Édition spéciale N°2 – 20 Octobre 2021 – Christophe SADOINE

Christophe Sadoine, président directeur général, CAHPP

Christophe Sadoine vient d’être élu en septembre 2021 président directeur général de CAHPP, société de conseil et référencement, leader sur le segment de l’hospitalisation. Administrateur depuis 20 ans, directeur général délégué pendant une dizaine d’années, il a toujours participé à l’évolution de CAHPP.


Comment voyez-vous l’avenir de CAHPP ?

Le métier CAHPP m’intéresse ! L’objectif est de poursuivre l’évolution de CAHPP, de l’accélérer mais pas de faire une révolution. En interne, CAHPP dispose d’équipes compétentes, dévouées et forces de proposition : « Ça ne va pas assez vite, nous disent-elles ! ».

Outre la diversification des marchés, nous intensifions l’offre de conseil et de formation. Depuis longtemps CAHPP est bien plus qu’un référenceur, même si nous proposons dans les catalogues 95 % des besoins des établissements de santé, nous sommes impliqués dans les projets et nous les suivons. Nous prenons en charge de plus en plus l’ingénierie de rénovation, la création de bloc opératoire ou de PUI par exemple, et mettons autour de la table tous les partenaires pour la réussite d’un projet commun.

De plus, CAHPP anticipe. Le monde des cliniques comme celui des industriels est en perpétuelle évolution : restructuration chez les unes, mondialisation chez les autres. Répondre efficacement, c’est faire se rencontrer ces deux mondes en construisant une relation équilibrée et pérenne entre clients et fournisseurs en partageant les mêmes valeurs.

Je vois en la confiance que nous accordent par exemple les établissements de santé privés métropolitains et ultramarins, le groupe Korian, le groupe SOS, Le GAM, ou encore La Croix Rouge Française, notre capacité à répondre à des groupes et organisations importants. Même si cette massification est en route, n’oublions pas qu’environ 50 % de l’hospitalisation privée est constituée d’établissements indépendants tant en MCO qu’en SSR et psy, et pour bon nombre d’établissements de moins de 100 lits.

Notre métier est de connaître parfaitement le terrain et en ce sens, bénéficier d’administrateurs managers d’établissements s’ajoute aux compétences de nos équipes. Il faut connaître la vie des cliniques pour rendre le bon service au bon moment. De plus, notre volume d’activité nous permet d’observer l’évolution des demandes et des marchés.

CAHPP effectue une veille règlementaire et documentaire permanente car les réformes, les innovations impactent fortement les besoins des cliniques qu’il nous faut anticiper. En termes d’innovation, je pense aujourd’hui par exemple à l’arrivée d’équipements très sophistiqués et onéreux qui embarquent l’intelligence artificielle dans tous les secteurs d’activité.

Évolution toujours, nous accélérons la digitalisation de nos process. Si les catalogues sont dématérialisés depuis longtemps, nous optimisons l’ergonomie des outils pour plus de confort et de performance. Nous souhaitons aussi être en capacité de collecter des datas pour mieux comprendre les évolutions des achats des établissements et des industriels et optimiser nos offres en développant les commandes EDI.

Enfin, nous sommes pionniers depuis plus de dix ans sur la RSE avec la création d’un baromètre performant L’Indice Vert, unique en France, qui souligne l’engagement des industriels et permet aux acheteurs de favoriser les plus vertueux. CAHPP accélère cette dynamique en renforçant ses outils et ses formations. Je compare l’arrivée de cette politique RSE à celle de l’accréditation il y a 16 ans. La RSE est un outil de management en cours d’acculturation chez tous, c’est une autoroute de la performance !