Fil rose du 31 octobre 2019

Hôpital Privé Jean Mermoz, Lyon (59)

Accompagner des patientes atteintes d’un cancer du sein, prendre soin des personnes vulnérables, les écouter, les soutenir durant tout leur traitement… Le travail de l’équipe des soins de support à l’Hôpital Privé Jean Mermoz.

 

 

Clinique Esquirol Saint Hilaire et Calabet, Agen (47)
Mobilisation, toujours !

Une conférence sur le cancer du sein en langue des signes, il fallait y penser. « Nous organisons des conférences en langue des signes depuis un an, et nous avons 15 à 20 personnes sourdes ou malentendantes qui viennent à chaque fois. C’est une population trop souvent oubliée. Les temps d’échange sont un peu plus longs, car beaucoup de questions sont posées, mais c’est passionnant », rapporte Isabelle Vernis, attachée de direction, en charge de la communication.

Octobre Rose s’est déroulé sur 3 jours à la clinique, avec le 17 octobre une demi-journée stands- ateliers, une conférence en soirée destinée au grand public et qui s’est tenue dans le hall des consultations. De nombreux intervenants médicaux, paramédicaux, associatifs et anciens patients étaient présents ainsi que des interprètes en langue des signes pour la conférence.

Le 18, c’était Mealrose Day, une touche de rose dans les repas servis aux patients, accompagnants et professionnels. « Un événement attendu, au fil des 8 années que nous célébrons Octobre Rose. »

Puis le 19 au soir, la clinique était partenaire d’une rencontre de rugby musclée du Top 14, entre le Sporting Union Agenais et le Stade Français, où l’équipe féminine de rugby santé « Les Armandy’s », portée par le Comité féminin 47 et soutenue par la clinique, a été officiellement présentée. Il faut dire que le soutien est plus que seulement moral, puisque la clinique participe financièrement et les salariées mouillent le maillot chaque semaine. « Nous avons monté cette équipe cet été, avec les conseils du Dr Motton de l’Oncopôle de Toulouse, qui est à l’origine de la première équipe de rugby santé féminine dans la région. Nous sommes une trentaine de femmes (et quelques hommes), patientes, professionnels de santé et autres, dont 6 salariées de la clinique. Nous partageons les valeurs de ce sport, nos expériences personnelles ou professionnelles. Cela crée du lien social, le tout dans une ambiance sportive et conviviale. Même quand il pleut, nous sommes dehors sur le terrain. » Trop fortes les salariées de la Clinique Esquirol Saint Hilaire et Calabet !

Pôle de Santé du Plateau, Meudon-la-Forêt (92)
De belles rencontres

On pouvait faire de belles rencontres au Pôle de Santé du Plateau le 10 octobre dernier à l’occasion d’une journée dédiée au cancer du sein. « Nous avons été très heureux d’accueillir le Dr Karine Beerblock, oncologue, qui représente l’association Rosa Mouv, qui offre un accompagnement personnalisé autour de 3 piliers : émotion, nutrition et soins du corps. Elle nous a présenté en particulier l’activité physique adaptée, un exercice très important pour la remise en forme après les traitements », explique Laure Hebert, attachée de direction.

Un autre atelier, les coussins cœur, a fait bien du bruit… celui de la machine à coudre qui a avalé les mètres de tissu toute la journée. « Nous avons offert 20 coussins à nos patientes au cours de la journée. Ces coussins soulagent les tensions liées à la mastectomie, c’est aussi un geste de soutien moral. »

Les médecins du pôle avaient également convié leurs confrères du territoire, généralistes et gynécologues à une soirée médicale sur la prise en charge du cancer du sein au Pôle de Santé du Plateau. Une belle réussite, puisque les radiologues, chirurgiens gynécologiques et oncologues ont échangé jusque tard dans la soirée avec plus de 30 professionnels, qui avaient fait le déplacement.

« Tout n’a pas fonctionné comme nous l’aurions souhaité. Le stand avec nos diététiciennes sur l’équilibre alimentaire, la ménopause et l’activité physique a été un franc succès, par contre, l’atelier maquillage et soins esthétiques a intéressé mais peu de patientes ont souhaité se faire chouchouter. Le lieu n’était peut-être pas propice. On apprend d’année en année, nous trouverons une autre parade pour l’an prochain. » Le Pôle de Santé du Plateau reviendra en 2020 pour Octobre Rose avec un autre beau programme.

Clinique Générale de Marignane
Clinique de Vitrolles (13)

Resserrer le lien ville-hôpital

« Cette année, la participation à la Régate rose à Marseille a été annulée à cause du Mistral, mais une équipe de nos établissements a tout de même participé à l’échauffement ! » explique Catherine Boulmier, infirmière d’annonce à la Clinique Générale de Marignane et à la Clinique de Vitrolles. C’est dire la motivation des deux établissements.

