie, du bien-être du patient en lui permettant de mieux supporter les traitements. » Plusieurs études le démontrent [1], bénéficier des soins oncologiques de support en plus des traitements a un réel impact sur la qualité de vie et l’état clinique des patients.

Clinique d’Orange, d’Orange (84)
Tout de rose gantés…

La clinique d’Orange a participé cette année au concours de photo « Pink Glove ». Les participants reçoivent des gants roses, qu’ils doivent mettre en scène dans une photographie. Le premier prix est reversé intégralement à une association du choix du vainqueur, liée au dépistage ou au traitement du cancer du sein. « Nous nous sommes photographiées, avec nos tenues d’infirmière roses et nos gants roses », raconte Jennifer Maurin, responsable qualité.

Par ailleurs, la clinique a édité des sets de table, disposés sur les plateaux des patients et des personnels. On y trouve des messages de soutien et de lutte contre le cancer, un quizz avec des questions comme : « À partir de quel âge doit-on se faire dépister ? À quelle fréquence ? » et aussi des liens pour rendre les choses concrètes et prendre un rendez-vous. La bonne parole, au moment du repas ! « Nous avions déjà fait des campagnes sur des sets de table, pour l’hygiène des mains par exemple. Je me suis dit et pourquoi pas Octobre Rose ? » Les sets de tables seront à nouveau sur les plateaux repas de tous les patients et personnels le mercredi 16 octobre et vendredi 18 octobre. Par ailleurs, des membres du personnel ont participé à la course Octobre Rose, organisée par l’Association des riverains de Jocundaz, et l’ensemble des communes sur la ville de Piolenc. Et cette année, les brochures d’information commandées sur cancer.fr sont parties comme des petits pains. « J’en ai mis sur les présentoirs en début de semaine dernière et il n’y en a presque plus ! » Un signal fort pour cette clinique, engagée dans Octobre Rose !

 

 

Polyclinique du Sidobre, Castres (81)
En baskets pour Octobre Rose

En partenariat avec l’Association ADECA 81, une marche et une course ont été organisées le 5 octobre dernier, dans la ville de Castres. Le personnel de la Clinique du Sidobre a participé en tant que bénévole pour l’organisation de cette journée, à la marche ou à la course. Pendant 10 jours, le personnel de l’accueil portera des T-shirts roses et des parapluies seront disposés dans le hall d’entrée.

Polyclinique du Cotentin, Cherbourg-en-Cotentin (50)
Surmonter sa peur

La ville de Cherbourg-en-Cotentin célèbre Octobre Rose avec pas moins de 54 partenaires et des manifestations en cascade, pendant tout le mois d’octobre. La Polyclinique du Cotentin est bien entendu au premier rang des partenaires santé et propose à toutes les femmes qui ont peur de la mammographie, de surmonter leurs craintes en en faisant une, le 17 octobre, entourées et dans une ambiance conviviale.

 

Crédits photo : Clinique Pasteur, Polyclinique du Parc, Polyclinique Marzet, Clinique du Parc Saint Lazare, Clinique Sainte-Clotilde, Hôpital Privé Arnault Tzanck, Polyclinique Montréal, Clinique Orange, Polyclinique du Sidobre, Polyclinique du Cotentin