Le 15 Octobre, la Clinique de Vitrolles a organisé un stand d’information sur le dépistage du cancer du sein de 10 h à 16 h, avec la possibilité de tester la réflexologie et l’hypnose. Deux esthéticiennes étaient présentes et proposaient maquillage et manucure. « Tout était gratuit, et le public en a bien profité ! »

Et le 17 octobre, une soirée ville-hôpital sur le thème du cancer du sein, a été organisée à la Clinique de Vitrolles, en partenariat avec l’association « Onco-Partage ». Le but ? Faire se rencontrer les professionnels de santé des établissements (chirurgiens, oncologue, pharmacien, infirmier d’annonce) et ceux de la ville : médecins généralistes, pharmaciens, infirmiers libéraux. Une belle rencontre, relatée dans un article de La Provence. Cette soirée a mis en avant les innovations dans le parcours de soins en cancérologie et la nécessité d’une communication efficace entre tous les acteurs de la ville et de l’hôpital, afin de proposer au patient un parcours coordonné de qualité. Les échanges ont été riches et des contacts se sont établis. Le public a pu apprécier le travail collaboratif entre les deux cliniques ainsi qu’avec les autres établissements qui prennent en charge les mêmes patients. Pour un parcours de soins coordonné, la communication entre tous les acteurs est essentielle : entre établissements, mais aussi avec la médecine de ville !

Clinique Saint-Germain, Saint-Germain-en-Laye (78)
De l’autre côté de la barrière

La Clinique Saint-Germain a organisé une journée dédiée à Octobre Rose le 14 octobre dernier. Ce jour-là, le hall de la clinique était décoré de ballons roses, tout le personnel de l’établissement était vêtu aux couleurs d’Octobre Rose. Un stand était disposé à l’accueil afin de renseigner le public, avec de la documentation sur le dépistage du cancer du sein, sur les traitements, les soins de support que la Ligue nationale contre le cancer 78 met en place.

« Le fait le plus marquant de la journée a été notre animation buste auto-palpation en direction du public, animée par le Dr Heitz, chirurgien gynécologue obstétricien, qui avait pour but d‘enseigner les techniques, afin de détecter le plus tôt possible le cancer du sein » explique Nadia Bosc, secrétaire de direction. Pendant deux heures, le Dr Heitz a fait passer les patientes de l’autre côté de la barrière. « Le buste a une dizaine d’anomalies, que les participantes devaient pouvoir déceler à la palpation. » Une façon très didactique de comprendre les principes de l’auto-palpation, car la détection en amont est un facteur important pour le succès du traitement du cancer du sein.

Pour le repas de midi, des hors-d’œuvre ainsi qu’un dessert de couleur rose venaient compléter la journée. « Nous avons distribué des stylos, des bracelets, des pin’s, des ballons, dans une ambiance convivale. Comme nous avions bien communiqué en amont, des gens sont venus de l’extérieur pour la journée. Pendant l’atelier, nous avons accueilli du monde sans interruption pendant deux heures ! Tout le monde a joué le jeu, et l’ambiance était vraiment joviale ! »

Clinique Conti, L’Isle-Adam (95)
Au bonheur des plantes vertes…

« Chez nous, tous les ans, Octobre Rose est un moment phare » explique Marion Potier, responsable du pôle relations patients à la Clinique Conti. Le 17 octobre dernier, une journée dédiée à Octobre Rose a été organisée, avec des stands d’information de plusieurs associations comme Une luciole dans la nuit, qui accompagne les patients atteints de cancer et leurs familles, ou le réseau Coordinov’, réseau oncologique du territoire. Par ailleurs, le cercle d’escrime adamois est venu présenter ce sport. « L‘escrime mobilise beaucoup les bras et est très favorable après un traitement pour un cancer du sein, car il permet d’éviter certains blocages lymphatiques. »

À midi, une table ronde a été organisée avec l’ensemble des praticiens impliqués dans le traitement du cancer du sein. « Les patients pouvaient échanger en même temps avec tous les acteurs de leur prise en charge ! » Enfin, l’après-midi, une masseuse a proposé un instant de bien-être aux patients. La clinique a également organisé une tombola avec comme lots des plantes vertes magnifiques. « Nous avons levé près de 500 euros pour l’association Une luciole dans la nuit ! Dans l’ensemble, les patientes étaient ravies de voir qu’il y a du soutien, que les gens se mobilisent pour cette cause-là. Elles ont pu voir qu’elles ne sont pas seules. »

Enfin, Octobre Rose s’est clos à la Clinique Conti par une marche rose d’une heure, à l’initiative de la clinique. « Nous avons pris contact avec la mairie, avec la police municipale pour organiser un tracé dans la ville, trouvé un sponsor pour pouvoir avoir des t-shirts roses et faire connaître cette cause dans la ville… Nous avons invité toutes les patientes traitées en 2018 et 2019 à venir participer, au côté du personnel de la clinique. » 40 personnes ont pris part à la marche ! Un grand bravo pour cette première et à l’année prochaine !

Hôpital Privé du Vert Galant, Tremblay-en-France (93)
Une caravane du bien-être au Vert Galant

L’hôpital Privé du Vert Galant a accueilli le 18 septembre dernier la caravane de l’Échappée rose, dans le cadre d’un Octobre Rose un peu avancé. « Chez nous, Octobre Rose a commencé un peu plus tôt. Victimes de leur succès ils n’avaient plus de disponibilités sur le mois d’octobre ! » explique Mme Consel, responsable qualité. Cet institut de beauté itinérant, émanation de l’association « Tout le monde contre le cancer », passe dans les hôpitaux offrir une bulle de bien-être aux femmes atteintes d’un cancer.

Par ailleurs, le 9 octobre, l’établissement a ouvert son hall d’accueil à l’association Horizon Cancer, qui a organisé une vente de bijoux, ainsi qu’à un laboratoire, qui ont prodigué des conseils en matière de prévention. Une socio-esthéticienne proposait également des soins esthétiques d’une demi-heure aux patientes de chimiothérapie.

Et le 24 octobre, l’établissement organisait une soirée d’information sur le cancer du sein, en partenariat avec la ville de Tremblay-en-France. Le Dr Koivogui du Comité départemental des cancers de Seine-Saint-Denis – CDC 93, le Dr Al-Moufti, oncologue de l’établissement et le Dr Lacheheb, radiologue, ont présenté leur travail, devant une trentaine de personnes, avant de faire visiter le mammographe. Bravo à la clinique du Vert Galant !

 

Polyclinique Boyé-Croix Saint Michel, Montauban (82)
Tous en rose !

Mobilisation générale à la polyclinique le 3 octobre avec au programme un stand de sensibilisation dans le hall de l’établissement. L’ensemble des professionnels de santé arboraient des nœuds roses et des tenues jetables… roses. « Elles seront portées tout le mois d’octobre, car ce signe facilite le dialogue autour du dépistage » souligne, Patricia Malou, directrice. La clinique a également accueilli Evelyne, bénévole à la Ligue contre le cancer, qui a reçu les visiteurs et informé sur l’importance du dépistage. Et pour aborder le sujet de manière ludique, un quizz de 8 questions simples avait été préparé.

Hôpital Privé Saint Martin, Pessac (33)
Une maison rose

Premier Octobre Rose ambitieux avec une semaine pleine d’événements et de nombreux partenaires. Affluence record sur les stands le 22 octobre, journée dédiée, où des bénévoles, toutes ayant été atteintes du cancer du sein, ont présenté la Maison Rose de Bordeaux, lieu d’accueil et de bien-être pour les personnes atteintes d’un cancer. Le Dr Soffray, gynécologue à Saint-Martin, est présidente de l’association Rose Up qui a fondé la Maison Rose. Le point fort de la semaine : des témoignages d’anciennes patientes, leur expérience et leur réconfort.

Hôpital Privé Saint-François, Desertines (03)
Nœud humain !

« Soyez votre héroïne, faites-vous dépister ! », tel était le slogan de l’affiche de l’Hôpital Privé Saint-François pour sa journée Octobre Rose le 16 octobre dernier. Le programme a permis aux patients et visiteurs de découvrir les soins de support et les soins de socio-esthétique proposés à Saint-François. Et à 14 h, les personnels se sont retrouvés pour la photo de groupe, tous en rose, avec un lâcher de ballons.

Clinique Pasteur, Guilherand-Granges (07)
Vu à la télé

Le Dr. Stéphane Lantheaume, chirurgien sénologue et fondateur de l’Institut du sein à la clinique, rappelle l’importance du dépistage organisé du cancer du sein. Interviewé par la rédaction du Dauphiné, il rappelle les tenants et aboutissants du dépistage et le mécanisme de la double lecture, pour davantage de sécurité.

 

Crédits photo : Hôpital Privé Jean Mermoz, Clinique Esquirol Saint Hilaire et Calabet, Pôle de Santé du Plateau, Clinique Générale de Marignane, Clinique de Vitrolles, Clinique Saint-Germain, Clinique Conti, Hôpital Privé du Vert Galant, Polyclinique Boyé-Croix Saint Michel, Hôpital Privé Saint Martin, Hôpital Privé Saint-François, Clinique Pasteur, Jonathan Vincent.